1er congrès ordinaire du MONADE Faso Gnèta : Moussa Aliou Keïta reconduit pour un nouveau mandat

0

Le parti Mouvement National pour le Développement (MONADE Faso Gnèta) a tenu son premier congrès du 22 au 23 décembre 2017 au Foyer des jeunes de la commune I du district de Bamako. A cette occasion, le bureau national du  parti a été renouvelé avec la mise en place de 49 membres pour un nouveau mandat de 4 ans. Moussa Aliou Keïta a été reconduit sans surprise à son poste président.

La clôture des travaux de ce 1er congrès ordinaire a été marquée par une modeste cérémonie qui a enregistré les congressistes venus de toutes les régions du Mali. Dans une salle archicomble, l’assistance a eu droit à l’exécution de l’hymne national après la présentation du nouveau bureau au public par le secrétaire à la communication du parti.

Les travaux ont été dirigés par Dr Salla Baba Coulibaly, président intérimaire et Vice-président du parti Monade. Dans son intervention, Dr Salla Baba Coulibaly a rendu hommage à Moussa Aliou Keïta pour l’effort qu’il a fait fourni et qu’il continue de faire au quotidien pour le MONADE depuis la Chine où il prépare un doctorat. Ensuite, il a remercié tous les délégués du parti venus des régions. L’occasion était bonne pour lui de saluer les résultats obtenus lors des dernières communales avec l’élection d’un conseiller à la mairie de la commune urbaine à Koulikoro.

Selon son président intérimaire, le parti Monade est convaincu qu’une nouvelle gouvernance est possible. « C’est pourquoi le parti s’engage dans une dynamique d’alternance politique en 2018. Nous avons en notre sein des hommes et des femmes capables de relever ce défi, mais nous n’exclurons aucune alliance politique nous permettant d’atteindre ces objectifs parce que pour nous, seul le  Mali compte », a déclaré Docteur Salla Baba Coulibaly. Poursuivant son intervention, il a ajouté que le parti s’engagera avec les forces du changement car les militants souhaitent le changement.  « Le vrai changement qui donnera l’égalité de chances à tous les fils du pays, un changement qui assurera des nuits paisibles aux populations du Mali », a-t-il précisé. C’est sur cette note d’espoir de changement que les travaux du 1er congrès ordinaire du parti Monade Faso Gnèta ont pris fin.

Modibo L. Fofana

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here