Bisbille chez les amis de ATT en commune VI : Le mouvement des jeunes du Pdes au bord de l’implosion

0

Le mouvement des jeunes du Parti pour le développement économique et la solidarité (Pdes) traverse aujourd’hui une crise de leadership qui risque de se ramifier au sommet même du parti.

En effet, plus d’un an après la création du parti, la jeunesse du mouvement tarde à se trouver un bureau consensuel. Deux tendances aspirent au même degré à diriger le mouvement en commune VI. Il s’agit du clan Mamadou Mamary Sidibé et de celui d’Alphamoye Haïdara. Le dernier qui jouit d’une popularité auprès des jeunes ne fait pas l’unanimité chez certains barons du parti en commune VI. Il s’agit entre autres, de Djibril Tall, Mahamane Guitteye, membre du BN Pdes, Mahamane Touré, membre du BN et point focal de la Commune VI. De même, le nom de l’épouse de M. Tall, Mme Tall Awa Touré, membre influente du parti en Commune VI est cité.

Ces membres du bureau national du Pdes souhaitent tout simplement imposer le sieur Mamady Mamary Sidibé, un ancien du Csj-ATT de la fille du président, Mabo Touré. Sa proximité d’avec la fille d’ATT lui vaut d’être préféré au choix des jeunes du parti. Celui qui était pressenti pour le poste, Moulaye Haïdara, a désisté au dernier moment pour aller se positionner à Gao, où il vient de se faire élire porte flambeau des jeunes. Il serait même candidat au poste de président du mouvement national des jeunes du parti.

Toute chose qui entame la cohésion entre jeunes et « vieux » du parti en Commune VI et qui risque de se propager au bureau national qui traverse lui- aussi aujourd’hui une crise de leadership.

 

 Amadou Salif Guindo


Commentaires via Facebook :

PARTAGER