GMS : Des policiers utilisent ‘’la stratégie Jiu-jitsu’’

1

Lors du conseil des ministres du 20 juin dernier, le gouvernement avait annoncé que le siège du G5 Sahel sera transféré de Badalabougou vers un autre site lui conférant l’espace nécessaire à ses activités sans d’autres précisions. Mais comme ce  gouvernement ne respecte presque jamais ses engagements et que les travaux semblent continuer au siège, les manifestants se sont sentis bernés, et ont repris les manifestations le vendredi 05 juillet 2019. Cette grande manif a dégénéré.

Après avoir dispersé violemment les manifestants, des policiers du GMS se sont promenés dans les rues pour semer la pagaille et des actes de vandalisme. On voit dans les vidéos diffusées sur les réseaux qu’ils ont pris des pierres pour briser les vitres des véhicules stationnés dans les rues.

C’est ce qu’on appelle la stratégie “Jiu-jitsu”. Cette stratégie vise essentiellement à vaincre un adversaire par tous les moyens, en utilisant le minimum de force. En cassant les vitres des habitants du quartier, les policiers veulent pousser ceux-ci à déposer des plaintes contre les organisateurs de la manifestation. Ainsi, les commissariats auront l’occasion rêvée de les arrêter et de les mettre à la disposition du parquet. C’est une vielle stratégie qui a toujours été préconisée en vue de pouvoir vaincre son adversaire. Mais ce qu’ils ne savaient pas, c’est que des personnes ont pu les filmer en cachette. Et la vidéo de leurs actes honteux a fait le tour des réseaux sociaux. Leur acte jette le discrédit sur toute une corporation. Quel déshonneur pour la tenue !

Tientigui

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ils doivent être sanctionnés ses porteurs de tenue qui ne méritent d’être appelé policier.
    c’est la honte.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here