Lutte contre la corruption : Tuwindi dans la sensibilisation

0

Mercredi 29 décembre dernier, au Mémorial Modibo Keïta, le consortium Occipre a organisé un panel informatif autour de la corruption. Le thème débattu est : « La lutte contre la corruption au Mali, quels résultats ».

 

Pour lutter contre la corruption, devenue un phénomène très répandu dans le monde, le consortium Occipre a initié une vaste campagne de sensibilisation. Cette lutte ne peut se faire sans pour autant inclure la couche la plus importante, la jeunesse. D’où l’organisation de ce panel à l’intention des jeunes de Bamako et des régions. Les deux panélistes, Pr. Bachir Kagnasy et Mamadou Gamby, experts du thématique, ont briffé les jeunes sur la corruption, ses conséquences et comment lutter contre.

Le Pr. Kagnasy fait savoir que la corruption est un délit qui est très difficile à punir, car elle se fait sans laisser de trace ni de preuve. « La corruption, c’est comme si c’est deux individus qui se rendent service, car c’est l’un qui vient proposer de l’argent pour avoir un poste en contrepartie », précise-t-il.

Mamadou Gambi, membre de la société civile, explique qu’il faut une prise de conscience massive pour réduire, voire mettre fin à la corruption. « C’est ensemble que nous pouvons freiner ce fléau, surtout que la jeunesse est l’avenir du Mali », ajoute-t-il.

La jeunesse, très réjouit d’avoir pris part à ce panel, se dit prête à être des facteurs de changement, car la corruption est un phénomène qui met un terme au développement d’un pays.

Tidiani Togola, Ceo de Tuwindi, explique que l’objectif du panel a été atteint, car les jeunes qui ont pris part au panel sauront à leur tour sensibiliser un plus grand nombre de personnes sur les conséquences néfastes de la corruption.

 

Hamady Sow 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here