Communiqué du conseil des ministres du mercredi 21 avril 2021

2

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 21 avril 2021, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Bah N’DAW, Président de la Transition, Chef de l’Etat.

  1. A l’ouverture de la session, le Président de la Transition, Chef de l’Etat a fait observer une minute de silence à la mémoire du Marechal Idriss Déby Itno, Président de la République du Tchad, décédé le 20 avril 2021.

Le Président de la Transition a rendu un vibrant hommage à l’illustre disparu et a présenté au peuple et aux autorités du Tchad ses condoléances les plus attristées.

  1. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :
  • adopté des projets de textes ;
  • et entendu des communications.AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES

    AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES FONCIERES, DE L’URBANISME ET DEL’HABITAT

Sur le rapport du ministre des Affaires foncières, de l’Urbanisme et de l’Habitat, le Conseil des Ministres a adopté :

  1. un projet de décret portant affectation au Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, des parcelles de terrain sises à Djidian dans la Commune rurale de Sitakily, objet des titres fonciers n°506 et 508 du Cercle de Kéniéba.

Les parcelles de terrain, d’une superficie respective de 448 hectares 69 ares 78 centiares et 10 hectares 44 ares 37 centiares, sont destinées à satisfaire les besoins de restructuration du village de Djidian.

Cette affectation permettra également la réalisation d’équipements collectifs et des infrastructures de développement en vue d’améliorer le cadre de vie des populations concernées.

  1. un projet de décret portant affectation au Ministère de l’Education nationale, de la parcelle de terrain sise à Kouralé, Commune rurale de Kalabancoro, objet du titre foncier n°186975 du Cercle de Kati.

La parcelle de terrain, d’une superficie de 5 hectares 00 are 00 centiare, est destinée à satisfaire les besoins de construction de nouvelles infrastructures scolaires à Kouralé afin d’accroître et d’améliorer l’accès des populations à une éducation de qualité.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DU DEVELOPPEMENT SOCIAL

Sur le rapport du ministre de la Santé et du Développement social, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret instituant une redevance test COVID Voyage.

Dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la pandémie de la COVID-19, l’Institut national de Santé publique est chargé de réaliser des tests COVID et de délivrer des certificats aux voyageurs.

Le projet de décret adopté institue une redevance COVID Voyage de 25 mille francs CFA par voyageur, perçue en contrepartie de la réalisation du test et de la délivrance du certificat au voyageur.

AU TITRE DU MINISTERE DU TRAVAIL ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Sur le rapport du ministre du Travail et de la Fonction publique, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant modification du Décret n°2020-0407/PT-RM du 31 décembre 2020 fixant le montant de la prime spéciale COVID-19 accordée aux personnels en service au Ministère de la Santé et du Développement social et au Ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

Sur la base de listes établies par les structures concernées, le Gouvernement a accordé, par Décret n°2020-0407/PT-RM du 31 décembre 2020, une prime spéciale COVID-19 aux personnels en service au Ministère de la Santé et du Développement social et au Ministère de la Sécurité et de la Protection civile impliqués dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Après son adoption décret, il est apparu que l’effectif du personnel pris en compte par le décret du 31 décembre 2020 est en deçà du nombre de personnes réellement concernées.

Le projet de décret adopté vise à prendre en charge le personnel omis et à renforcer la motivation des agents socio-sanitaires et de sécurité impliqués dans la lutte contre la COVID-19.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DU DEVELOPPEMENT SOCIAL

Le ministre de la Santé et du Développement social a informé le Conseil des Ministres de l’évolution de la maladie à Coronavirus marquée par une diminution du nombre de cas testés positifs par rapport à la semaine précédente.

Le ministre a également présenté au Conseil des Ministres le point de l’évolution de la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, réitère son appel au respect strict des mesures de prévention et de lutte contre la maladie.

Bamako, le 21 avril 2021

Le Secrétaire général du Gouvernement,

Salifou DIABATE

 Chevalier de l’Ordre national

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Rien sur les délestages sauvages actuels????? Devrions-nous nous contenter de cette situation jusqu’à ce que Dieu nous gratifie de la pluie???? Sommes-nous en quel siècle au Mali????

  2. Sur une durée de la transition de 18 mois décidée par la communauté internationale, il ne reste plus que 12 mois. Ce qui veut dire que les autorités de la transition doivent se pencher au cours des conseils de ministre sur les sujets d’actualité, à savoir : le découpage territoriale, la révision du fichier électoral, l’enrolement et la facilitation dans la délivrance des cartes NINA, la recherche de financement pour l’organisation des élections crédibles et transparentes, la confection des cartes biométriques pour les électeurs, la situation énergétique du pays, la situation sécuritaire du pays, la situation sanitaire du pays en dehors du bulletin hebdomadaire sur l’évolution du COVID19, la situation sur l’organisation de la conférence sociale, l’évolution sur la situation de bancarisation des salaires des forces armées et de sécurité, le contrôle physique des agents de la fonction publique, le contrôle physique des agents des forces armées et de sécurité, l’audit de l’achat des équipements militaires, l’audit des conventions minières, l’audit des marchés attribués dans le cadre de la construction des infrastructures routières, l’audit des ambassades du Mali, l’audit de la CMDT, l’audit de l’AMRTP, l’audit de la SMTD, l’audit d’EDM-S.A, l’audit de la SOMAGEP-S.A, l’audit de la SOMAPEP-S.A, l’audit des aéroports du Mali, l’audit de l’ANAC, l’audit des chemins de fer du Mali, l’audit de la COMANAV, l’audit de l’Huicoma, l’audit de la COMATEX-S.A, l’audit de la Sucrerie de Dougabougou, l’audit de l’Office du Niger, l’audit de la Mairie du District de Bamako, l’audit de l’OMH, l’audit de l’ACI, l’audit du PMU Mali, l’audit des domaines et du cadastre. L’objectif visé est de faire l’état de la nation, prendre des mesures qui s’imposent et tracer la voie à suivre aux futures autorités après la transition.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here