Ça se passe au grin : Un an passé, aucun changement à part les looks

0

Selon les membres du grin, la transition a seulement fait de grands résultats en termes de look vestimentaire durant une année de gestion des affaires. « Au lieu de poser les curseurs sur les vraies priorités du Mali, Assimi, Choguel et Malick Diaw n’ont fait que de nous émerveiller avec des looks de haute gamme », disent-ils. A les croire, ces derniers ont passé leur temps à faire des visites de courtoisies, des cérémonies de lancement, des dons insatisfaisants. Toutefois, côté bilan, les membres déplorent le fait de ne rien voir comme concret depuis le départ du président IBK.

Pour eux, cette transition n’a pas répondu aux attentes exagérées qu’elle avait en partie elle-même suscitées. Les membres restent convaincus que cette équipe manque d’une approche analytique de la situation du pays et qu’elle manque aussi d’une capacité à s’exprimer clairement. « Alors que l’activité politique exige une orientation claire. Seul celui qui peut clairement énoncer les objectifs de son action pourra les atteindre », ont laissé entendre les membres.

Au grin, ils pensent tous qu’Assimi et son équipe ont échoué et le temps est venu pour eux de pouvoir honorer les promesses faites depuis leurs prises de pouvoir.  En effet, il y a un an, le 18 août 2020, les militaires prenaient le pouvoir au Mali. Après un coup d’État dans le coup d’État, c’est le Colonel Assimi Goïta qui est l’homme fort du pays. La transition prévue pour durer 18 mois doit s’achever en février 2022.

Ibrahima Ndiaye

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here