ALPHA OUMAR KONARE : Un démocrate?

0

Nostalgie du pouvoir d’Alpha suscitée ou aggravée par la déception au regard de ce qui se déroule sous nos yeux? Bien malin qui saurait interpréter avec exactitude l’état d’esprit de ce haut responsable ayant requis l’anonymat. Au temps d’Alpha, regrette-t-il, nous n’avions jamais assisté à de si graves atteintes aux règles fondamentales de la démocratie. Reste à souhaiter que le cumul des frustrations et des grincements de dents suscités par telle ou telle violation n’aboutira pas à des débordements.

Notre interlocuteur s’indigne ensuite qu’ATT ait usurpé des œuvres et attributs de son prédécesseur. A commencer par le consensus. Le premier gouvernement de la 3è République, se souvient-il, a regroupé toutes les sensibilités politiques. C’était, dit-il, un véritable gouvernement de consensus.

Quid des routes dont se bombe le torse pour les avoir réalisées ? C’est, dit-il, la concrétisation de projets qu’Alpha O. Konaré n’a pas eu le temps de mener à terme.

Ce qui est confirmé en quelque sorte par le ministère du Plan dans sa communication écrite soumise à l’appréciation du conseil des ministres sur le Forum de Kidal: «il faut signaler que les projets proposés dans le programme décennal de développement s’inspirent des engagements souscrits dans l’accord et les politiques nationales et sectorielles (Cslp, Omd…). Cette consultation a évalué toutes les actions de développement significatives conduites dans le nord du Mali de 1992 à 2006.) »

A ce que l’on sache, souligne notre interlocuteur, le Cslp, les Omd et les actions de développement de 92 à 2006, sont, aussi, à reverser au compte de l’ex-président. En vérité – histoire de rendre à César ce qui lui appartient- ATT ne marche-t-il pas dans le sillage d’Alpha – véritable démocrate – en s’appropriant tous ses acquis ?

On peut de temps en temps tromper une partie du peuple, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps.

Baba Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER