Décentralisation : Polémique autour d’un projet de…

0

A Bamako, les participants ont souhaité faire de la capitale une collectivité unique. Ils demandent de transformer les communes en arrondissements. Selon la commission, ce changement donnera la possibilité au gouverneur et aux autres élus communaux de transférer certaines de leurs attributions au maire du district de Bamako. Dans ce document de base, Bamako est repartie entre 6 arrondissements qui seront à la fois des circonscriptions administratives et des collectivités territoriales. A ces propositions vont s’ajouter les recommandations issues des travaux dans les régions. Objectif selon les organisateurs : parvenir à un document sur la réorganisation territoriale.

Alors que cet atelier était en cours, un document présenté comme projet de découpage administratif et territorial a suscité des débats cette semaine. Pour la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), ce projet est une décision unilatérale du gouvernement. Elle dit rejeter ce document et demande au gouvernement l’ouverture des concertations sur le projet. La plateforme ainsi que le collectif des jeunes de Gao et de Gourma-Rharours exigent également aux autorités de surseoir à cette opération.

Cependant, le ministère de l’Administration territoriale affirme qu’il n’a, pour le moment, élaboré aucun document portant découpage administratif national.

Rassemblées par la Rédaction

 

Ségou :

Un véhicule de la Forsat s’est renversé

Un véhicule de la Forsat s’est renversé, le vendredi  dernier, à Zantiguila sur la route nationale 6. Selon des sources militaires, le bilan serait de 2 morts et 2 blessés. Les mêmes sources indiquent que les blessés ont été admis au centre de santé de Maracakoungo avant d’être évacués à Bamako.

Grippe aviaire :

Des foyers découverts

Des foyers de grippe aviaire ont été détectés dans des exploitations avicoles au Mali, ont indiqué, le mardi dernier, les autorités du pays, annonçant des mesures pour “contenir la maladie”. Selon un communiqué du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, des “fortes mortalité de volailles” ont été observées à Bamako, dans la localité voisine de Kati et près de Sikasso, une ville proche de la frontière avec le Burkina Faso et la Guinée. Des investigations de l’inspection vétérinaire ont révélé la présence de la grippe aviaire dans les exploitations concernées, selon le ministère. Il n’a pas fait état d’abattages massifs de volailles, mais indiqué avoir édicté des “mesures conservatoires” pour “contenir la maladie”, telles que la mise en quarantaine des élevages concernés, la désinfection des locaux et matériels d’élevage ou encore la destruction des cadavres par incinération et enfouissement .Les populations sont invitées à ne pas manipuler ou manger les oiseaux malades et les cadavres de volailles et les professionnels à avertir les autorités en cas de mortalité des volailles, selon la même source. En Afrique de l’Ouest, le virus de la grippe aviaire a déjà été détecté ces derniers mois au Sénégal, en Mauritanie et au Niger.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here