Crise au Mali: pour Bréma Ely Dicko «la solution passe par une transition politique»

4

Quelle solution pour sortir de la crise politique au Mali ? Après trois semaines de mobilisation contre le régime, l’opposition refuse les propositions du président Ibrahim Boubacar Keïta et des médiateurs de la Cédéao. Sous l’impulsion de l’imam Mahmoud Dicko, les manifestants essaient même d’élargir leur base. Peut-il y avoir dérive islamiste ? Quelle est l’attitude de l’armée ? Le sociologue Bréma Ely Dicko est enseignant-chercheur à l’Université des Lettres et Sciences humaines de Bamako. En ligne de la capitale malienne, il répond aux questions de RFI.

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. MERCI MR DICKO, JE PENSE QUES MESSIEURS DIALLO, SANGARE, SIDIBE, DIAKITE, BARRY, ET AUTRES DEVRAIENT AUSSI SE PRONONCER SUR LA CHOSE!

    MAIS QUE PENSENT TRAORE,THERA,SANOGO, MAIGA, KONATE, KANOUTE,KAMATE, DIARRA, DOLO,ONGOIBA, TOURE ET AUTRES? …ON S EN FOUT!….

    L ETHNICISME DES PEULHS EST UN MALHEUR POUR L AFRIQUE TOUTE ENTIERE!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here