PM Moctar Ouane aux membres de son gouvernement : « Nous devons agir efficacement… »

1

Hier, mardi 6 octobre 2020, le premier ministre Moctar Ouane a présidé le premier conseil de cabinet du gouvernement de transition. Tenu à la Primature, l’évènement a enregistré la participation des nouveaux ministres du pays. Saisissant l’occasion, Moctar Ouane a rappelé les principes directeurs de la transition, incitant les ministres à un travail d’équipe.

En un mot, plus rien ne reste encore pour le déroulement de la transition. Pour être clair, nous pouvons, et sans nul doute, dire que l’équipe constituée pour la phase transitoire  du Mali  est enfin prête à répondre aux aspirations du peuple. Juste après l’officialisation de la liste des désignés ministres, le PM Moctar Ouane a tenu, hier mardi, le premier conseil de cabinet du gouvernement. D’entame de son discours d’ouverture, il a félicité les ministres pour leur nomination. Puis de poursuivre en ces termes : «  Nous voici réunis à ce premier conseil de cabinet du gouvernement de transition. À cet égard, je dois vous rappeler les grands axes de l’action gouvernementale durant les 18 mois de transition et les principes directeurs sur lesquels cette action sera conduite ».

En tant que chef d’équipe, Moctar Ouane a rappelé que les missions assignées au gouvernement pour la réussite de la transition. Des missions qui, dit-il, ont été, via la charte de transition, adoptées par le peuple. Poursuivant ses propos, le PM n’a pas hésité de rappeler ces missions : le rétablissement et le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire  national, la création des conditions de base pour la refondation du pays, la promotion de la bonne gouvernance, la réforme du système éducatif, l’adoption d’un cap pour la stabilité sociale, le lancement du chantier de réforme politique,institutionnelle,électorale et administrative, l’organisation des élections générales, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix, la réconciliation dans le pays.

Pour atteindre ces objectifs, le PM estime, sans ambages, que la nouvelle équipe gouvernementale doit agir et très vite. « Pour atteindre ces objectifs, dira-t-il, nous devons agir, nous devons agir vite. Nous devons agir efficacement ».A cet effet, trois (3) principes directeurs doivent, selon lui, prévaloir : l’engagement, la détermination et la solidarité.Aissis autour d’une même table, Moctar Ouane annonçait ceci à ses ministres : « Face aux défis d’ordre sécuritaire, politique, économique et social auxquels le Mali est confronté, notre premier devoir réside dans un gouvernement sans faille de chacune et de chacun d’entre nous. Ce, à tout moment ».

Dans la pratique, dit-il, cela doit se traduire par un volontarisme  devant conduire la nouvelle équipe à prendre des imitatives pertinentes pour la formulation des politiques publiques. « La deuxième exigence doit résider dans notre détermination à conduire ces réformes voulues par notre peuple, ce avec rigueur et humilité. Nous devons, à cet égard, prendre chaque fois que de besoins des mesures fortes et courageuses en vue d’apporter des réponses durables aux attentes légitimes de nos concitoyens », a-t-il confié. Il estime aussi que cette équipe gouvernementale doit, pour l’atteinte des objectifs, privilégier le dialogue et la concertation tout en veillant sur la transparence dans la gestion des affaires publiques.

Aux nouveaux chefs des départements ministériels, Moctar Ouane sollicite « l’impérative solidarité gouvernementale ».Un acte qui, selon lui, doit se traduire par un esprit d’équipe que chaque ministre doit désormais cultiver en permanence.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Monsieur OUANE, on agit efficacement si on est doté de compétences et de capacités nécessaires d’être efficace, parmi vos ministres il y a des très incompétents et de très incapables nantis d’arrogances et de moqueries avec ça comment peut-on les aider dans ce travail difficile, complexe et compliqué? Impossible. Car ils sont convaincus que c’est eux les centres du monde, ils resterons dans leurs cinémas et leurs fourberies habituels, ce sont des pingouins, des dinosaures, des rapaces assoiffés de sang, des charognards et des vautours qui serons mis très bientôt hors d’état de nuire avec un homme comme Ba N’dao qui n’accepte ni tricherie, ni mensonge, ni vol, ni gabegie, ni cinéma, ni fourberie, il est juste, sincère et équitable. C’est seulement ça qui sauvera notre pays de la descendance totale de ce pays. Les voleurs, les tricheurs et les menteurs serons dénichés et mis hors d’état de nuire, cela très bientôt sans aucune équivoque. Ba NDAO est le seul espoir de cette transition aujourd’hui.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here