Commémoration de la journée des martyrs : Dr Boubou Cissé a déposé une gerbe de fleurs au monument des martyrs.

1

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Boubou Cissé a, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Kéïta, procédé ce jeudi matin à un dépôt de gerbe de fleurs au monument des Martyrs à l’occasion de la commémoration de la journée des Martyrs.

La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs chefs d’institutions de la République, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique, de plusieurs acteurs du mouvement démocratique, des membres de l’Association pour la défense des victimes de la répression (ADVR) et d’une foule d’anonymes.

À la fin de la cérémonie, le Chef du Gouvernement a déclaré à la presse qu’il est

« Honoré et ému de déposer cette gerbe de fleurs au carré des martyrs. Au-delà du rituel, ce geste signifie que nous n’oublions pas les martyrs qui se sont battus pour la démocratie malienne. Le gouvernement fera en sorte que ce sacrifice ne soit pas oublié. Nous devons faire en sorte que le fruit de ce sacrifice soit consolidé… »

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Mr le premier ministre, l’absence du président de la république est un signe que vos propos sont hypocrites.
    VOUS FAITES COMME CES MILLIERS DE MUSULMANS QUI VONT À LA MOSQUÉE POUR ÉVITER QU’ON LES INDEXE SANS AVOIR RÉELLEMENT LA FOI.
    Il faut exécuter le rituel initié par ALPHA OUMAR KONARE pour éviter d’attirer les remontrances de ceux qui tiennent à L’ESPRIT DU 26 MARS.
    LES ACTES POSÉS PAR IBRAHIM BOUBACAR KEITA, AVANT LUI PAR AMADOU TOUMANI TOURE MONTRENT QU’ILS NE SONT PAS ANIMÉS PAR L’ESPRIT DU 26 MARS 1991.
    L’ESPRIT DU 26 MARS c’est :la préservation des deniers publics (LE KOKADJE) et la préservation et la consolidation de la démocratie.
    Si on ne pose pas des actes dans le sens de ces deux concepts, on n’est pas engagé dans le sens de la préservation de L’ESPRIT DU 26 MARS.
    ATT s’est associé aux fossoyeurs de L’ESPRIT DU 26 MARS pour gouverner, les a laissé piller les deniers publics,IBK a magnifié le dictateur qui a tiré sur la foule, proclame publiquement qu’il est son ami,l’invite aux cérémonies républicaines.
    ILS SONT DES HYPOCRITES.
    IBK a franchis un pas en se faisant représenter par son chef de gouvernement.
    Il a arrêté d’être moins hypocrite.
    DANS TOUS LES ACTES DU RÉGIME IBK RESPIRE LE POUVOIR SANGUINAIRE DE MOUSSA TRAORÉ.
    Un clan formé au sommet de l’État qui se dresse contre L’ESPRIT qui a poussé les jeunes, les femmes dehors pour exiger de MOUSSA TRAORÉ qu’il accepte une nouvelle manière de gérer le pays,son régime ayant montré ses limites.
    Seul ALPHA OUMAR KONARE a refusé toute collaboration avec des personnes qui défendent publiquement le régime de MOUSSA TRAORÉ, ont même crée un parti pour perpétuer son esprit.
    C’est après son départ que le MPR de CHOGUEL MAIGA a intégré le gouvernement tout en contestant la véracité même de la révolution de MARS 1991.
    Il dit publiquement que c’était une manipulation des éléments du mouvement démocratique, que MOUSSA TRAORÉ n’a pas utilisé la force, que ce sont les éléments du mouvement démocratique qui ont tiré sur la foule.
    Avec ce discours OUMAR MARIKO, l’immense CHEICK OUMAR SISSOKO, qui ont honoré le mouvement démocratique pendant le procès crime de sang,ont accepté de siéger dans le gouvernement où à siéger les héritiers de MOUSSA TRAORÉ.
    Une attitude qui a véritablement porté un coup terrible à la lutte du 26 MARS 1991,contribué à fructifier l’esprit véhiculé par les partisans de MOUSSA TRAORÉ.
    Des hommes politiques dominés par leurs ambitions ont aidé les héritiers de MOUSSA TRAORÉ à contester la lutte du 26 MARS 1991.
    L’absence du président de la république à la cérémonie annuelle montre que les MOUSSAISTES ont gagné une bataille dans le processus d’annulation de cette cérémonie annuelle.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here