Promotion des femmes au sein du groupe United Bank For Africa (UBA) : Mme Hacko Rokia Koné, une valeur sûre pour conduire désormais la destinée de UBA-Mali

0

Mme Haoua Cissé nommée directrice exécutive de la Banque des grandes entreprises

Depuis le 14 juillet 2020, Mme Hacko Rokia Koné est la nouvelle directrice générale de UBA-Mali. Elle succède à Alhassane Sissoko. Cette banquière qui a servi au sein du Groupe Bnp Paribas à travers la Bicim-Mali, pendant plusieurs années, a officiellement pris fonction le 27 juillet. Il s’agira donc, pour elle, de piloter la stratégie et les activités de l’institution panafricaine de services financiers au Mali. Le Conseil d’administration a également procédé à la nomination de Mme Haoua Cissé comme directrice exécutive de la Banque des grandes entreprises. C’est dire que le Groupe United Bank for Africa (UBA) accorde une grande importance à la promotion des femmes.

e Groupe United Bank for Africa (UBA) vient de procéder à de nouveaux mouvements au sein de la Banque, notamment avec la nomination de six nouveaux directeurs généraux de ses 20 filiales en Afrique : Mali, Zambie, Sénégal, Tanzanie, Sierra Leone et Ouganda.  Ainsi, la nouvelle patronne de l’institution panafricaine de services financiers au Mali s’appelle Mme Hacko Rokia Koné. Elle succède à ce poste à Alhassane Sissoko. Cette banquière très respectueuse dans le secteur et réputé être rigoureuse a été nommée, le 14 juillet 2020, avant de prendre officiellement fonction une semaine plus tard, c’est-à-dire le 27 juillet dernier, avec comme missions essentielles : piloter la stratégie et les activités du Groupe UBA au Mali.

Le choix de Mme Hacko Rokia Koné pour diriger UBA-Mali a été très apprécié. Cette promotion vient récompenser un parcours exceptionnel. Avant sa nomination, elle était directrice commerciale clientèle des Entreprises et des Institutionnels de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Mali (Bicim), une filiale du Groupe BNP Paribas.

Mme Hacko Rokia Koné est détentrice de plusieurs diplômes universitaires. En 2017, elle a décroché son MBA en “Management et Stratégie” à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne avec Mention Bien. Auparavant, elle avait obtenu, en 2016, un “Certificat in General Management Executive Program” à l’Université américaine “Georges Town University” de Washington.

En plus de ces diplômes, Mme Hacko Rokia Koné est détentrice d’une maitrise en Economie Appliquée, option Monnaie, Banque et Finance qu’elle a décrochée à l’Université “Paris Dauphine PSL”.

La carrière professionnelle de cette banquière, qui fait aujourd’hui la fierté du Mali, a débuté en 2000 au sein de la City Bank International PLC, en France, comme Analyste de crédit. Après y avoir démontré ses capacités et compétences, elle a été ensuite recrutée, une année plus tard, par la Bicim du Mali, filiale du Groupe Bnp Paribas, en qualité d’Analyste de crédits.

A cause de ses compétences et sa rigueur, la nouvelle directrice générale de UBA-Mali a été finalement promue première responsable de ce poste pendant trois ans. Elle a occupé, d’octobre 2005 à décembre 2009, le poste de directrice des risques chez BNP Paribas avant d’y être nommée directrice commerciale clientèle des particuliers et des professionnels pendant plusieurs années.

De janvier 2010 à septembre 2012, elle a été nommée responsable de la communication et du marketing à Bnp Paribas.

Autre promotion féminine, c’est la nomination de Mme Haoua Cissé au poste de directrice exécutive de UBA-Mali chargée des grandes entreprises. Le Groupe UBA a aussi nommé deux autres directeurs exécutifs, notamment Samba Fall, au Sénégal, comme chargé des Grandes entreprises et Julien Kouassi en Côte d’Ivoire en charge du développement commercial. Comme Mme Hacko Rokia Cissé, la nomination de Haoua Cissé a été aussi bien accueillie au niveau du secteur bancaire.

Mme Haoua Cissé est très connue dans le secteur de la banque pour avoir occupé plusieurs postes, notamment à la Banque Internationale pour le Mali (BIM-sa) où elle a commencé sa carrière professionnelle. Ensuite, elle fut directrice Clientèle des entreprises. Avant sa nomination, le 14 juillet dernier, Mme Haoua Cissé était directrice de la Banque des grandes entreprises à UBA-Mali.

La nouvelle directrice exécutive est détentrice d’un MBA en “Management Financier” qu’elle a décroché à l’Ecole Supérieure de Gestion de Paris en 2006. Aujourd’hui, elle est consciente des défis qu’elle doit relever. Pour ce faire, elle est prête à donner le meilleur d’elle-même.

“Les nominations reflètent la forte croissance des activités panafricaines du Groupe, actuellement responsable de plus de 40% du chiffre d’affaires total du Groupe et l’importance croissante de nos activités internationales. Nous nous engageons à catalyser la croissance sur le Continent africain alors que le Groupe met en œuvre ses solutions numériques innovantes à travers le Continent”, a précisé le Président du Groupe UBA, Tony O. Elumelu.

Notons que UBA-Mali est la 20ème filiale en Afrique du Groupe bancaire United Bank for Africa (UBA) présent également au Royaume Uni, aux Etats-Unis d’Amérique et en France.

UBA, c’est aussi plus de 70 ans de présence bancaire. C’est également un réseau de plus de 1 000 Agences, 20 000 employés, environ 2 000 guichets automatiques de banques et plus de 13 500 terminaux de paiement électronique.

UBA, c’est une diversité culturelle avec plus de 23 nationalités parmi ses 20 000 employés. UBA, c’est enfin un total bilan de 29 milliards de nos francs en 2019, en progression de 119% et un produit net bancaire de 1,9 milliard de FCFA en progression de 112%.

   El Hadj A.B. HAIDARA

 

UBA-Mali : Alhassane Sissoko démissionne !

Alhassane Sissoko n’est plus le directeur général de United Bank for Africa (UBA-Mali). Il a été remplacé par Mme Hacko Rokia Koné par le Conseil d’administration du Groupe UBA

Alhassane Sissoko

Nommé à la tête de UBA-Mali depuis son ouverture, Alhassane Sissoko a finalement rendu sa démission afin de se consacrer à d’autres études supérieures. En principe, il quitte définitivement son poste ce vendredi, remplacé par Mme Hacko Rokia Koné.

Selon nos informations recueillies auprès de proches de la Banque, le désormais Ex-directeur de UBA-Mali a décidé de partir lui-même afin de poursuivre ses études supérieures, notamment pour obtenir un Doctorat dans le domaine des Finances. En d’autres termes, Alhassane Sissoko a tout simplement démissionné de son poste de directeur général de UBA-Mali. Précision importante pour lever toute équivoque qui tenterait de faire passer son départ suite à un limogeage.

Alhassane Sissoko a aujourd’hui une grande expérience professionnelle. Il fut directeur des Grandes entreprises de Ecobank-Mali puis directeur général de Ecobank Burundi, avant d’occuper plusieurs autres postes : vice-président du Conseil d’administration de Socabu (leader du secteur des Assurances au Burundi) d’Administrateur et président du Conseil de direction de la Compagnie pétrolière sud-africaine et d’Administrateur de Sosumo (Société sucrière du Mosso : Entreprise Mixte)…

C’est en 2016 qu’Alhassane Sissoko fut nommé directeur de projet pour la filiale du Groupe panafricain UBA au Mali, puis Administrateur directeur général de UBA-Mali.

Notons qu’Alhassane Sissoko est détenteur d’un Master en Finances décroché à l’Ecole de Commerce de Paris, d’une Maitrise en Gestion de l’Université de Tunisie et des capacités en fiscalité, compatibilité, perfectionnement et gestion financière de la Mairie de Paris.  Il est lauréat du Prix Madou Dakolo du banquier le plus influent du Mali de l’année en 2018, décerné par le Magazine Kéwalé People.  El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here