Dans une déclaration rendue publique hier: Assimi Goïta annonce des élections pour “courant 2022”

2

En plus de détailler les raisons qui l’ont poussé à procéder à l’éviction du président de la transition, Bah N’Daw et de son Premier ministre Moctar Ouane, le vice-président de la transition, Assimi Goïta est catégorique : » le processus de Transition suit son cours normal et les élections prévues se tiendront courant 2022 »

Dans son préambule, ce document dénonce l’existence d’une crise de plusieurs mois au plan national prenant en compte des grèves et manifestations diverses des acteurs sociaux et politiques. » Le gouvernement dirigé par Monsieur Moctar Ouane s’est montré incapable de constituer un interlocuteur fiable, susceptible de mobiliser la confiance des partenaires sociaux « , a-t-il déploré.

S’agissant de la reconduction du Premier ministre par le président de la transition, Assimi Goïta de regretter que, sans consultation aucune et malgré les échecs constatés dans la politique de bonne gouvernance que s’était fixée la transition, Bah N’Daw a accepté la démission du gouvernement et reconduit immédiatement Moctar Ouane avec pour mandat d’aller à la formation d’un nouveau gouvernement. » La conséquence a été une consternation générale marquée par la persistance des grèves de l’Union nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), dont l’issue est finalement une grève illimitée. Cet état de fait constitue une véritable asphyxie de l’économie malienne et partant, la garantie d’une instabilité aux conséquences incommensurables« .

Sur cette lancée, il s’insurge également contre les démarches de constitution d’un nouveau gouvernement par le Premier ministre nouvellement reconduit, qui a établi une liste en accord avec le président de la Transition, sans concertation avec le vice-président, alors que ce dernier est en charge des prérogatives à lui conférées par la charte à savoir, la Défense et la Sécurité. » Une telle initiative témoigne d’une volonté manifeste du président de la transition et du Premier ministre d’aller vers une violation de la charte de transition, contrairement au serment prêté lors de son investiture le 25 septembre 2020 » a-t-il précisé.

Avant de rappeler qu’à plusieurs reprises, il a demandé au président de la transition et au Premier ministre de respecter les prescriptions de la charte de transition, mais ceux-ci ont persisté dans leur posture, malgré l’intervention des chefs d’Etat de la sous-région et de certaines chancelleries présentes au Mali.

Ainsi, dans la logique de respecter son serment prêté en même temps que celui du président de la transition et tenu par l’engagement patriotique pris devant le peuple malien ainsi que devant les forces de défense et de sécurité, le vice-président de la transition » s’est vu dans l’obligation d’agir pour préserver la charte de transition et défendre la République en plaçant hors de leurs prérogatives le président de la Transition et son Premier ministre ainsi que toutes les personnes impliquées dans la situation « .

Cependant, il a invité les populations à « vaquer librement à leurs occupations « et les a rassurés de l’engagement indéfectible des Forces armées de défense et de sécurité, à préserver l’intérêt supérieur du Peuple malien, conformément à l’esprit et à la lettre de la Charte de transition « . Et de conclure que « le processus de Transition suit son cours normal et que les élections prévues se tiendront courant 2022 « .

Mohamed HAIDARA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Poulets dans poulailler
    Poulets dans panier,
    Vite, tourne ta queue fienté à l’est !
    Et nous nous dépêchâmes de tourner nos queues de fiente parce c’est à l’est que se lève le soleil, lequel fuit l’enfer !
    Eh sikéi gens d’ici! sachez qu’un peuple qui vend ses propres enfants ne mérite pas d’éloges, mais la trique
    Un peuple qui refuse de s’assumer pour déléguer ses misères aux boucs émissaires n’est pas digne d’éloges.
    Et moi, le vieux Mandimingo furibond, je demande à tous ceux qui manquent de terre de venir implanter leurs oriflammes immenses sur ce territoire sans hommes!

Répondre à Sangonza Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here