Ministère de l’Économie et des Finances : Un fin connaisseur du domaine bancaire et financier aux affaires !

1

Alousséni Sanou, 56 ans, est le nouveau ministre de l’Économie et des Finances dans le gouvernement de transition. Le nouveau ministre est fin connaisseur du domaine bancaire et financier puisqu’ayant trente ans d’expériences professionnelles dans ce domaine.

Un haut cadre de la BNDA devient le patron du département de l’Économie et des Finances dans le gouvernement de transition. Alousséni Sanou est un homme d’expérience. Il a trente ans d’expériences professionnelles dans le domaine bancaire et financier et deux ans d’expérience dans l’évaluation économique des sociétés d’État.

Après son Baccalauréat malien en série « B » au Lycée Technique de Bamako en 1982, Alousséni Sanou a été inscrit à l’École nationale d’Administration du Mali où il sort avec une Maîtrise en Sciences économiques en 1987.  En 1995, il effectue un stage de formation sur le contrôle de gestion à TOURS (France) et un stage de formation sur le risque de contre partie et sa maîtrise BAMAKO (Mali). Entre 1997 et 1998 , il a effectué plusieurs stages,  dont un stage de formation de courtier en bourse avec l’Institut canadien de bourse à ABIDJAN, un stage de formation sur le Commerce international PARIS, DAKAR, FRANCFORCT, un stage de formation SWIFT à la HULPE (Belgique). En 2002, il a affecté un stage de formation sur l’analyse des risques bancaires MARSEILLE (France). Il a participé, en 2003, à un séminaire de formation sur la centrale des incidents de paiement – DAKAR (Sénégal) et un stage de langue « Anglais » à ACCRA (Ghana).  En 2004, il a participé à un séminaire de formation de MONEYGRAM JOHANNESBURG (Afrique du Sud) et un autre séminaire de formation en Monétique – SOPRA MONTPELIER (France) en 2005. Il a effectué un stage pratique de mise en œuvre de BALE II/III – CREDIT COOPERATIF PARIS  en 2015.

Le ministre Sanou a plusieurs compétences en Contrôle de gestion, Comptabilité et Fiscalité ; en Gestion et analyse financière, trésorerie, marché financier et ALM ; en Gestion opérationnelle et management de groupe de travail ; en Gestion administrative et bureautique ; en Négociation de contrats et de conventions auprès des partenaires et les bailleurs de fonds ; en Analyse économique, de viabilité et de rentabilité opérationnelle.

S’agissant de sa vie professionnelle, Alousséni Sanou a gravi tous les échelons dans le domaine bancaire . De 1997 à 1998, le ministre Sanou était Expert assistant chargé de l’évaluation de l’Union Laitière de Bamako (ULB – Mali-lait et de l’Organisation de l’Aménagement de la Production forestière (OAPF) dans le cadre du Programme d’Ajustement structurel renforcé (PASR) de la Banque Mondiale pour le Mali. Il a été Chef des opérations à la CIFBAIL ABIDJAN entre 1989 et 1990. De 1991 à 1997, le natif de Kati a été Contrôleur de Gestion à la BNDA MALI.  M. Sanou était, de 1997 à 2005, Chef de service Trésorerie et Opérations internationales à la BNDA MALI. De 2006 jusqu’à sa nomination comme ministre de l’Économie et des Finances,  il est Directeur financier et Comptable de la BNDA.

Le nouveau ministre de l’Économie et des Finances a occupé plusieurs autres responsabilités. Il a été,  respectivement, membre du comité de suivi du passage au nouveau plan comptable bancaire BCEAO. Co-responsable de la mise en place de SWIFT à la BNDA MALI ; membre des groupes projets Moyens de Paiement à la BNDA « MONEYGRAM », « monétique », « SAB », « RTGS », « SICA » BCEAO à la BNDA ; membre de différents Comités à la BNDA (comité de Direction, Comité de Risque, de Stratégie, des impayés, ALM et de pilotage de projets ; responsable du Comité Gestion actif passif (GAP/ALM) ; administrateur dans différentes structures (Conseil d’Administration de la SGI MALI et Assemblée générale de la BMS SA) ; président de la Commission fiscale de l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF) ; représentant de l’APBEF à la Commission fiscale regroupant l’Administration fiscale, les banques et le Ministère de l’Économie et des Finances ; président du Groupe Projet BALE II/III et du Plan Comptable Bancaire Révisé (PCBR) – BNDA ; Intérims du Président Directeur général et du Directeur général de la BNDA

Marié et père de 4 ans, le nouveau ministre de l’Économie et Finances parle Bambara, Français, Anglais .

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here