Cheick Sidy Mohamed Touré, président du Parti IRMA : « La crise multidimensionnelle est due à la mauvaise gouvernance »

0

La crise multidimensionnelle dans laquelle est plongé notre pays depuis 2012, est essentiellement due à la mauvaise gouvernance. C’est l’avis de Cheick Sidy Mohamed Touré, président du parti Initiative pour la Refondation du Mali (IRMA), une jeune formation politique qui a fêté son premier anniversaire, le 27 juillet dernier.

Dans le cadre de la commémoration de cet  anniversaire, les responsables du parti Initiative pour la Refondation du Mali (IRMA) ont organisé, le jeudi 5 août 2021, une cérémonie. C’était à l’hôtel Millenium en présence du coordinateur des chefs de quartier des différentes communes et du District de Bamako, Bamoussa Touré, des représentants des partis alliés.

Entouré pour la circonstance par la présidente du mouvement des Femmes, Mme Kéita Adam Sidibé, et du président du mouvement des jeunes, Hamidou Abdoulaye Dicko, le président Cheick Sidy Mohamed Touré, a présenté son parti, rappelé les acquis tout en dessinant les nouvelles perspectives.

Il a affirmé que le parti Initiative pour la Refondation du Mali (IRMA) a été crée le 27 juillet 2020. A ses dires, l’IRMA est née du constat que la crise multidimensionnelle dans laquelle est plongé notre pays depuis 2012 est essentiellement due à la mauvaise gouvernance. Ce parti entend jouer sa partition dans la construction nationale pour l’édification d’une société démocratique solidaire, égalitaire et prospère. Pour y parvenir, l’Initiative pour la Refondation du Mali, dira-t-il, participera à toutes les échéances électorales prochaines (communales, régionales, législatives et présidentielles).

Animé par la volonté tenace de faire de la politique autrement, le président Cheick Sidy Touré, a invité ses militantes et militants à sortir des sentiers battus pour mener un véritable travail politique pour élargir  la base territoriale et sociale du parti, déjà présent dans presque toutes les régions et au niveau de la diaspora. Il s’est réjoui de la création du ministère de la Refondation par les autorités de la transition, confortant la justesse de la position de son parti qui aurait parlé de refondation de l’Etat et des Institutions bien avant les événements du 18 août et du 24 mai dernier.

En outre, le public a eu droit à une projection de film sur les différentes activités menées par le parti de la refondation. Lesquelles vont de la mise en place des comités, la formation politique des militantes et militants, aux rencontres avec les organisations de la société civile, les légitimités traditionnelles, religieuses et formations politiques, en vue de conjuguer les efforts pour aider le pays à sortir de la spirale de crises.

Enfin, le représentant du coordinateur des chefs  de quartier Seydou Sangaré, a pour sa part, formulé des vœux de franc succès au nouveau parti  dans un Mali en paix.

Alpha Sidiki Sangaré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here