Assemblée nationale : Les vraies raisons du départ de l’honorable Yacouba Traoré de la Commission des travaux publics

2
Honorable Yacouba Traore

La rentrée parlementaire a été marquée cette année par des querelles de positionnement dans les instances parlementaires. Des querelles qui ont failli faire exploser le parti présidentiel (RPM).

La polémique avait pour but de faire partir certains députés de certains postes du bureau de l’Assemblée nationale et dans les commissions parlementaires.

C’est ainsi que le député élu à Markala, l’honorable Yacouba Traoré, voyant venir le vent d’un complot contre sa personne, a humblement décidé de céder son poste de président de la Commission des travaux publics, de l’habitat et des transports après deux ans de gestion remarquable, marquée par des résultats très satisfaisants. Cette décision a été prise par l’enfant de Markala afin de sauver sa jeune carrière politique, mais aussi de préserver le RPM qu’il a rejoint récemment,  d’une crise inopportune. Son départ de la commission TP a été fêté par ses détracteurs et mal interprété par certains médias. Par contre, de nombreux militants voient dans ce départ un échec du RPM. Pour ceux-ci, Yacouba Traoré, ingénieur des travaux publics de son état, était l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

De nombreux témoignages indiquent que les querelles au sein du groupe parlementaire RPM lors de la mise en place du nouveau bureau de l’Assemblée nationale concernaient essentiellement la Commission des travaux publics et de l’habitat à la tête de laquelle l’honorable Yacouba Traoré s’est créé de nombreux  jaloux  pour plusieurs raisons.

D’abord, le député  de Markala a prouvé, pendant les deux ans,  qu’il a passé, à la tête de la commission TP, son patriotisme et tous ses talents de bâtisseur. Très régulier sur le terrain, Yacouba Traoré a donné une visibilité à la commission TP en matière de contrôle de l’action gouvernementale. Aussi, certains membres du parti RPM s’agitaient du fait que Yacouba Traoré, «un arriviste», dirige une commission aussi stratégique que celle des TP.

Notons que l’association qui porte son nom «Club des amis de Yacouba Traoré» a été  d’un  apport inestimable pour le RPM surtout lors des élections présidentielles et législatives. Ce club continue d’appuyer le RPM dans tous ses combats. Toutes choses qui ont beaucoup séduit le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Nul n’ignore que depuis l’élection de celui-ci à la magistrature suprême, le RPM cherche désespérément un président. Et à cause de la confiance qu’il bénéficie auprès du président de la République, l’honorable Yacouba Traoré est soupçonné par certains responsables du BPN de vouloir briguer la présidence du parti. Du coup, il est devenu l’homme à abattre par des caciques du parti, tapis bien sûr dans l’ombre.

M’Pè Berthé 

25

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Monsieur le petit journaliste, la photo publiée est celle d’un promoteur d’usine à sikasso et il n’est pas député. il est bon souvent de faire des vérifications avant faire des publications qui n’en valent pas la peine. Quel manque de professionnalisme de ta part .

  2. C est bien pour ce Maudit la qui n a rien fait que prendre nos sous et bouffe pendant que les meurent en longueur de journée d accident pour mauvaise condition des routes et il n a pas eu honte de dire dans ces même journaux que les sont en bonne condition

Comments are closed.