Cérémonie des obsèques nationales de l’ancien président Gal Amadou Toumani Touré : Le peuple émotif, solidaire et reconnaissant !

0

C’est le mardi 17 novembre 2020 que le peuple malien a accompagné à sa dernière demeure l’ancien président de la République, Gal Amadou Toumani Touré, décédé le 10 novembre à Istanbul (Turquie). La cérémonie de ces funérailles nationales a eu lieu sur la place d’armes du 34ème Bataillon du génie militaire, c’était en présence du président de la Transition, Bah N’Daw, son vice-président Col Assimi Goïta et les anciens présidents Alpha Oumar Konaré et Pr Dioncounda Traoré.

L’évènement était certes malheureux mais historique et grandiose !

C’est tout un peuple malien émotif, mobilisé, solidaire et reconnaissant qui a accompagné à sa dernière demeure son ancien président de la République, Amadou Toumani Touré. Pour l’occasion, c’est une foule nombreuse de compagnons d’armes, d’amis, de parents et d’anciens collaborateurs qui sont rendus sur la place d’armes du 34ème Bataillon du Génie Militaire pour lui rendre un dernier hommage . En plus de son statut d’ancien président de la République, ATT était aussi dénommé : ‘’le Soldat de la Démocratie’’ ou encore ‘’le Bâtisseur’’.

Déjà à 9H, l’enceinte du Génie Militaire (Base A) était inondée de monde, venu de toutes les régions du pays et du district de Bamako, ainsi que l’étranger. En plus, les pays du monde entier ne sont pas restés en marge de cette cérémonie, d’où la présence des délégations congolaise (Brazza), sénégalaise, nigérienne, burkinabée, ivoirienne, Bissau Guinéenne, l’envoyé spécial de la Secrétaire Générale de la Francophonie et les diplomates accrédités au Mali.

C’est donc à 10h moins de quart que le vice-président de la Transition, Assimi Goïta  a fait son entrée sur le lieu de cette cérémonie d’hommage, suivi du président de la Transition, Bah N’Daw  arrivé à 10h01mn. Le premier geste du président N’Daw après son entrée a été de se recueillir sur la dépouille mortelle du défunt SEM Amadou Toumani Touré et la signature du livre de condoléances.

Après la marche funèbre avec le corps couvert du drapeau national, la parole a été donnée à la famille et des proches du défunt pour des témoignages.

Au nom de la famille du regretté, cette charge a été assurée par Lobbo Coulibaly. Mlle Coulibaly a remercié l’autorité malienne ainsi que le peuple du Mali pour cette cérémonie honorifique envers ce grand homme d’Etat qu’était ATT. Qui est après tout, dit-elle, un époux, un père, un grand-père et un frère. « Vous comprendrez bien que notre chagrin soit infini et notre douleur très vive ! Mais, nous nous consolons à travers les éloges entendus ici au Mali, en Afrique et dans le monde sur l’œuvre de papa. Sur son humilité légendaire et son exemplarité », a-t-elle declaré avec la gorge nouée et des larmes aux yeux.

A elle de préciser que leur père a donné sa force et sa santé au Mali. Et que le seul réconfort d’ Amadou Toumani Touré, était de constater que son action contribue à améliorer la vie des populations. « Pour nous ses enfants, comme on le dit en bambara ‘’An ka Djourou Ta la ! En d’autre terme, il ne nous doit rien. C’est cet amour qu’il a eu pour nous, qu’il a porté sur tous les enfants du Mali en leur dédiant une fondation à la fin de la transition » a dit Mlle Lobo Coulibaly.

Elle n’a pas manqué de toucher l’altruisme de l’homme avant de gratifier leur mère (Lobo Traoré, l’ancien 1ère dame) qui a été jusqu’au bout avec leur père (ATT).  Avant de clore ses propos, Lobo Coulibaly a  présenté sa reconnaissance, celle de la famille de l’illustre diapru, aux délégations étrangères venues pour l’occasion. Et spécialement au gouvernement Turc, le chef d’Etat Congolais Denis-Sassou-Nguesso, le chef d’Etat sénégalais Macky Sall et son peuple.

Après ce passage, les collaborateurs du décédé représentés par Seydou Cissouma, l’ancien chargé de la communication du Président ATT, lui ont rendu hommage à travers un discours émotionnel qui parlait de sa nature généreuse, travailleuse, unificatrice et bienveillante. Suivra les témoignages des compagnons d’armes d’ATT, lus par le Général de Brigade Souleymane Yacouba  Sidibé, au nom de la promotion dénommée ‘’Gal Abdoulaye Soumaré’’, 4ème promotion de l’Ecole Militaire Inter-arme de Koulikoro ( EMIA).

Grand chancelier des Ordres Nationaux, le Gal de Brigade Amadou Sagafourou N’Gueye  a conclu la série des discours de cette cérémonie d’hommage par la lecture d’une oraison funèbre au nom du président de la Transition, Bah N’Daw.

Tout comme ses prédécesseurs au pupitre, il a relaté les bonnes actions menées par l’illustre disparu pour la construction du Mali. Il a touché du doigt, l’esprit de paix, de bâtisseur et de cohésion du défunt. Selon lui, nul ne peut se préserver de la mort. « Le Mali, à l’espace de deux mois, vient de perdre deux hommes qui ont marqué  de leur empreint son histoire. Deux hommes au destin lié ; deux anciens présidents, Feux le général Moussa Traoré et le Gal Amadou Toumani Touré….. » a regretté le Gal N’Gueye.

Il a témoigné à l’honneur de l’homme qui était ATT, son amour, sa détermination et ses bienfaits pour la Patrie. En outre, le Gal Sagafourou Guèye  a souhaité la paix des cœurs et des esprits pour l’édification d’un Mali en paix digne et prospère.

Par ailleurs, un défilé militaire a été effectué à l’honneur du disparu. Une prise d’arme composée des sections de la Fanfare, de l’armée de l’Air, de Terre, du génie Militaire et de la Garde Nationale. Ainsi, ces funérailles ont pris fin par la prière mortuaire et le ‘’Soldat de la Démocratie’’ se repose éternellement au cimetière d’Hamdallaye. Adieu mon Général !

Par Mariam SISSOKO  

 

Funérailles nationales de l’ancien président ATT

Que des impressions  positives sur l’homme !

Décédé le 10 Novembre 2020 à Istanbul (Turquie), l’ex président de la République Amadou Toumani Touré a été accompagné en sa dernière demeure au cimetière d’Hamdallaye le mardi 17 Novembre dernier. Lors de ces obsèques nationales, organisées par les plus hautes autorités, votre journal a recueilli les impressions de quelques connaissances et collaborateurs de l’illustre défunt. Lisez ces impressions, toutes, positives.

Cheicknè Demba, vice-président de l’UNASAM :

« Nous avons un sentiment de fierté envers Amadou….. »

« Je retiens d’Amadou le créateur de l’Union Nationale des Associations des Supporteurs du Mali (UNASAM). C’est à ce titre qu’on est venu lui rendre hommage, que la terre lui soit légère. Il a pacifié les supporteurs en créant cette organisation qui supporte l’ensemble des couches sportives du Mali. Nous avons un sentiment de fierté envers Amadou parce que quand on a quelqu’un comme lui qui est d’abord malien et africain en général, on ne peut qu’être animé d’un sentiment de fierté ».

Souleymane Santigui Sidibé , ancien président du CNJ

« ATT a inspiré cette jeunesse malienne »

« ATT est un visionnaire et aussi un vrai ami de la jeunesse. Parce qu’il était non seulement parmi les enfants comme il avait l’habitude de le dire, mais aussi au cœur de la jeunesse. Je pense que la promotion des jeunes, l’emploi des jeunes et la formation des jeunes, il en a fait ses priorités. Nous sommes là pour lui témoigner toute  notre gratitude pour tout ce qu’il a fait pour le Mali et je pense qu’en termes d’infrastructure, de formation, d’économie et autres, je ne suis pas le mieux placé à l’exprimer car d’autres s’en ont plus approprié depuis une semaine. Mais à ce qui concerne la jeunesse, je pense que c’était quelqu’un qui a inspiré cette jeunesse malienne. Quand je venais au Conseil National de la Jeunesse (CNJ), il était encore président, il fait partie des gens qui m’ont inspiré en montrant que quand nous voulons, nous pouvons. Il a aussi accompagné mon élection au niveau africain, je suis le Secrétaire général  de toute la jeunesse africaine. Et  lorsqu’il était en exil à Dakar, je l’ai approché et il a pris son téléphone appelant beaucoup de chefs d’Etat africain pour demander à ce que leur jeunesse puisse soutenir notre candidature. Dans ce cadre, il a été un vrai conseiller qui m’a accompagné tout au long des 6 ans du mandat au niveau africain et m’a ouvert beaucoup de portes pour que nous puissions aller défendre la couleur malienne partout dans le monde. Je retiens d’ATT un homme dont les œuvres vont continuer à servir le Mali dans plus d’un siècle et les Maliens doivent comprendre que ATT n’est pas là physiquement mais son idéologie doit nous inspirer ».

Hassimy Sangaré, 2ème adjoint du maire de la commune de Konna

« Je dis aux Maliens de suivre les pas d’ATT ….. »

« On est tous venu rendre un dernier hommage au Gal ATT et je souhaite que la terre lui soit légère ! On retient beaucoup de choses d’ATT. C’est un bâtisseur, c’est quelqu’un qui a aimé vraiment tout le Mali et comme disent les enfants ‘’ On meurt pour toi ATT’’, c’est plutôt lui  est mort pour les Maliens. Il a aimé son pays et il a tout fait pour cette Nation. Je dis aux Maliens de suivre les pas d’ATT, car il a cherché à souder les gens. Aujourd’hui, on est en difficulté, le pays n’est pas tellement en paix. Et si on doit suivre ses pas, c’est de revenir en arrière et de faire en sorte qu’on doit tous cultiver de la cohésion pour qu’on retrouve cette paix ».

Moussa Timbiné, l’ancien président de l’Assemblée Nationale

«Le décès d’ATT est une lourde perte pour le Mali, pour l’Afrique et du monde entier »

« ATT est quelqu’un que j’ai beaucoup apprécié et je lui sais patriote. C’est quelqu’un qui a toujours été à l’écoute des plus démunis. ATT se reconnait dans toutes les classes sociales. Quel que soit le milieu de provenance d’un homme, il a de la considération pour lui, c’est un homme très modeste qui a toujours été à l’écoute de son pays. Aussi, un homme qui s’est battu sur l’ensemble des fronts pour améliorer les conditions de vie de ses concitoyens. Son décès est une lourde perte pour le Mali, pour l’Afrique et du monde entier. Tout ce que Dieu fait est bon ! On doit se dire que même s’il n’est pas là, ses œuvres doivent nous guider à continuer sa lutte. Nous prions que son âme repose en paix et que Dieu l’accueille dans son paradis éternel ».

Mme Touré Oumou Sidibé, la belle-sœur d’ATT

« Que ses bienfaits soient sa clé du paradis et qu’Allah pardonne ses erreurs dans sa fonction de chef d’Etat »

« Si on se met à parler de la bienfaisance de l’homme qui était ATT, on ne vas pas en finir aujourd’hui. C’est un homme qui a beaucoup fait pour ce pays et pour ses concitoyens. Les témoignages à son endroit à la cérémonie ont tout dit. Je ne peux que faire des bénédictions pour mon généreux beau-frère. Il a eu pitié des femmes, des enfants et les pauvres de ce pays. Que ses bienfaits soient sa clé du paradis et qu’Allah pardonne ses erreurs dans sa fonction de chef d’Etat ».

Propos recueillis par Mariam SISSOKO

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here