Diplomatie : Ami Kane s’en ira l’année prochaine

4

Nommée ambassadrice du Mali au Gabon en 2018, Mme Sacko Aminata Kane vient de rendre le tablier. La future ancienne diplomate évoque des raisons de santé pour justifier son envie de partir après son congé annuel du 1er au 30 janvier 2021, suivi de son congé administratif de deux mois.

Personnalité controversée jusqu’à sa nomination au Gabon, celle qui est affectueusement appelée Ami Kane a beaucoup fait parler d’elle pour ses décisions impopulaires lorsqu’elle était gouverneure du District de Bamako. En la recasant à Libreville en juillet 2018, le Président de la République d’alors, IBK, l’avait un peu éloignée des feux des critiques. Voilà qu’elle se met de nouveau sous le coup des projecteurs, à travers une lettre de démission adressée au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le mardi 8 décembre.

Dans sa lettre de démission, la future ancienne diplomate évoque des raisons de santé pour justifier sa volonté de quitter ses fonctions d’ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Mali près du Gabon et de la Guinée équatoriale. “En effet, mon état de santé ne me permet plus de supporter physiquement la charge de travail qui m’incombe. Je vous prie de bien vouloir accepter ma démission après mon congé annuel du 1er au 30 janvier 2021, suivi de mon congé administratif de deux mois”, a-t-elle fait savoir au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zeiny Moulaye.

Alassane Cissouma

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Elle était, au GABON, le seul Ambassadeur à refuser de travailler : ni actes de naissance, ni Cartes Consulaires, ni passeports, ni laisser-passer n’étaient délivrés aux Maliennes de Gabon pendant plusieurs mois.
    Que les Maliens ont souffert des taxes, des pénalités et autres à cause de cette dame , et les Maliens étaient, au GABON, les seuls expatriés dans cette ignoble condition, à cause de cette dame.
    Toutefois, elle a aussi réussi à semer l’ordre dans notre Ambassade, qui était devenue une vraie chienlit.

  2. C’est elle qui a commencé le Mali Koura dont les hypocrites parlent et qu’ils ne peuvent en réalité supporter. Ce journaliste parle d’actes impopulaires qui réellement sont des actes patriotiques que nous réclamons et qui peuvent nous permettre à construire ce pays.
    S’il y avait deux comme elle on n’en serait pas là.

  3. Bravo à elle, d avoir à la différence de bcp de vieux connards, su les limites de son corps er de son honneur de ne pas servir à la place de ses enfants et petits enfants. Merci Mme sacko

  4. elle est honnete et brave .
    Beaucoup sont toujours malade mais ne veulent pas laisser la place aux autres .
    vous allez voir meme les vieux finis , vont vouloir la remplacer.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here