Ensemble pour le Mali : Un maillage territorial jusque dans le pays profond

0
« Ensemble pour IBK » est né
Une vue du presidium

Les campagnes électorales n’ont commencé qu’avant-hier samedi, mais les alliés d’IBK peuvent se prévaloir d’une longueur d’avance. En atteste l’état des lieux des coordinations à travers le territoire national dont nous avons eu les échos.

Force est de constater, en effet, que le bruit fait par l’ancienne CMP n’est qu’une couverture. En réalité, le boss actuellement à Koulouba a invité tous ses camarades du pouvoir à rejoindre leur base. Désormais la campagne n’est plus affaire de Bamako uniquement, mais bien du Mali profond qui reflète vraie réalités de la nation.

La dernière antenne à être installée alors qu’on se mettait sous presse est celle de San et c’est le député AdamaDessé Coulibaly qui en pris les rênes. Il est appuyé par l’honorable Fatimata Niambali, qui s’occupera de la communication. Toujours dans la région de Ségou, notamment à Baroueli l’Adema se trouve en tête. C’est Ibrahima Waguéqui a été investi pour la coordination EPM des lieux.Il faut noter que l’antenne régionale de Ségou voit atterrir à sa tête Bou Touré qui pilotait le cabinet du Président IBK.

ZoumanaMory Coulibaly y détient les galons de directeur de campagne. Par contre, de l’autre côté de la rive, en région de Koulikoro les lignes ont bougé. Le parlementaire Mamadou Lamine Wagué a eu la confiance des alliés de Banamba pour y incarner EPM. Mais le défi n’est pas qu’une affaire de député. Du côté de Sikasso, c’est l’incontournable NangoDemebélé qui assure la coordination. Le ministre de l’Agriculture est secondé par un vice-président qui n’est autre que l’élu du Wasulu en la personne de Yaya Sangaré.

Au niveau du Nord , les échos qui nous sont parvenus confirment l’avènement d’EMP à Tombouctou. Une délégation conduite par l’honorable Bily Touré a fini le travail et Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara a été installé à la tête de la représentation de la ville aux

333 saints. La capitale Bamako a aussi effectué sa mue au sein de l’EPM.

 

C’est le président de la Fédération RPM, Frankaly Keita, et qui a été choisi pour la direction d’une équipe où Assétou Sangaré assure le département Mobilisation en tant qu’une femme à la tête d’un parti en l’occurrence le PRD.

C’est dire que personne ne se laissera conter les élections 2018 dans le camp du président sortant. On peut comprendre aisément que quiconque s’engage avant le premier tour n’aura pas le même traitement que celui qui viendra à la veille du second tour.

Idrissa Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here