Patrouille de grande envergure sur la rive droite de Bamako : 195 personnes interpellées, 55 motos et un véhicule saisis

0

Dans le cadre de sa mission régalienne de sécurisation des personnes et leurs biens, la Direction générale de la police nationale, à travers la Direction régionale de la police nationale du District de Bamako a initié, le samedi 5 Mai 2021, une opération de grande envergure pour traquer les délinquants dans les secteurs de compétences des Commissariats de Police des 7ème, 10ème, 11ème et 13ème Arrondissements du District de Bamako.

De sources policières, c’est sur instruction du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Colonel Modibo Koné, que cette patrouille de grande envergure a été menée. Elle a permis l’interpellation de 195 personnes et la saisie de 55 motos et d’un véhicule.

Appuyés par les éléments du Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), du Groupement de maintien d’ordre de la Garde nationale (GMO), du Groupement mobile de sécurité de la police (GMS), de la Brigade anti-criminalité (BAC) et de la Brigade spéciale d’intervention (BSI), les commissariats de Police du 7ème, 10ème, 11ème et 13ème arrondissements ont effectué des descentes simultanées dans les lieux réputés être des nids criminogènes de la capitale malienne.

Ainsi, les équipes déployées ont fouillé l’ancien poste DTR de Niamana, le virage Wara et les Mangueraies de Yirimadio, l’autogare de Sogoniko, les Halles de Bamako, le Parc à bétail et le site d’hébergement des déplacés du nord et du centre de Faladié, le château d’eau de Sabalibougou et environs, la Cité des magistrats et les 30 mètres de Kalaban Coura.

Dans ses propos lors du lancement de cette opération, le directeur général de la Police nationale, le Contrôleur Général Soulaïmane Traoré, dira que l’insécurité qui réside à Bamako nous interpelle tous. Ainsi, il ajoutera que cette opération vise à rassurer les paisibles citoyens riverains et dissuader les éventuels candidats à des entreprises criminelles. “La peur doit changer de camp. Je vous invite à la discipline, à la courtoisie et à la fermeté”, ajoute-t-il.

Notons que pour la circonstance, le directeur général de la Police nationale avait à ses côtés le directeur de la Sécurité publique, le Contrôleur général de police El Hadj Youssouf Maïga, le Commandant en chef adjoint du Groupement mobile de sécurité (GMS), le Commissaire divisionnaire de police Aïssata Touré,  le directeur régional de la Police nationale du district de Bamako, le Commissaire divisionnaire de police Ibrahima Soma Kéïta et son adjoint, le Commissaire divisionnaire de police Tapa Diallo, ainsi que les Commissaires chargés des secteurs concernés.  Au cours de cette opération, 195 personnes ont été interpellées, 55 motos, un véhicule sans aucune pièce et une quantité d’herbe de cannabis ont été saisis.Il convient de souligner que les opérations se sont déroulées sans incident. Ce qui dénote une fois de plus du professionnalisme des forces de sécurité.

             Boubacar PAÏTAO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here