Conférence de section de l’Asma-CFP Ségou : «Ma préoccupation, c’est les communales pour préparer les législatives et la présidentielle» Abdine Koumaré

0

L’Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques (Asma- CFP) Ségou, a tenu sa conférence de section, le samedi 7 novembre, à son siège. Sous l’égide du secrétaire général Abdine Koumaré, l’événement a mobilisé plusieurs secrétaires généraux des 30 sous-sections du cercle de Ségou, des élus régionaux et communaux ainsi que des militants et sympathisants du parti. L’occasion était bonne pour tenter d’enterrer la hache de guerre et faire face à l’essentiel qui se résume à l’obtention d’une large majorité à l’issue des communales prochaines afin de préparer les échéances électorales suivantes. C’est du moins l’objectif que s’est fixé le secrétaire général Abdine Koumaré. «Ma préoccupation c’est les communales pour préparer législatives et la présidentielle», a-t-il déclaré, affichant ainsi une ambition ne lui paraît pas au-dessus des moyens de l’Asma-CFP, à le croire. Il suffit, explique-t-il, que la cohésion et l’esprit collectif soient renforcés. «Mettons à plat tous les problèmes, mettons-nous debout comme un seul homme et allons à ces importantes échéances », a-t-il lancé à ses camarades pour la circonstance. Evoquant la défaite aux dernières législatives, l’ex-député en a endossé la pleine responsabilité en ces termes : «Certes il y’a des dysfonctionnements, la vérité est que les résultats ne reflétaient pas la vérité des urnes et j’assume l’entière responsabilité de cette défaite».

L’Asma-CFP fait partie des premières forces politiques du cercle, nous l’avons démontré lors des législatives de 2019 et, aujourd’hui, beaucoup ne rêvent que de nous rejoindre », a-t-il ajouté devant les différents secrétaires généraux en les exhortant à redynamiser davantage led structures du parti. Toutes choses qui passent, selon lui, par un état des lieux objectif aux niveaux de chaque sous-section ainsi que par des mesures de correction et de redressement des lacunes constatées lors des législatives passées. Et le secrétaire général de promettre une implication personnelle pour soutenir toutes les sous-sections afin qu’elles engrangent des résultats aux communales prochaines, tributaires selon lui de la tenue de conférences d’investiture crédibles, transparentes, concrètes et sans complaisance. « Mettons de côté nos différends et nos querelles partisanes, querelles de leadership et de positionnement pour porter ensemble notre parti sommet de notre cercle, de notre région et de notre pays», a-t-il conseillé.

Pour Adama Ballo, le secrétaire général adjoint de la section, s’est dit convaincu pour sa part que la contre-performance de l’Asma, lors des dernières législatives, n’est imputable qu’à un problème d’organisation. Même son de cloche du côté du secrétaire à l’organisation, Ibrahim Maïga, qui invite les différentes sous-sections à corriger les erreurs du passé afin de se renforcer pour les futures échéances.

Amadou Ballo, pour sa part, a invité les militants et militantes de l’Asma a sortir des tranchées pour faire bloc derrière un idéal et les convictions communes pour le bonheur du parti. Pour les futures échéances, il a ainsi tiré la sonnette d’alarme au sujet des alliances. «Faisons alliance avec les formations politiques pas parce qu’elles sont grandes, mais plutôt à cause de celui qui les représente localement»

La rencontre a été sanctionnée par une série de recommandations, résolutions et propositions parmi lesquelles, on peut retenir la création d’une section des jeunes et des femmes, le renforcement de la cohésion au sein du parti et la conclusion d’alliances porteuses dans l’intérêt du parti.

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here