Assemblée Nationale : Timbiné bientôt à Mopti, Nioro, Gao et Kidal

5

Le jeune Président de l’Assemblée nationale, marque son territoire et prouve chaque jour qu’il a gagné en sagesse et en maturité pour le poste. A peine élu, il annonce son programme. Son cabinet n’a point de repos. Au menu de son programme à Bamako, une rencontre avec toutes les forces vives de la nation, tous les syndicats d’enseignants, les organisations religieuses, celles de la société civile, les partis politiques et les légitimités politiques. Ensuite disait-on une tournée au centre pour rencontrer les communautés et les différents groupes armés. Ici on dit qu’il parle toutes les langues parlés en 5ème région. (Bamanankan, Peulh, Dogon, Bozo, Songhay etc).

Ce sera ensuite cap sur Nioro du Sahel pour se présenter au Chérif Bouyé, lui exposer ses priorités et demander sa bénédiction. Il faut reconnaitre que l’Imam Dicko a reçu la visite du candidat Timbiné au 1er et au second tour et que la fatiha a même été prise par Kaou Djim. L’entourage du Président de l’Assemblé nationale attend une baisse de tension pour programmer une visite chez l’érudit. Quant à savoir ce que pense Timbiné des manifestations du 05 juin, d’après ses proches c’est un homme qui veut être jugé après le travail et pas avant, car il vient d’arriver et que c’est injuste de prédire son résultat. La boucle sera bouclé au Nord par une visite à Tombouctou, à Gao et à Kidal.

D’ici là les rencontres de Bamako et du centre ont débuté, et les interlocuteurs ont pu témoigné de la sincérité du jeune PAN, de son attachement aux valeurs maliennes et de son amour pour le pays. Très loin du bouillant leader estudiantin qu’on décrit, c’est un PAN avisé, sage qui a prôné la paix au centre et a offert ses bons offices et son implication rapprochée pour trouver des solutions.

La visite à Nioro du Sahel pourra intervenir cette semaine, celle du nord avant la fin du mois de juin. « Il va écouter le peuple et toutes les notabilités avant de commencer son travail, c’est calé chez lui depuis le 11 mai » argue- t- on dans son entourage. Espérons que ces visites contribuent à ramener la paix des cœurs dont le Mali a tant besoin.

Napo Bocar

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Moussa Timbiné, ce n’est pas constitutionnellement le rôle du président de l’Assemblée nationale de se balader à l’intérieur du pays.

    Les visites à l’intérieur du pays relèvent du président de la République, du chef et des ministre du gouvernement et des députés dans la circonscription électorale dans laquelle ils ont été élus.

    Le président de l’Assemblée nationale, quant à lui, doit se concentrer sur les questions internes du Parlement, notamment assurer la police à l’intérieur de l’institution.

    Ne commencez pas, monsieur Timbiné, l’exercice de votre fonction d’une manière aussi mauvaise !

    Dépersonnalisez l’exercice de la fonction de président de l’Assemblée nationale, soyez professionnel et conformez-vous au respect strict de la Constitution et des lois relatives aux prérogatives du président du Parlement !

    Ne vous donnez pas plus de prérogatives juridiques et d’importance politique que nous attribuent la Constitution et les lois !

  2. Merci Timbiné. InchAllah le défi sera relevé. On connait l’intention de Dicko et on sait pourquoi il te combat. Mais Dieu est au contrôle.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here