Tiéman Hubert au service de l’OIF à Comores

0

Le président de l’Union pour la Démocratie et le Développement n’aura pas chômé longtemps. Une année à peine après sa sortie du Gouvernement, il revient sur la scène par une entrée internationale. Tiéman Hubert Coulibaly assure désormais, en effet, l’évaluation de l’observation des élections aux Comores, pour le compte de l’organisation Internationale de la Francophonie. L’ancien ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale tire sans doute les dividendes de son passage à ce poste stratégique où il s’est par deux fois illustré par une gestion très honorable. Mais aux nouvelles missions qui lui sont dévolues, l’ancien ministre des Domaines aura surtout à puiser dans l’expérience relativement brève qu’il a acquise à la tête du département de l’Administration territoriale. C’est à ce ministère en charge du processus électoral que l’intéressé s’est familiarisé avec les mécanismes électoraux et s’est rodé dans le dispositif d’organisation des scrutins, quoiqu’il n’en ait organisé aucun.

Aéroports du Mali en voie de réussir son redressement

Les Aéroports du Mali sont manifestement devenus méconnaissables depuis l’arrivée d’un certain Colonel Youssouf Diarra à sa tête. Aussitôt installé cet ancien responsable de l’avion présidentiel s’est illustré par des mesures de redressement dont les fruits se ramassent déjà à la pelle, à en croire nos sources. A la gabegie, au laisser-aller et à la navigation à vue, le nouveau directoire des ADM a préféré une gestion orientée vers une exploitation plus optimale des ressources humaines. Et les nouvelles mesures de restructuration, selon des sources concordantes, a produit comme résultat une flambée insoupçonnée des indicateurs en termes de revenus. Le cauchemar des déficits relève d’une époque révolue, à tous points de vue, puisqu’on parle déjà de treizième mois et d’autres formes de bonification pour les travailleurs. Les importantes recettes générées grâce à la rigueur et à la remise en vigueur de certaines taxes le permettent.
Il nous revient qu’au même moment certains des anciens responsables par la faute desquels les ADM allaient péricliter défilent depuis quelques temps au Pôle anti-corruption.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here