Portrait : Seydou Nantoumé

0

Il est le PDG du géant national et sous régional de l’agro-industrie, TOGUNA. Il est l’un des hommes les plus fortunés du pays. Son objectif: Assurer la sécurité alimentaire de millions d’Africains, grâce à une agriculture compétitive, dans le strict respect de l’environnement ETC. voici en quelques lignes son parcours

Né dans le pays Dogon et fils de dogon. Seydou Nantoumé a rejoint son père dans le commerce d’engrais en 1989. Ils se ravitaillaient chez Makadji de l’UMIMA qui importait toutes les qualités d’engrais au Mali. Petit à petit, Nantoumé fils s’introduira dans le circuit. Sa maitrise de l’affaire fut un atout qui lui ouvrira la voie d’en importer en provenance de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. Ainsi en 1994, Seydou Nantoumè lance Toguna SARL spécialisée dans l’importation et la vente des intrants agricoles. Ce test fut un grand succès. L’ambition le poussera en 2005 d’ouvrir une usine de production d’engrais d’envergure sous-régionale. Il donne le nom «Toguna» à sa société signifiant en langue Dogon, son ethnie, un hangar servant de tribunal où toutes les affaires sérieuses sont jugées par les sages du village.

En octobre 2006, les efforts de Seydou Nantoumé  sont récompensés. Son entreprise a grandi et compte désormais produire son engrais sur place plutôt que de l’importer à des couts exorbitants. C’est la naissance de Toguna Agro Industries, au capital de 1,5 milliard. Elle ambitionne d’accompagner tous les grands projets de l’Etat pour le développement de l’agriculture au Mali à savoir le Programme coton, l’Initiative riz, le Programme pomme de terre etc. Grâce à son réseau de distributeurs agrées qui couvre l’ensemble des régions agricoles du Mali, TOGUNA rassure et assure aux producteurs un approvisionnement sans faille.
En décidant de construire ses nouveaux locaux dans la zone aéroportuaire en dehors des habitations, TOGUNA entend se mettre aux normes internationales et prouve son souci de sécurité envers les populations. Une entreprise citoyenne qui met l’homme au centre de ses préoccupations. La vision de Seydou Nantoumé pour les jeunes sans emploi est globale.

Récemment il a laissé parler son cœur en faisant un énorme sacrifice pour aider son pays puni injustement par la CEDEAO et UEMOA. Il a mis 500 remorques à la disposition de ses frères commerçants pour faciliter le transit des produits en cette période d’embargo.

Oumou SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!