ASECNA : Un nouveau directeur général bientôt choisi

0

Le mandat du directeur général de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) passera de sept ans non renouvelables à quatre renouvelables une fois.

La capitale malienne accueille ce vendredi 11 novembre 2016, la 60e réunion du comité des ministres de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna). Elle désignera le successeur du directeur général sortant de l’Agence notre compatriote Amadou Ousmane Guittèye nommé depuis le 1er janvier 2011 pour un mandat de six ans non renouvelable

Le choix de Bamako pour abriter cette grande rencontre a été décidé lors de la 59e session ordinaire du comité des ministres de l’Asecna à Yaoundé au Cameroun dans un communiqué final du 30 juillet 2016.

La rencontre en terre malienne siègera en session extraordinaire et désignera un nouveau directeur général qui succèdera à notre compatriote Amadou Ousmane Guittèye. Eu égard aux nouvelles dispositions de l’Asecna, son successeur sera nommé pour un mandat de quatre ans renouvelables une fois.

L’Asecna est chargée d’assurer la sécurité de la circulation aérienne par la conception, la réalisation, la gestion et l’entretien des installations et services civils de navigation aérienne en route.

Elle a vu le jour le 12 décembre 1959 par la Convention de Saint-Louis (Sénégal) puis remplacée par la Convention de Dakar en octobre 1974, consacrant l’africanisation de l’Agence en la dotant d’un organe politique qui est le Comité des ministres. Son rôle est de designer au conseil d’administration le directeur général de l’institution à chaque fin mandat.

L’Asecna regroupe 18 pays : Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Cameroun, Centrafrique, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Congo, Comores, Côte d’Ivoire, Sénégal, Tchad, Togo, Gabon, France.

Zoumana Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER