ONU : Bamako choisi d’élargir le cercle des hostilités

9

Le passage tant scruté du chef de la délégation malienne sur la tribune onusienne continue de défrayer la chronique et d’alimenter les discussions, tant elle étonne par son caractère atypique. Intervenue dans un contexte d’adversité et de bruyante passe d’armes son soldées avec la France, depuis une année, l’intervention du Premier ministre par intérim, Abdoulaye Maïga, a vraisemblablement voulu rééditer le malaise provoqué par son prédécesseur à la même place. Le tollé est peut-être réussi, mais la consistance, la teneur et le niveau du langage laissent manifestement à désirer pour un message destiné à la consommation universelle. Et pour cause, l’accessoire l’aura largement emporté sur l’essentiel et les préoccupations collectives reléguées au profit de règlement des comptes individuelles sur fond de tirs croisés dans une abondance plutôt ennuyeuse par moment. Ils ont notamment ciblé en premier lieu le président en exercice de la CEDEAO, Umaru Emballo Sissoko de Guinée Bissau, pris à partie pour sa prise de position en faveur d’une libération des 46 soldats ivoiriens, avant même que l’organisation sous-régionale ne tranche dans le même sens. C’est pour les mêmes peccadilles que le président nigérien a mérité à son tour d’être déchu de sa nationalité par le chef du Gouvernement par intérim du Mali, tandis que son homologue de la Côte d’Ivoire était indexé sur la gênante question de son troisième mandat à la tête de son pays. Et dire que l’hostilité avec les trois chefs d’Etat a également déteint sur les rapports avec la CEDEAO dont une délégation, attendue à Bamako dans le cadre d’un dénouement de la crise des ivoiro-malienne, a vu son calendrier de visite unilatéralement ajourné pour contrainte d’agenda.  Comme on s’y attendait la France n’a pas été épargnée sur la tribune onusienne. Mais, pendant que l’opinion et le monde entier attendait des éléments de preuves plus détaillés sur les accusations portées par le Mali devant le Conseil de sécurité, le public n’en saura pas plus que les mêmes affirmations superficielles de complicité entre Paris et les djihadistes que les forces françaises dotent d’armements et d’informations pour combattre l’armée malienne. Le public aura été en revanche bien servi en diatribes et persiflages hostiles à France dont les dirigeants ont mérite à leur tour le qualificatif d’une junte obscurantiste indigne des valeurs qu’incarnent les philosophes français des Lumières. Quant aux preuves de collusion avec les terroristes, le chef de la délégation a laissé entendre qu’il l’es réserve au Conseil de sécurité de l’ONU au niveau  duquel aucune suite n’a été donnée à la plainte des autorités maliennes ainsi qu’à leur demande d’être entendu sur la question.
Par-delà la France et les autorités chef d’Etat de la CEDEAO, le cercle des hostilités s’est élargi au Secrétaire général de l’ONU en personne pour son indélicatesse d’avoir osé opiner sur le statut des 46 militaires ivoiriens qu’il a qualifiés de non-mercenaires.  Les autorités maliennes, par la voix de Premier ministre par intérim et porte-parole du Gouvernement, estiment en effet qu’il outrepasse ses prérogatives et jugent inconcevable qu’il tranche une affaire pendante devant la justice malienne.
La tribune exceptionnelle de l’ONU a été ainsi exploitée en deçà des profits que pouvait en tirer un pays assailli par d’innombrables défis existentiels relégués au nom de détails sur les 46 soldats ivoiriens détenus et des comptes non soldés de la rupture avec la France.

A KEÏTA

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Pendant que les Maliens hurlent leur haine de la France, les Français se lèvent le matin pour concevoir et fabriquer des fusées, des avions, des trains, des voitures électrique, des produits agricole, des microprocesseurs, etc……

    • Le maliens n’ont rien à concevoir , il n’y à rien à construire dans ce pays. Tout à été construit par d’autres pays (infrastructures, routes , hôpitaux, électricité, eau potable, etc) et ensuite c’est laissé sans entretien ou abandon. Même les chinois et les turcs lèvent les bras au ciel de dépit quand on parle du Mali et des maliens…..

      • No doubt NATO france owns corrupt Keita family. We should not waste time on trying to sort out In Keita mind boggling misleading connection of facts used in article. We should attribute article as another way Keita family is paying it’s debt to NATO france for helping facilitate Keita family corruption plus laundering their corruptly gotten wealth stolen from Malian government plus people.
        We made clear that this article by foreign ass kissing In Keita is meant to mislead Malians people plus help create chaos that allow NATO France plus partners to plunder Mali.
        Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. @ A. Keita ke i MALANKOLON DEN espèce de negre de service, souviens-toi que si on attaque le Mali, il va répondre car c’est ça la dignité d’un peuple, fier, libre, insoumis et indépendant comme le nôtre!

  3. La Tribune de l’ONU, le paracetamol des pauvres… d’esprit

    Discours injurieux mais combien de kilomètres de routes et d’autoroutes goudronnées en plus au Mali?

    Discours historique mais combien de salles de classe en plus pour l’éducation des enfants maliens?

    Discours digne mais combien d’hôpitaux et de faculté de médecine en plus au Mali?

    Discours poignant mais combien d’usines pour embaucher de millions de jeunes qui croupissent dans le chômage endémique au Mali?

    Discours sans précédent mais combien de production de kilowatts d’électricité en plus pour le Mali?

    Discours guerrier mais combien de réduction du prix de la connexion Wifi au Mali?

    Discours de panafricain mais combien d’hectares de terre arables aménagés pour l’agriculture intensive avec un haut niveau de rendement à l’hectare au Mali?

    Discours d’un digne fils mais combien de kilomètres d’autoroutes, de chemins de fer et construction d’aéroports et de Gares de train à grande vitesse au Mali?

    Discours d’un mandé Massa mais combien de salles de chirurgie cardiaque et combien scanner et d’appareil de dialyses en plus pour les hôpitaux maliens?

    Discours de rêve mais combien d’amphithéâtres d’université, combien de facultés d’université, combien de lycées modernes, combien de laboratoires ultra modernes de recherche scientifiques, combien de bibliothèques modernes et d’ateliers de travail pour les étudiants maliens dans l’enseignement technique et professionnel secondaire et supérieur au Mali?

    Discours mémorable mais combien de zones industrielles en plus au Mali, combien de prêt et de facilité de financement en plus pour le développement du secteur privé au Mali?

    “Eh Allah den, Lakalakatô ya wara la” dans notre pays!

    Ressaisissez-vous faibles d’esprit et comprenez que Choguel a fait la même chose l’année dernière et ça n’a pas empêché la vie chère de cette année

    Et les conneries à l’ONU du colonel ultra climatisé, Ferragamoïsé à souhait et Louis Vuitonné à loisir, ne change rien du quotidien des maliens ni aujourd’hui ni demain si ce n’est d’empirer la pauvreté, la misère et ses corollaires de crises alimentaires, de famine, de corruption généralisée, de crise sécuritaire, de crise sanitaires et de crises existentielles de grève sur le front social et des malaises profonds dans une jeunesse laissée pour compte sur internet qui erre sur les réseaux sociaux comme des sans domicile fixe à invectiver père et mère et nuit et jour.

    Sortez de la fiction populiste et des conneries souverainistes à deux sous le kilo qui ne font pas avancer notre pays ni aujourd’hui et ni demain

    Mettez-vous au travail pour accroître le budget d’état qui est actuellement pour 2023 prévu à 2800 milliards de dépenses publiques pour qu’il atteigne au moins le niveau du budget d’état du Sénégal c’est à dire 6000 milliards pour espérer avoir chez nous des investissements publics dans les domaines de l’éducation, la santé, la sécurité, l’emploi, l’énergie pour l’électricité et l’eau potable partout dans le pays, le transport terrestre et aérien, la télécommunication etc etc à la hauteur de vos besoins réels en termes de développement et de bien être général.

    Réveillez-vous de cette faiblesse d’esprit qui vous bloque au stade des bébés gâtés de notre planète

    Wa Salam

  4. La Tribune de l’ONU, la paracetamol des pauvres… d’esprit

    Discours injurieux mais combien de kilomètres de routes et d’autoroutes goudronnées en plus au Mali?

    Discours historique mais combien de salles de classe en plus pour l’éducation des enfants maliens?

    Discours digne mais combien d’hôpitaux et de faculté de médecine en plus au Mali?

    Discours poignant mais combien d’usines pour embaucher de millions de jeunes qui croupissent dans le chômage endémique au Mali?

    Discours sans précédent mais combien de production de kilowatts d’électricité en plus pour le Mali?

    Discours guerrier mais combien de réduction du prix de la connexion Wifi au Mali?

    Discours de panafricain mais combien d’hectares de terre arables aménagés pour l’agriculture intensive avec un haut niveau de rendement à l’hectare au Mali?

    Discours d’un digne fils mais combien de kilomètres d’autoroutes, de chemins de fer et construction d’aéroports et de Gares de train à grande vitesse au Mali?

    Discours d’un mandé Massa mais combien de salles de chirurgie cardiaque et combien scanner et d’appareil de dialyses en plus pour les hôpitaux maliens?

    Discours de rêve mais combien d’amphithéâtres d’université, combien de facultés d’université, combien de lycées modernes, combien de laboratoires ultra modernes de recherche scientifiques, combien de bibliothèques modernes et d’ateliers de travail pour les étudiants maliens dans l’enseignement technique et professionnel secondaire et supérieur au Mali?

    Discours mémorable mais combien de zones industrielles en plus au Mali, combien de prêt et de facilité de financement en plus pour le développement du secteur privé au Mali?

    “Eh Allah den, Lakalakatô ya wara la” dans notre pays!

    Ressaisissez-vous faibles d’esprit et comprenez que Choguel a fait la même chose l’année dernière et ça n’a pas empêché la vie chère de cette année

    Et les conneries à l’ONU du colonel ultra climatisé, Ferragamoïsé à souhait et Louis Vuitonné à loisir, ne change rien du quotidien des maliens ni aujourd’hui ni demain si ce n’est d’empirer la pauvreté, la misère et ses corollaires de crises alimentaires, de famine, de corruption généralisée, de crise sécuritaire, de crise sanitaires et de crises existentielles de grève sur le front social et des malaises profonds dans une jeunesse laissée pour compte sur internet qui erre sur les réseaux sociaux comme des sans domicile fixe à invectiver père et mère et nuit et jour.

    Sortez de la fiction populiste et des conneries souverainistes à deux sous le kilo qui ne font pas avancer notre pays ni aujourd’hui et ni demain

    Mettez-vous au travail pour accroître le budget d’état qui est actuellement pour 2023 prévu à 2800 milliards de dépenses publiques pour qu’il atteigne au moins le niveau du budget d’état du Sénégal c’est à dire 6000 milliards pour espérer avoir chez nous des investissements publics dans les domaines de l’éducation, la santé, la sécurité, l’emploi, l’énergie pour l’électricité et l’eau potable partout dans le pays, le transport terrestre et aérien, la télécommunication etc etc à la hauteur de vos besoins réels en termes de développement et de bien être général.

    Réveillez-vous de cette faiblesse d’esprit qui vous bloque au stade des bébés gâtés de notre planète

    Wa Salam

  5. Le discours prononcé par le PM Abdoulaye MAIGA, engage l’ensemble du peuple malien . Ceux ne se sentent pas concernés peuvent quitter le navire malien. Après cette AG, les patriotes engagerons contre les traîtres une lutte acharnée. Jamais un tel discours n’a été prononcé devant le monde entier pour dénoncer la France et ses vallées européennes et les exclaves africains qui se disent représentants des peuples , alors qu’ils sont au service de l’impérialisme européen. La bataille ne faut que commencer , inchallah .

    • En effet la bataille ne fait que commencer, car le peuple insoumis du Mali va amener ele Mali et l’Afrique vers la liberté, la dignité et l’honneur!

  6. Keita ke i MALANKOLON DEN espèce de negre de service, souviens-toi que si on attaque le Mali, il va répondre car c’est ca la dignité d’un peuple, fier, libre, insoumis et indépendant comme le nôtre!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here