Portait : Cessé Komé

1

Ce numéro est consacré  à un grand opérateur du secteur hôtelier. L’homme au parcours exceptionnel,  Cessé Komé est le promoteur des hôtels Radisson Blue de Bamako et d’Abidjan. Sans oublier Radisson Collection (ex-Sheraton) de Bamako. Voici en quelques lignes son portrait.

Né en 1968 à Koira (cercles de Nara) au Mali. C’est en 1984 qu’il est parti en Côte d’Ivoire à l’âge de 17 ans pour tenter sa chance. Cessé Komé a débuté ses affaires comme cireur de chaussures dans la capitale ivoirienne avant d’être vendeur ambulant des livres et des parapluies dans les rues. C’est vers 1990 qu’il a tenté sa chance dans l’import de textiles chinois dans la sous-région, travaillant avec un fournisseur indien basé au Togo où il a su développer ses affaires dans le négoce du textile entre le Libéria et la Côte d’ivoire et entrer dans le cercle fermé de l’hôtellerie de luxe.

Aujourd’hui, Cessé Komé est le promoteur des hôtels Radisson Blue de Bamako et d’Abidjan. Sans oublier Radisson Collection (ex-Sheraton) de Bamako avec plus de 200 chambres.

Le virage hôtelier de Komé prend forme en 2002, lorsque le président malien de l’époque, Alpha Oumar Konaré, se rend en Côte d’Ivoire pour convaincre la diaspora d’investir au pays dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations. Résidence Komé, un établissement de 50 chambres, voit le jour à Bamako dans la foulée. Gérée de manière informelle, endettée, la structure se retrouve en difficulté.

Des discussions auront lieu avec le groupe sud-africain Protea, puis avec l’américain Radisson. C’est ce dernier qui décrochera avec Cessé Komé un contrat d’assistance technique : après rénovation et agrandissement, et avec l’aide d’Afreximbank, un partenaire financier régulier de l’homme d’affaires malien, Résidence Komé deviendra Radisson Blue Bamako, doté désormais de 190 chambres.

Cessé Komé y emploie environ 250 personnes, qui s’ajoutent aux 200 employés du Radisson d’Abidjan et à la cinquantaine d’employés basés au port de Vridi, cœur historique du groupe de Komé.  Outre des hôtels sous marque internationale dans plusieurs pays, Komé travaille à la création d’une usine de batteries à Abidjan.

Récemment, il a été élevé à la dignité de commandeur de l’Ordre national par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, pour services rendus à la nation. C’était à la faveur des festivités du 22 septembre 2022 marquant la fête de l’indépendance du Mali.

Oumou SISSOKO

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!