Abdine Koumaré, Secret-G d’asma-CFP à Ségou : «Je continuerai à faire ce que j’ai toujours fait depuis l’origine »

0

Le député sortant de la circonscription électorale de Ségou, battu au second tour des législatives du 29 mars 2020, Abdine Koumaré, s’est exprimé le 9 juin au siège de son parti, Asma-CFP de Ségou.

Pour la circonstance, les 30 communes du cercle de Ségou étaient représentées. Comme annoncé, Abdine Koumaré et son colistier et camarades devraient remercier leurs militants et sympathisants après la proclamation des résultats définitifs. Ce retard, selon l’ex- député, s’explique du fait que la campagne s’est terminée et qu’il a terminé les élections souffrant de fatigue. Ce retard, selon M. Koumaré, s’explique aussi par le respect du couvre-feu et des mesures barrières imposées par le gouvernement pour contrer l’expansion de la pandémie de la Covid-19. Il dit avoir respecté ses mesures comme tout républicain. « Non je ne vous ai pas oubliés. J’ai terminé également la campagne très fatigué, comme vous tous », a-t-il ajouté.

Parlant de l’objet de la rencontre et du contexte, il a laissé entendre que c’est le genre d’instant qu’aucun homme politique n’aimerait partager. Cependant, a-t-il expliqué, toutes les vies politiques, à moins que ça ne soit arrêtée dans un moment victorieux et prospère, se termine en échecs car il tient de la nature de la politique, des affaires et des hommes. Pour galvaniser ses militants, dont la plupart ne semblaient avaler la pilule amère, il a intimé l’ordre à l’assistance de desserrer leur visage triste. Puisqu’au cœur de ce moment, il n’est pas question d’échec, mais de gratitude envers les Ségoviens. «Mon équipe, mes amis et les gens que j’aime, pour tout ce qu’ils sont, pour tout ce qu’ils ont fait au cours de la campagne et pour tout ce qu’ils ont apporté, je reçois ici une paix intérieure et de la sérénité.

L’homme de l’année 2019 de la 4e région, Abdine Koumaré, a par la même occasion renouvelé son engagement pour Ségou. «Je continuerai à faire ce que j’ai toujours fait depuis l’origine, bien sûr de manière différente», a-t-il martelé en déclarant tout devoir à Ségou. Et de remercier les Ségoviens pour l’avoir accepté et cru en sa personne.

«Je tiens à remercier tous les Ségoviens car la politique est ainsi faite. À moins que ça finisse dans un moment de gloire, la politique est toujours faite de haut et de bas», a-t-il moralisé avant de se réjouir de la force de l’Asma-CFP à Ségou. Dieu est juste, et il saura payer chacun à sa juste valeur, a-t-il martelé, en invitant ses militants à entretenir la cohésion au sein du parti.

 

Amidou KEITA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here