Lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation des jeunes : Gao inaugure un centre communautaire

0

Dans le cadre de la prévention et de la lutte contre l’extrémisme violent au Mali, le Bureau régional de la MINUSMA à Gao a procédé à l’inauguration du centre de formation communautaire des jeunes de la cité des Askia, jeudi 13 aout 2020, précise une publication du 24 août de la MINUSMA. Cette formation serait un atout pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Jean Marie Kalama, représentant du Chef intérimaire du Bureau régional de la MINUSMA à Gao, a indiqué que ce centre va leur permettre de résoudre des problèmes auxquels ils font face. Il a remercié la MUINUSMA pour son soutien au gouvernement malien.

Le Conseiller aux Affaires administratives et juridiques du Gouvernorat de Gao a remercié également la MINUSMA. Cet investissement de plus de 23 millions de francs CFA vise à renforcer le dispositif mis en place par le gouvernement du Mali.

Selon nos sources, la construction et l’équipement d’un centre de formation communautaire de jeunes à Gao est une des manifestations tangibles de l’engagement des Nations Unies à contribuer à la prévention et à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, y compris à travers son appui à la mise en œuvre de la Stratégie nationale, et du plan d’action de Prévention et de Lutte contre l’Extrémisme violent.

Kadiolo : échange de convention en cours  entre lesagriculteurs et les éleveurs

L’action pour la sensibilisation, l’éducation, la promotion culturelle et artistique (ASEPCA), en partenariat avec l’ONG ORFED, a organisé une rencontre le week-end dernier à Kadiolo.  C’était dans le but de trouver une entente entre les agriculteurs et les éleveurs. Une cinquantaine de personnes ont participé à cette rencontre.

San : Deux citernes ont pris feu

A l’occasion d’un transfert d’essence, deux citernes on prit feu. L’incident est  survenu le dimanche 23 août 2020, dans le cercle de San entre Tion et Séoulasso. Beaucoup de dégâts matériels ont été enregistrés, mais pas de perte en vies humaines.

Banamba : Trois talibés meurent par  noyade

Dans une marre de la ville de Boron, cercle de Banamba, trois talibés ont perdu la vie. Ils étaient âgés de 10 et 12 ans. Ils sont morts noyés. Selon des sources, tout le monde ignore la source de cette noyade. C’était le dimanche 23 août 2020. Une enquête est ouverte pour voir clair dans cette affaire.

Diré : le bureau de l’EDM attaqué

Le cercle de Diré a enregistré sa cinquième (5) attaque entre janvier et août 2020. Cette énième attaque est survenue le dimanche dernier. Des hommes armés non identifiés ont attaqué le bureau de l’EDM s.a sise à Diré. Pas de perte de vie encore moins de blessés, mais quatre (4) pneus d’un véhicule ont été emportés et des dégâts matériels ont été enregistrés.

Les FAMa victimes d’engin explosif improvisé à Bandiagara

Le vendredi 21 aout 2020, un véhicule des FAMa a sauté brusquement sur un engin explosif improvisé. Cette attaque a eu lieu au sud de Bandiagara, dans la région de Mopti. Par conséquent, quatre personnels FAMa et un civil sont morts et aussi un autre personnel FAMa a été victime de blessure.

Tessit : le colonel Issa MamadouCoulibaly auprès de ses hommes

Le jeudi 20 aout 2020, le com-secteur1 du Théâtre Est de l’opération Maliko, le colonel issa Mamadou Coulibaly s’est rendu sur le terrain auprès des FAMa du G5-Sahel situé à Tessit. Le représentant du gouverneur de Gao, M. Alhader Bella Amadou ainsi qu’une forte délégation l’accompagnaient dans cette visite.

Selon lui, le but de cette visite était de connaitre les conditions de vie et de travail des FAMa sur le terrain afin de trouver des solutions aux problèmes dont ils font face. Il a aussi appelé les FAMa à être vigilants et à bien maintenir leur position et surtout à être des professionnels afin de réussir leur mission.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here