Obsèques de Cheick Oumar Tidiane Soumano : Le RECOTRAD exprime sa reconnaissance au gouvernement et au peuple malien

0

A travers une rencontre tenue le mardi 10 novembre 2015, au domicile du chef des griots de Bamako, Kabinè Sissoko « Djèlikountigi » à Badalabougou, les membres du bureau exécutif du Réseau des Communicateurs Traditionnels pour le Développement (RECOTRAD) ont exprimé toute leur reconnaissance aux autorités publiques et à la nation malienne pour leur  rôle dans la bonne organisation  des obsèques  de leur défunt président Cheick Oumar Tidiane Soumano. Mettant à profit cette occasion, le nouveau bureau du RECOTRAD dirigé par Moctar Koné a été présenté aux hommes de média.

Cette rencontre a enregistré la présence de plusieurs  leaders des griots venus de divers horizons à travers le pays. Elle a été marquée par une série d’interventions.

Prenant la parole, l’adjoint du chef des griots, Modibo Koita a rendu un vibrant hommage à Cheick Oumar Tidiane Soumano qui a tiré sa révérence avant de saluer  les initiateurs  de cette rencontre. Selon lui, Cheick Oumar Tidiane Soumano a honoré le poste qu’il occupait et  il a joué correctement sa fonction de griot jusqu’à sa mort. C’est pourquoi, il a incité les jeunes griots à travailler comme  lui, car il a bien fait toutes les tâches qui lui ont été confiées.

Moctar Koné, le nouveau président soulignera pour sa part que l’objectif de cette rencontre  pour le RECOTRAD est d’exprimer toute sa reconnaissance au nom de tous les griots du Mali envers le gouvernement et l’ensemble du peuple malien pour leur soutien qui ont permis la bonne organisation des funérailles du président  défunt du RECOTRAD, Cheick Oumar Tidiane Soumano. « Lorsque la nouvelle du décès de Cheick Oumar Soumano a été annoncée, le premier intervenant a été le gouvernement qui a envoyé un message à l’ambassadeur  du  Mali au Maroc afin qu’il fasse tout son possible pour que le corps soit rapatrié à Bamako dans trois jours et cela a été fait » dit-il. Il a remercié toutes les institutions du pays et les hommes de medias pour leur soutien. Selon lui, la mission des griots est de maintenir la paix et la cohésion sociale.

Quant au vice-président du RECOTRAD, Amadou Dagamaissa, il dira qu’ils se sont rencontrés chez le chef des griots pour montrer leur profonde gratitude à tout le Mali.  « comme vous le savez tous, on a perdu notre président il y a quelques semaines, tous les griots de Bamako et des 8 régions du Mali étaient présents sans exception  pour assister à l’enterrement, donc on s’est dit que c’est l’occasion de venir chez le chef des griots  pour le remercier au nom des communicateurs traditionnels et lui à son tour de remercier tous les griots de notre pays » a déclaré  le vice-président du RECOTRAD. Avant de remercier le président de la République Ibrahim Boubacar Keita,  le Premier ministre Modibo Keita et   l’ensemble du  gouvernement  et  singulièrement les ministères de la Réconciliation Nationale et de la Culture et toute la noblesse du  pays.  Il a également soutenu le conseil  du vieux griot Kabinè Sissoko qui disait que les griots doivent éduquer, conseiller, véhiculer des messages de paix parce que le pays a besoin de cela en ce moment. En poursuivant qu’ils doivent le faire partout où ils passent  lors des baptêmes, mariages, à toutes les cérémonies. « Le griot ne doit pas déchirer, ne doit pas insulter, c’est un homme qui est là pour construire, le premier médiateur dans la société, c’est le griot » a-t-il lancé.

Une séance de bénédiction a mis fin à la cérémonie.

Fily Sissoko

PARTAGER