3ème Congrès Ordinaire du CNJ Mali : Abdoulaye Touré élu président

0

Avec les voix de 74 délégués sur 122, Abdoulaye Touré, ancien leader estudiantin et chargé de mission au ministère de la Justice a été élu à la tête du Conseil national de la Jeunesse du Mali pour le mandat 2010-2013. C’était à la faveur  du 3ème Congrès ordinaire du CNJ Mali tenu les 27 et 28 novembre dernier dans la ville sainte  de Tombouctou.

Il a fallu 24 heures de travaux sans interruption pour connaître le nom du successeur de Siriman Traoré, le désormais ex-président du CNJ-Mali.

En effet, pour ce troisième Congrès ordinaire, ils étaient deux candidats à convoiter le fauteuil du président sortant.

Il s’agit du secrétaire général sortant Alioune Guéye, annoncé comme grand favori du fait qu’il était soutenu par la puissante Coalition pour l’unité de la jeunesse et Amadou Touré, ancien leader estudiantin et chargé de mission au ministère de la Justice.

Cependant, il a fallu l’intervention des autorités, le gouverneur de Tombouctou et le directeur national de la jeunesse, Drissa Guindo, pour que ces assises de Tombouctou, puissent être sauvées. Car tout juste après l’ouverture des travaux, des dissensions ont été relevées au sein de la jeunesse malienne.

Premier acte, le président sortant, Siriman Troaré, voulait rallonger l’âge d’éligibilité de 33 à 40 ans pour qu’il puisse avoir un troisième mandat. Une proposition qui a été refusée en bloc par l’ensemble des délégués et des  anciens du CNJ.

En second lieu, il avait refusé de démissionner de la présidence pour que le nouveau bureau puisse être mis en place. Et c’est aux environs de 1 heure 30 du matin qu’il a lâché prise. Cela, grâce à des pressions venant du sommet. Place fut faite à la mise en place du bureau. Cela ne s’est pas également passé sans anicroche, car après vérification des mandats des différents délégués, le camp Alioune Gueye a claqué la porte pour "non respect de certaines procédures et aussi à cause de la présence de certains délégués fictifs".

Toute chose qui n’a pas empêché les travaux de se  poursuivre.  Et c’est hier lundi, vers 6 heures du matin, que le nouveau bureau, sous la houlette du représentant du ministre de la Jeunesse, a été mis en place au terme d’un vote à l’issue duquel Abdoulaye Touré s’est adjugé les voix de 74 délégués sur 122. Ancien leader estudiantin et chargé de mission au ministère de la Justice, il aura la lourde tâche de diriger la jeunesse malienne pour le mandat 2010-2013.

Mais attention, Alioune Guéye ne s’avoue pas vaincu car il dit ne pas reconnaître le nouveau bureau.         Affaire à suivre.

Kassoum THERA

 

Commentaires via Facebook :