En visite au Mali : Mme Pramila Patten reçu par le Chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif

0

En mission au Mali dans le cadre de son mandat, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, Mme Pramila Patten, RSSG chargée de la question des violences sexuelles liées aux conflits (VSLC) a été reçue  le 26 février par le  Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif.

Au cours de son séjour, Mme Patten prévoit des rencontres avec les autorités maliennes, les organisations de la société civile,  ainsi que les associations des  victimes.Accompagnée par Joanne Adamson, la RSSG-Adjointe en charge du pilier politique de la MINUSMA, elle a également fait une visite à Mopti le lendemain, où elle visite un One Spot Center.Pramila Patten a indiqué qu’à l’issue de sa visite au Mali, il est prévu qu’elle signe avec le gouvernement un communiqué conjoint définissant les priorités d’actions  et les domaines de collaboration. À cet égard, elle a sollicité le plaidoyer du RSSG. À New York, elle fera une présentation au Conseil de Sécurité le 7 mars, puis participera à un débat public sur les VSLC, le 23 avril prochain.

De son  côté, M. Annadif a assuré Mme Patten de l’appui continu de la MINUSMA.

Les prix  retenus pour le pain au Mali :  250F pour  la baguette de 300 grammes  et 150 F pour la baguette de 150 grammes

Le débat autour du prix de pain est clos. Pas question de 300 f pour la baguette de 300 grammes, et 150 f pour la baguette de 150 grammes.Alimentation : Un pain douteux

En effet, la commission technique mise en place pour faire l’état des lieux de la filière farine, blé, pain a tenu une  réunionsous la présidence de Alhassane AG Hamed Moussa, ce jeudi 21 février 2019 pour la commercialisation du pain. A l’issue de la réunion, il a été retenu entre autres : le maintien des prix consensuels issus du protocole d’accord de 2016, à savoir: la baguette de pain de 300 grammes  à 250 FCFA ; la baguette  de 150 g à 125 FCFA.

Le président du mouvement’’ Badenya ton’’ serait arrêté par la BIJ

Que d’arrestations dans ce pays ! Après le chroniqueur Gaoussou Diallo alias Ras Dial et Assetou Coulibaly, tous déférés respectivement à la prison centrale de Bamako et au Bollé hier, c’est le tour de Aliou Badra Dembélé, président du mouvement ‘’Badenya Ton ‘’ d’être arrêté par la BIJ. Même  si les raisons de son arrestation restent inconnues, le membre du COFOP serait détenu à la Brigade d’Investigation Judiciaire.

Il faut noter que le mouvement Badenya ton a soutenu le candidat Soumaila Cissé à l’élection présidentielle passée. Après les élections, il a contesté la victoire du président IBK. Il fait partie du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) et de la COFOP. Quant au nommé Aliou Badra Dembelé, il est un proche à l’Imam Mahamoud Dicko.

Grève des enseignants : le mouvement « SOS école malienne » sur les fonts baptismaux

SOS école malienne

Face aux multiples grèves des enseignants et à l’incapacité du gouvernement à y apporter de solutions, des jeunes ont décidé de mettre en place un mouvement dénommé « SOS école malienne ». Il s’agit pour ces jeunes d’interpeller les autorités à trouver une solution à ces grèves des enseignants. Avec comme slogan : « L’éducation est un droit  fondamental, impliquons nous activement pour sauver l’avenir de nos enfants ». Ce mouvement compte se battre pour que  l’année scolaire soit sauvée. C’est dans ce cadre qu’il prévoit un géant meeting le lundi 04 mars devant la bourse du travail.

La Rédaction

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here