Ambulance Katakatani : le grand n’importe quoi du ministère de l’Economie et des Finances

4

En dotant les structures sanitaires d’ambulances Katakatani, le ministère de l’Economie et des Finances se trompe de priorité et infantilise les Maliens.

Face à la polémique qui enfle depuis la dotation de l’hôpital Gabriel Touré d’ambulance Katakatani, le ministère de l’Economie et des Finances est sorti de son silence.

Dans un communiqué insipide, insensé et ridicule, l’hôtel des Finances rappelle qu’«En 2019, le Gouvernement de la République du Mali a pris l’initiative de mettre en œuvre des mesures de soutiens aux entreprises et aux unités industrielles locales à travers le décret n°2018-0473/PM-RM du 28 mai 2018 portant adoption des mesures d’orientation de la commande publique vers les petites et moyennes entreprises et la production nationale». Ce qui est en soi est une bonne chose puisqu’il permettra de booster l’économie locale.

Dans son communiqué, aux relents de droit de réponse, l’actuel locataire de l’hôtel des Finances, Alousséni SANOU, s’est exonéré de l’achat des matériels. «L’initiative a été renouvelée pendant le premier semestre de 2020». La distribution des matériels en cette année 2021 est due aux événements socio-politiques que le pays a connus. «Lesquels ont impacté sur les livraisons des produits» renseigne la missive.

Selon l’hôtel des Finances, la distribution a été conforme aux instructions initiales données par la Primature et en accord avec les services destinataires concernés. Une version que remet en cause plusieurs sources. Selon nos informations, en aucun moment, l’hôpital Gabriel Touré n’a exprimé le besoin d’ambulance Katakatani. «Nous avons exprimé d’autres besoins pas des ordures qu’ils ont nous livrées», confie un professionnel de la santé.

Dans son communiqué qui frise le ridicule, le ministère de l’Economie assure que les motos-ambulances devaient servir comme moyens de transport à l’intérieur des structures (transport des malades ou des corps entre les salles d’hospitalisation, les salles d’opérations ou la morgue).  Ce qui est à la fois scandaleux et ridicule.

À travers cette dotation, le ministère de l’Economie et des Finances, loin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des malades, ne fera que les empirer. Car il n’est un secret pour personne que même en bonne santé, les motos Katakatani courbaturent leurs usagers à plus forte raison un malade. Ce qui va précipiter la mort de plusieurs personnes.

Aussi, sous d’autres cieux, les gouvernants travaillent à doter les structures sanitaires de moyens ultramodernes et non à leur fournir des antiquités. La dotation de l’hôpital Gabriel Touré, des ambulances Katakatani, est une honte et un manque d’ambition pour le ministère de l’Economie et des Finances. En faisant cette dotation, l’hôtel des Finances prouve qu’il se fiche de la santé des Maliens.

Cette affaire est révélatrice du mépris du ministère de l’Economie et des Finances, qui, au lieu de reconnaître sa forfaiture, enfonce sa tête dans le sable mouvant. Sous d’autres cieux, le ministre de l’Economie et des Finances allait tirer les conséquences du tollé qu’a suscité la dotation des hôpitaux d’ambulances Katakatani.

C’est tout le contraire chez nous où le département de l’Economie se vante et se permet à la limite d’invectiver les citoyens qui se sont indignés.

Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. La première fois quand j’ai vu les photos de ces motos Katakatani avec la mention « AMBULANCE », j’ai failli pleurer. C’est le symbole absolu du désordre, du désastre et du désespoir qui règnent dans nos hôpitaux.
    Malheur aux patients des hôpitaux, heureux les commerçants véreux copains des ministres. Bientôt, ce sera le tour des charrettes « AMBULANCE » pour desservir les zones rurales et les banlieues des centres urbains. Voilà bien un achat local!
    Pendant que les membres du gouvernement roulent à bord des véhicules à 8 cylindres avec bond d’essence à l’appui, les patients dans nos hôpitaux doivent être transportés sur des motos Katakatani pour promouvoir la consommation/achat local.
    Quel égoïsme de la part des dirigeants de ce pays!

  2. IL EST QUESTION DE SANTÉ ET ON NOUS PARLE SURTOUT DU MINISTRE DES FINANCES.
    SOYONS CONSÉQUENTS: DANS CETTE AFFAIRE ON NE PARLE PAS DU MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ. POURQUOI ?!?!

    CES DIFFÉRENTS MINISTRES SE RETROUVENT EN CONSEIL DE MINISTRES CHAQUE SEMAINE, ENTRE AUTRES …

    DU N’IMPORTE QUOI, C’EST TOUT SIMPLEMENT HONTEUX

  3. C est un complot de la France ou de l ONU diront certains maliens qui refusent toujours d assumé leur part de responsabilité de cette crise .les hôpitaux ont besoin d ambulance moderne c est une insulte de donner des motos a une hôpital d une capitale d un pays

Répondre à Mali-Chez Nous Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here