Amazone de la semaine : Mme Sanogo Aminata Mallé

0

Fidèle à son travail de vous informer sur le travail qu’effectue les braves femmes du Mali, InfoSept vous revient aujourd’hui avec un monument du droit et de l’administration qui a donné et continue de donner toute sa vie au travail bien fait pour le service de son pays.

Née en 1957 à M’Pessoba dans le cercle de Koutiala, Aminata a décroché sa maîtrise en sciences juridiques, option judiciaire, à l’Université de Dakar, actuelle Université Cheick AntaDiop, qu’elle avait intégrée en 1976, ou elle est sortiemajor de sa promotion.

Munie de ce parchemin, elle rentre au bercail où elle est affectée à la section du contentieux du Secrétariat général du gouvernement. À ce titre, elle a participé à la finalisation des accords Ipitrade-Somiex à Paris.Toujours avide d’apprendre, Mme Sanogo Aminata Mallé intègre le Centre national de formation des magistrats d’où elle ressort avec son diplôme en 1983.

Elle débute une riche carrière de magistrat qui aboutira en 2001 à une ouverture sur le monde extérieur, directement à la Cour de justice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Ainsi, dans sa riche carrière, Mme SanogoAminata a été successivement juge d’instruction chargée des affaires des mineurs au tribunal de Première instance (TPI) de Bamako de 1983 à 1985, substitut du procureur de la République, près de la même juridiction de 1985 à 1989, juge d’instruction chargée du 2e Cabinet du TPI de Bamako de 1989 à 1991 et juge d’instruction du 1er Cabinet à la Cour spéciale de sûreté de l’État en 1991. C’est à partir de cette date que Mme Sanogo Aminata Mallé commence à porter le manteau de présidente de tribunal.

En effet, de 1992 à 1994, elle est nommée présidente de la section détachée du TPI de la Commune IV du district de Bamako, présidente du tribunal de commerce de Bamako de 1994 à 2000, enfin présidente du TPI de la Commune III du district de Bamako d’octobre 2000 à janvier 2001.

Magistrat de grade exceptionnel, Mme Sanogo Aminata Mallé intègre en 2001, la Cour de justice de la CEDEAO, créée en 1991, d’où elle prête serment en tant que membre de la Cour, le 30 janvier 2001 à Bamako. Son efficacité et sa rigueur dans le travail la propulsent à la tête de cette institution sous-régionale de janvier 2007 à février 2009.

Rentrée au Mali après un service bien rempli, Mme Sanogo Aminata Mallé est nommée, en août 2010, conseillère technique au Cabinet du Premier ministre, puis ministre de la Justice de septembre 2015.Elle est restée ministre jusqu’au remaniement de juillet 2016.En 2017, Aminata Mallé est nommée secrétaire générale du Gouvernement.

Notre Amazone a toujours exercé les responsabilités qui lui sont attribuées avec rigueur, sérieux et discipline. Elle est une référence pour toutes les femmes. Bon nombre de personnes doivent suivre son exemple.

HaouaOuane

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here