Les brèves du 23 novembre 2015 : Mairie du District: le Maire reprend fonction

7

Le Maire du District de Bamako, Adama Sangaré, suspendu de ses fonctions il y a trois mois par le ministre de l’Administration Territoriale, a repris le chemin de la mairie le 17 novembre dernier. Il devait présider la session extraordinaire du Conseil vendredi dernier, reportée à une date ultérieure à cause des évènements de l’hôtel Radisson. En levant la séance, le Maire Adama Sangaré a invité les habitants de la capitale au calme et leur a demandé d’être prudents face à la situation. Ensuite, il s’est montré disponible et en contact permanent avec les plus hautes autorités du pays pour la gestion de cette attaque.

Attaque du Radisson Blu: 19 otages tués et 7 blessés

L’attaque terroriste du Radisson Blu aura fait, selon le bilan officiel de vendredi soir, 19 morts et 7 blessés. Parmi les 170 otages de 14 nationalités différentes, 13 étrangers ont malheureusement perdu la vie. Il s’agit de deux Belges, d’un Américain, d’un Sénégalais, de trois Chinois et de six Russes, selon leurs autorités respectives. Que la terre leur soit légère. Amen!

 

Attaque de l’hôtel Radisson :

Le précieux concours de la société COMSATES

L’épisode malheureux de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu, situé au cœur du quartier administratif de Hamdallaye ACI 2000, en Commune IV du District de Bamako, a été l’occasion de tester le niveau de solidarité et d’amour pour la patrie dans notre pays.

 

A l’unisson, les Bamakois se sont mobilisés derrière leurs forces de défense et de sécurité, comme en témoignent les applaudissements des curieux massés aux alentours de l’hôtel.

La société de télécommunication COMSATES, installée dans ce quartier meurtri, n’est pas restée en marge de cet élan de solidarité. Disposant d’un petit appareil électronique (un drone) pouvant filmer ou photographier jusqu’à un kilomètre d’altitude et qui est manipulé à distance, COMSATES a filmé, selon son responsable Garba Konaté, que nous avons rencontré sur place, le toit de cet établissement hôtelier de 7 étages.

Ces images, nous a-t-il précisé, ont permis aux forces de défense d’avoir une bonne visibilité de ce qui se passait sur ce toit et d’y accéder en toute sécurité. C’est à partir de là que les forces, selon des témoignages, ont pu bloquer les terroristes au 3ème étage.

Pendant ce temps, d’autres agents des forces de défense et sécurité étaient en action au 1er étage, prenant ainsi en tenaille les assaillants. En somme, un précieux concours qui aura été d’un apport décisif dans le dénouement de cette prise d’otages, qui a fait plus de 20 morts.

Yaya Samaké

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. mobarake khaili :), vaay khoda joone har ki doost dari boro ye cunliqie khosoosi peyda kon axs bendaz khiale hamaro rahat kon hers nade inghadr, oonjaa CLSC nadare???az datse to…

  2. heidi:Lubopytno, chto vezde na kartinkah ochen mnogo zeneli, derevjev, a v itoge chto poluchajetsja: ni odnogo dereva,dai Bog, kakie-to zhidkije kusty. Pochemu eto nikogo ne interesujet?Razve prijatno zhit v takom gorode, gde net nichego zelenogo, odni kamni i asfalt?

  3. Mr SANGARE est le maire . Malgré les attaques et les commérage , il tient bon et il va tenir . Merci SANGARE.

Comments are closed.