Conférence de presse du RPM : Dr Tréta : “C’est une opposition putschiste”

30
Dr Tréta :
Le président du Parti RPM lors d'une conférence de presse (photo archives)

Qu’on se le tienne pour dit : le Rpm n’accepte plus que son président-fondateur, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, soit offensé et outragé comme ce qui vient de se passer avec cette “campagne de méchanceté instaurée pour chercher à briser un homme”. Ainsi parlait donc le président du Rpm, Docteur Bocary Tréta, à l’occasion d’une conférence de presse tenue hier dans la matinée, dans la salle Moussa Balla Coulibaly du Conseil national du patronat du Mali. Il avait à ses côtés le secrétaire général du Rpm, Me Baber Gano et l’ex-ministre de la Communication Mahamadou Camara, par ailleurs secrétaire national aux relations extérieures du Rpm.   

Depuis son quatrième congrès du Rpm tenu il y a quelque temps, rencontrer la presse nationale de façon périodique est devenu une tradition que s’est imposée le Rpm qui entend désormais occuper le terrain politique comme il se doit. Cette promesse faite aux journalistes devient une réalité car la rencontre d’hier est la troisième du genre depuis la tenue de ce quatrième congrès qui a installé Dr Bocary Tréta aux commandes de cette formation politique. Laquelle connaît un regain d’activités en matière de communication, avec notamment l’arrivée de notre confrère Sambi Touré au niveau du secrétariat national chargé de la Communication du Rpm.

Dr Tréta n’a pas du tout été tendre avec l’opposition, notamment à la suite des “propos calomnieux et  des horreurs ” qui caractérisent la campagne de presse dirigée contre le Président IBK. Le président du Rpm de s’exclamer : “Ma surprise fut grande lorsque j’ai entendu certains propos venant de certains états-majors car nous nous connaissons bien dans ce pays”.  Effectivement, il rappellera qu’ils se sont frottés au sein de l’Adema qui a sécrété en son sein beaucoup de ces partis politiques. “Et tous savaient déjà que le président IBK est l’un des meilleurs, sinon le meilleur d’entre nous “, laisse-t-il entendre avant de continuer ainsi : “Les hommes et les femmes que le président IBK dirigeait déjà en ce temps-là savaient qu’ils étaient sous l’autorité d’un homme d’honneur, d’un homme de dignité”. Tréta de se demander alors pourquoi cette campagne médiatique qui a précédé le dépôt de la motion de censure. “Pour tenter de détruire un homme ? “, s’interroge-t-il.

Au sujet de cette motion de censure déposée contre le gouvernement et qui a été rejetée par l’Assemblée nationale à la suite du vote des députés, avant-hier mercredi, Dr Tréta s’interroge par rapport à son objet. Pour lui, s’il s’agit simplement  de s’informer sur l’action gouvernementale, il y a d’autres voies et moyens à utiliser. En clair, pour le président du Rpm, la motion de censure rentre dans le cadre d’une stratégie de tentative de déstabilisation du pouvoir du Président IBK. “J’ai rarement assisté à un discours politique d’une rare violence politique” a affirmé Tréta, parlant de ce qui s’est passé lors des débats à l’occasion du vote de la motion de censure contre le Gouvernement, laquelle, rappelons-le, n’a eu l’adhésion que de la minorité représentant l’opposition.

“Notre opposition est déstabilisatrice car elle cherche toujours à déstabiliser le président de la République, clé de voûte des institutions. Pourquoi instaurer un débat destructeur. C’est une opposition putschiste”. Il rappellera qu’au moment où “ces forces du mal cherchent à détruire le président de la République, IBK et son camp gagnent en légitimité pour leurs résultats alors que l’opposition se dégrade. IBK sera en 2018 le candidat du Rpm et de la Majorité. Il sera réélu, incha Allah” clame le président du Rpm.

Après son introduction, les débats ont porté sur la motion de censure couplée à l’interpellation du Gouvernement, l’examen par l’Assemblée nationale des dossiers concernant la mise en accusation du Président ATT et l’affaire Kidal impliquant le Premier ministre Moussa Mara, parmi d’autres sujets de l’actualité nationale. Pour le président du Rpm, la décision prise par l’Assemblée nationale de renoncer à toute poursuite contre ATT “est un dénouement heureux. C’est à l’honneur de la Majorité et à l’honneur de l’Assemblée nationale qui est dans la bonne dynamique, celle de la paix, de l’unité et de la cohésion”. 

En complétant Dr Tréta, le secrétaire général du Rpm, Me Baber Gano, fera comprendre qu’il n’est plus question de rester dans une position attentiste pendant que des gens s’en prennent à la personne du chef de l’Etat. “Nous allons répondre à ces gens-là. Pas de la même manière que ce qu’ils font, mais nous le ferons dans le cadre de la légalité. Nous allons ouvrir des enquêtes car nous savons quel est l’intérêt de la calomnie et de ternir l’image du président de la République. Nous savons qui ils sont et où ils sont. Nous n’agresserons personne, mais nous n’accepterons pas d’être offensés”.

Ce fut après au tour de Mahamadou Camara de s’étendre sur certaines questions soulevées par les journalistes dont notamment le faux procès sur la prétendue signature d’un accord avec l’Union européenne pour rapatrier les sans-papiers au Mali. Il a attiré l’attention sur le fait que les discours populistes sont à la mode pour tenter de gagner l’estime des électeurs et qu’il convient de s’en méfier car cela ne correspond nullement avec la réalité de l’exercice du pouvoir.

Il a aussi expliqué pourquoi le Rpm est parfois en alliance avec des partis d’opposition lors d’élections de proximité (nous reviendrons sur ce sujet dans notre prochaine édition).

    Amadou Bamba NIANG

Commentaires via Facebook :

30 COMMENTAIRES

  1. Ce pays est bien une ‘curiosité planétaire’ comme disait récemment un internaute….

    Je suis d’accord car chaque fois que le gouvernement et IBK font une “connerie”, ce qui du reste est très fréquent on se presse pour dire que c’est la faute de l’opposition…

    Franchement IBK il faut arreter ton ‘HASSIDIYA’ sur la lucidité d’une opposition qui ne fait que son travail en se faisant l’écho des misères et rancoeurs infinies depuis ta malencontreuse prestation de serment il y a trois ans.

    Ceci étant dit je voudrais préciser que je ne suis nullement un homme politique mais un malien très préoccupé par les insuffisances criardes et grandissantes de ton régime incompétent, voleur et traitre.

  2. ‘les discours populistes sont à la mode pour tenter de gagner l’estime des électeurs et qu’il convient de s’en méfier car cela ne correspond nullement avec la réalité de l’exercice du pouvoir’.

    Cette déclaration reflète vraiment les discours de campagne d’IBK…Arrive au pouvoir il s’est illustre dans le vol, le népotisme et surtout la traîtrise…!

  3. Il y a un proverbe bambara qui dit je cite: si tu trouves une femme entrain de siffler c’est à dire faire le flûtiste, tu auras peur en voyant sur ton chemin, quelqu’un qui a la bouche et les joues rétrécit en forme de siffler. TRETA, a la hantise de se voir éjecter du pouvoir par un coup d’Etat, sachant bien qu'”ils” étaient derrière la junte de Sanogo. Cela fait deux fois qu’il accuse l’opposition de préparer un coup contre le régime. Il doit changer sa stratégie de communication qui en rajoute au problème d’IBK. Honobable Diarassouba, avait laissé entendre que IBK est malade des problèmes du Mali, c’est bien la faute de ceux qui n’arrive pas à le défendre convenablement son bilan devant les citoyens suite à des problèmes que le régime même à créer de toutes pièces. IBK, savait pertinemment en cherchant le pouvoir que des problèmes l’attendaient. Mais aujourd’hui, sa famille et son parti vont l’enterré avant la fin de son mandat

  4. Les propos de ce monsieur frelaté Bocari Treta sont juste pathétiques. Les putschistes sont dans la Majorité présidentielle!

  5. si l’oposition est qualifée de putschiste, quel sera le qualificatif du regime RPM!!

  6. En voila un leader politique très dangereux pour le RPM! Ce monsieur doit être tenu, très loin du pouvoir! A l’analyse de tous ses propos, j’en tire mes conclusions, ce parti n’aura plus ma voix.

  7. Le General Sanogo qui revient d’une hospitalisation a’ cause d’une tension tres eleve’e , vous salue!!!
    Le debat est ce qu’il est!!!
    LA QUESTION FONDAMENTALE QU’IL FAUT POSER EST: EST-CE QUE LE MALI DE 2016 EST MEILLEUR QUE LE MALI DE 2013?
    LA REPONSE EST… OUI!!!!!

    • Nous regrettons que l’HTA ne t’a pas emporte Naloma, faux jetton, tu ne sais pas ou se trouve ton c.u.l que quand tu dpis aller aux toilettes, le Mali n’ a pas bouge et les ignorants comme Treta continuent d’enfoncer notre cher Mali dans la boue.

      • Kinguiranke’, SABALI !!!!
        Le maure en moi est entrain de rire de ta reaction! Kinguiranke’, je vous souhaite une heureuse et longue vie!!! Just think positive and let’s move on!!!

  8. Une election ne se gagne pas d’avance .Avec tout ce que l’on a deja vu .Peut on faire appel a l’election dans certain pays c’est possible !

  9. ATT A ETE VICTIME DU MEME ACHARNEMENT ET VOUS RPM VOUS FAISEZ PARTIE DE CEUX QUI LE CHARGAIENT A CHACUN SON TOUR CHEZ LE COIFFEUR.

  10. Monsieur TRETA spécialiste d’Engrais Frelaté sait de quoi il parle quand il dit putschiste, Treta sait comment la Mutinerie du 22 Mars 2012 en veille d’Election a été opéré et qui a bénéficie la Mutinerie avec son parti politique . Treta sait pour qui les Mutins de Kati ont battu campagne en 2013 ,Treta sait quel est le Parti Politique qui a eu le pouvoir grâce aux Mutins de Kati

  11. 1- Comme s´il existait une vraie opposition dans notre paysage politique, d´autant plus que les vraies oppositions ont été tjrs au sein même du parti au pouvoir.Ainsi de l´ADEMA naîtront URD,MIRIA, RPM au sein duquel précisement on se déchire depuis l´élection de M IBK, rien que pour posséder le poste de la Primature…!

    2- Alors on peut comprendre le semblant appel à la cohésion et au respect des idéaux du parti qui n´en a jamais eu en réalité ou d´une union sacrée derrière un Président qui n´avait en face pendant tout son mandat, du moins jusq´au congrès, qu´un bicéphalisme au sein de son propre parti…

    3- De quoi se plaint-on maintenant? A l´aube de nouvelles échéances il est aussi simple de trouver, à l´absence de tout programme politique, une forme à l´adversaire pour se profiler…

  12. A regarder le présidium, on voit de gros voleurs: Camara qui est spécialiste en surfacturation des armements, relevé de ses fonctions en plein midi et Tréta qui a surfacturé les engrais et les tracteurs! Quelle honte pour le RPM et c’est eux qui parlent au nom de ce parti!!

  13. En parlant de putsch, Tréta sait bien de quoi il parle, lui qui s’est acoquiné avec les putschistes de AHS pour précipiter le Mali dans un caniveau. Il doit avoir la décence de se taire

  14. Est ce que ce traitre à réfléchi avant de parler C’est la réaction d’un intellectuelle Malien au lieu d’éteindre le feu il active merci MR FRELATE. ceux sont les cartes LINA qui vont parlé

    • Derriere Treta cest un bateau d’immigrant des jeunes qui fuient la misere de celui qu’il dit va etre reelu .
      L’insecurite a son comble . A quoi joue ce monsieur .Le changement cest le nouveau laitmotive ds tous les pays .Meme Hollande a bien compris.

  15. Tu crois que tu nous impressionnes Treta ? On a vu ta gestion minable et scandaleuse!
    Tu n’es qu’un bidon vide et nous qui avons voté pour IBK en 2013 nous vous ferons partir en 2018.
    Vous êtes des Frelatés et on s’en est aperçu.
    On te fera rendre des comptes…

  16. À court d’arguments, les menaces sont la seule alternative. Ce Tetard au lieu de passer son temps à menacer l’opposition ferait de se préoccuper du bien être de la population. Mais c’est trop demander à ces deux grands voleurs spécialisés en engrais frelaté et montage fumeux.

  17. Voila quelqu’un qui a volé :
    – 60 MILLIARDS dans l’achat d’engrais frelaté ;
    -13 MILLIARDS dans l’achat de tracteur bas de gamme seconde main;
    Bande de VOLEUR ***** SANS PERSONNALITÉ.
    Comme il n’y a pas d’homme dans cette opposition pour vous ****** c’est pourquoi vous continuez votre arrogance.

  18. Vieux Fasso den jougou,
    qu’est ce que l’opposition a avoir dans cette histoire?
    Vous faites vos coneries et vous voulez accuser les autres pour les multiples malheurs que votre ibk apporte a nous les pauvres maliens.
    Dieu ne dort pas, vous allez payer tout cela tres bientot.
    L’histoire du nord ne serait pas comparable a cette histoire de readmition…

  19. Ce pays est bien une ‘curiosité planétaire’ comme disait récemment un internaute….

    Je suis d’accord car chaque fois que le gouvernement et IBK font une “connerie”, ce qui du reste est très fréquent on se presse pour dire que c’est la faute de l’opposition…

    Franchement IBK il faut arreter ton ‘HASSIDIYA’ sur la lucidité d’une opposition qui ne fait que son travail en se faisant l’écho des misères et rancoeurs infinies depuis ta malencontreuse prestation de serment il y a trois ans.

    Ceci étant dit je voudrais préciser que je ne suis nullement un homme politique mais un malien très préoccupé par les insuffisances criardes et grandissantes de ton régime incompétent, voleur et traitre.

      • Ok Tereta continuer èa nier la réalité.
        Nous avons voté pour IBK mais on le mettra a la touche bientôt!

        • les opposants ne sont pas des gars sérieux et honnettes IBK est la et y restera après 2018 c’est là le vrai sujet . la lutte d’une majorité silencieuse contre une opposition bruhaha . au diable les aigris. vive le sommet AFRIQUE-*FRANCE .

Comments are closed.