Harouna Modibo Touré : L’homme aux compétences sans limite!

2

S’il y a un ministre qui a la réputation d’avoir réussi partout où il est passé,  c’est sans doute Harouna Modibo Touré. Du ministère en charge de la Communication au département en charge des Sports, il a étonné plus d’un par sa capacité à faire révolutionner les secteurs à lui confiés par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita.

Ayant comme seule assise la formation scolaire et universitaire bien réussie et son amour inconditionnel pour le Mali, Harouna Modibo Touré fait, aujourd’hui, honneur à toute la jeunesse malienne à travers ses compétences et qu’il sait valoir partout où il passe.

Fin innovateur qui n’a pas peur du changement et diplomate par excellence qui sait charmer tous ses interlocuteurs en vue d’atteindre ses objectifs, Harouna Modibo Touré est, sans doute, l’un des rares ministres d’IBK qui n’ont jamais eu d’incident ni avec lui ni avec la presse malienne. Il n’a que des amis qui l’admirent à cause de son travail bien fait, mais aussi à cause de son humilité qu’il exprime à l’égard de tous.

Comptable à l’Agence nationale d’Investissement des Collectivités territoriales (l’Anict), Directeur général de l’Agence  Nationale pour l’Emploi (ANPE) en 2014,  Directeur général du PMU-MALI en 2015 avant d’occuper d’abord  le très  stratégique département de  la Communication et de l’Economie numérique, Harouna Modibo Touré est l’auteur de la loi portant sur la création d’une agence de gestion des fonds d’accès universel (Agefau) en avril 2017. Et en mai 2017, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, il a  annoncé des réformes visant à améliorer les conditions de travail de la presse malienne. Dés le mois  de février 2018, il a entamé  une réforme  avec le lancement officiel de la   nouvelle carte de presse, dotée d’un code barre d’identification des journalistes, afin de lutter contre les contrefaçons et assainir la presse malienne en valorisant le journalisme au Mali. Ensuite, il  se verra confier  le ministère de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement du Premier ministre Boubou Cissé lors du dernier remaniement ministériel.

La nomination de Harouna Modibo Touré au département de la Jeunesses et des Sports en juin 2019 a sonné comme l’arrivée d’un sapeur-pompier sur un terrain en feu. Le football malien était plongé dans une crise sans précédent et qui a duré plus d’une année sans remède. Très vite, il réussit à mettre de l’ordre à travers l’organisation d’une assemblée élective dépourvue de toute contestation.

Le dernier exploit du ministre Harouna Modibo Touré est la réussite de l’organisation des élections du renouvèlement du bureau du Conseil national de la jeunesse du Mali, tenue le jeudi 24 novembre à Koutiala, en gardant la neutralité totale du gouvernement.

ND

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. En Bon ?
    Les griots aussi ont honte de signer leur article avec leur nom ?
    Mon frère ND,
    il ne faut pas avoir honte.
    Griot, c’est un beau métier.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here