Le face-à-face IBK majorité à Ségou : “J’ai les grandes oreilles, je suis au courant de…”

129
Visite du président IBK dans la région de Ségou
Visite du président IBK dans la région de Ségou

En visite de cinq jours dans la 4e région administrative, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita a accordé un entretien aux représentants locaux la majorité présidentielle. Au cours de cette rencontre, IBK n’est pas allé avec le dos de la cuillère  pour dénoncer ce qu’il appelle des tiraillements dans les rangs de la majorité et invité les partis de la CMP de s’accepter.

 

Mercredi 9 décembre 2015, dans la salle de conférence du gouvernorat de la région de Ségou, le président de la République a conféré avec la classe politique favorable au projet présidentiel.

L’Adéma/PASJ, la Sadi, le Miria, le RPM, l’UM-RDA, le Cnid, Yéléma, la Codem, le Cap, le MPR,  l’APM-Maliko, l’UDD, l’APR, le PSDA, l’ADP/Maliba ont répondu présent à rendez-vous avec le président Ibrahim Boubacar Kéita.

Les responsables politiques de Ségou ont saisi l’occasion pour apprécier les résultats des deux ans de règne d’IBK mais surtout d’exposer les attentes des populations de la Cité des Balanzans.

Bakary Kéita, porte-parole des formations politiques, a dit leur satisfaction avec la mise en place de la Haute cour de justice au Mali ; du statut du chef de file de l’opposition ; de la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali… Aussi, la mouvance présidentielle régionale a salué l’adoption de la loi de programmation militaire, la création et l’extension de l’Université de Ségou.

Les attentes évoquées porte sur le chômage des jeunes, la création d’une Cour d’appel à Ségou, la construction d’un pont sur le fleuve Niger à Ségou, la viabilisation de la Zone industrielle pour permettre l’installation des unités industrielles, surtout agricole.

Pour parvenir à la signature de l’accord de paix et autres acquis durant les deux ans de son pouvoir, IBK a fait savoir qu’il a fallu au départ effectuer un “travail d’explicitation de la réalité malienne”. Selon IBK, il fut un moment où “la communauté internationale s’était même interrogée si le Mali ne se livrait pas à un génocide” contre les peaux blanches. “On nous a vilipendés, on nous a traités de tous les noms d’oiseaux”, a-t-il ajouté. Sur le sujet, il terminera en reconnaissant l’imperfection de l’accord pour la paix et la réconciliation mais arguera, qu’il offre “un cadre propice” pour la pacification.

S’agissant des tiraillements politiques qui persistent présentement au sein du RPM en particulier et des autres partis politiques en général, il a instruit les forces politiques d’accepter l’adhésion des autres pour la construction du Mali. Le président a exhorté la majorité présidentielle à reprendre du poil de la bête face à la force grandissante de l’opposition : “Il n’y aucune raison que vous rasiez les murs… pourquoi ne défendez-vous pas le bilan, bec et ongle, faits contre dires”, a-t-il martelé.

Il a également ajouté : “N’ayez pas peur ! Sachez-vous ouvrir ! Acceptez l’adhésion des autres. Ce n’est pas une histoire de club ni de clan mais celle du pays. N’allez pas dans les mesquineries”. Autant de propos qui prouvent que le président IBK veut derrière lui une majorité recadrée et surtout requinquée.

Le président Ibrahim Boubacar Kéita a informé ses interlocuteurs qu’il est au courant de tout ce qui se passe dans la région. “J’ai les grandes oreilles, je suis au courant de tout. Car, je suis informé à travers des institutions autorisées par la République”, a-t-il dit.

Bréhima Sogoba envoyé spécial

PARTAGER

129 COMMENTAIRES

  1. suis-je ravis de la visite du present de la Republique du Mali son excellence IBK ,car grace a cette suppervision la verité a pu etre trionphé envere le present et sa peuple enfaite ca ete une fenetre pour moi pour attiser,aviver plus eclaire sevader a la rencontre de la dite:verité .Celon moi entanque patriote,fils de se pays , devris etre une personne noble,digne servire son pays il ya plus de verité dans notre gouvernement ils ne visent que leurs interets personnelles (c'est des crocodiles vesets en vese noir le Mali ne peu plus se developper en cette sens(gouvernement corrompu)

  2. suis-je ravis de la visite du present de la Republique du Mali son excellence IBK ,car grace a cette suppervision la verité a pu etre trionphé envere le present et sa peuple enfaite ca ete une fenetre pour moi pour attiser,aviver plus eclaire sevader a la rencontre de la dite:verité .Celon moi entanque patriote,fils de se pays , devris etre une personne noble,digne servire son pays il ya plus de verité dans notre gouvernement ils ne visent que leurs interets personnelles (c'est des crocodiles vesets en vese noir le Mali ne peu plus se developper en cette sens(gouvernement corrompu)

  3. Nous sommes agréablement surpris des propos de notre Président :”J’ai des grandes oreilles !!!!!!!!!!!”. Et pourquoi alors vous mettre en colère devant cette réalité de la population qui manque de tout ? Certains propos avancés peuvent se retourner contre son auteur . Lorsque les gens s”expriment sur la toile c’est pour aider à comprendre certains problèmes qui ne vous parviennent malheureusement pas . Il y a certes , quelques exagérations mais la majorité de ses informations sont les réalités quotidiennes de nos populations . Vos ministres et députés vous minimisent les vrais problèmes en vous faisant croire que se sont les actes des gens mécontents, apatrides , opportunistes !!!!!!!! Continuez à faire des sorties inoppinées et vous seriez bien au courant des VRAIS REALITES des POPULATIONS . C’est du CONCRET et DIRECT sans INTERMEDIAIRE pour DEFORMER les REALITES . Courage

  4. IBK est un comédien. Tes grandes oreilles servent à quoi finalement avec un Pays en état de putréfaction avancée. IBK constitue son propre mal.IL veut s’attaquer maintenant à une majorité présidentielle qu’il a lui même laminé. IBK instaure un pouvoir clanique, un État patrimonial et il veut maintenant que les gens se défoncent pour défendre ces turpitudes et celles de son clans. Finalement de qui se moque IBK?

  5. Pour votre information : l’année dernière et à la même période, le personnel du Conseil Régional de Ségou a eu le même problème de solde. Chiaka DEMBELE, debourse 5.000.000 pour accompagné le Président lors de sa visite à Ségou et organise un sois disant diner à l’occasion. Tandis que des travailleurs ne sont pas dans leur droit. En parlant de droit, il faut parler de devoir, ils font leur devoir, mais le pays leur tourne le dos, est – ce que nous allons respecter dans cet impasse. Est-ce le Président IBK est au courant ? Sinon à ma connaissance IBK est digne et s’occupe plus que bien de son personnel. Le Président du Conseil Régional de Ségou doit en faire autant.

  6. Pour votre information, Malien et Malienne, le Président IBK, dont j’ai beaucoup d’estime est un grand homme qui mérite tout mon respect. Tandis que le Président du Conseil Régional de Ségou en la personne Chiaka DEMBELE accompagne IBK lors de sa mission sur Ségou, son personnel n’a pas réçu son solde du mois de novembre. Alors ma question est la suivante, nous allons où. Ceux sont des chefs de famille, des soeurs, des frères, des parents qui ont l’obligation familliale

  7. Les grands hommes n’ont jamais été des bouffons Et IBK est en train de le faire savoir à qui doit l’entendre.
    Les profiteurs de la majorité doivent mettre la main à la patte.

    On n’adhère pas à une mouvance présidentielle pour faire office de décoration. 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    Les perdrix, IBK n’est même pas au courant de votre existence 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  8. Ce pays ne peut se construire sans l’aide de nous tous. Il nous faut sans doute se donner la main et reconstruire notre Maliba car personne d’autre ne le fera à notre place.

  9. Ce pays ne peut se construire sans l’aide de nous tous. Il nous faut sans doute se donner la main et reconstruire notre Maliba car personne d’autre ne le fera à notre place.

  10. Je pense qu’il faut privilégier l’intérêt de la nation au-dessus de tout. Assurément, le président en invitant la majorité à une table de discussion, est une occasion pour lui de ramener ses compagnons à l’ordre sur les tiraillements au sein de leur coalition. Aussi, a-t-il rappelé ceux à l’union et la cohésion pour la survie de leur mouvance pour l’intérêt de la Nation. Car, avant toute chose, le MALI D’ABORD!!!

  11. Oui, je valide !!!
    IBK tien bien le Bateau…
    Les inconscients cherchent à lui faire perdre le contrôle, mais ce contrôle ne sera jamais perdu.

  12. Quel qu’en soit ce que vous pouviez dire IBK est et reste le président actuelle du Mali et au moins nous lui devons du respect pour ça…
    nous continuerons de soutenir notre président quel qu’en soit le prix à payer pour ça…

  13. IBK n’as rien contre personne, mais il est important de comprendre que tous les maliens doivent du respect à cet homme il est le premier responsable de ce pays.
    On ne doit pas se permettre de dire du n’importe quoi sur cet homme.
    Nous devons le comprendre et l’accompagner dans ses propos.

  14. Comme le dit l’adage l’union fait la force, le président a eu le nez creux pour rappeler la majorité à l’ordre.
    En effet, c’est dans l’union, la disciple et le travail que nous parviendrons à bâtir une nation forte et prospère dans la paix.

  15. Voilà merci à mon président IBK, je suis sûr que personne d’autre ne peux dire le contraire…

  16. IBK s’est vraiment défendu sur cette affaire, là je reconnais mon président, et les maliens et moi son fier de lui car dans un adage au Mali on dit ainsi.
    ” Le chien aboie la caravane passe”.

  17. 4 septembre 2013, 4 septembre 2015, cela fait deux ans qu’IBK dirige le Mali. C’est le 4 septembre 2013 que SEM Ibrahim Boubacar Kéita a prêté serment devant la Cour Suprême. Un moment de très forte émotion et de communion. Jamais l’Etat malien n’a été face à un péril aussi imminent. Les Maliens font face au plus grand défi de leur histoire : vaincre l’ennemi qui menace de détruire leur identité. Quand il y a eu le « 11 septembre », toute l’Amérique s’est mise debout comme un seul homme. Quand la France a été frappée par les terroristes (affaire Charlie Hebdo), tous les Français se sont unis. Quand la Tunisie a été frappée dans son cœur, tous les Tunisiens ont parlé d’une seule voie… Quand un pays est menacé dans son intégrité, sa liberté, sa culture, les filles/filles de la nation se doivent de se donner la main.
    Le Mali est frappée par le terrorisme, le néocolonianisme, l’intégrisme religieux, la guerre géopolitique des grandes puissances…, les Maliens se doivent de s’unir pour y faire face. S’unir pour rester fort ou se diviser pour périr.
    La menace qui plane au-dessus du Mali, n’épargnera personne. Elle ne fera l’affaire d’aucun Malien. Qu’on ne s’y trompe ! Cette menace qui s’appelle « terrorisme religieux » « néocolonianisme » va détruire notre identité et transformer nos vies en enfer.
    Pour sauver le Mali, les Maliens doivent mettre de côté leurs différences politiques, religieuses, ethniques. Le Mali n’a qu’un seul drapeau, une seule armée, un seul territoire. Défendons le Mali. Soutenons le président de la République et son gouvernement contre les « ennemis » du Mali.

  18. En réalité, l’accord de paix a besoin juste d’être appliqué. Cet accord a été le fruit des années de travail. Jusqu’à présent rien n’est perdu pour le moment, nous pouvons faire de la paix une réalité des maliens et cella n’est possible que lorsque les Maliens renonceront à tous les rancunes pour se confier à la paix. Il faut que les maliens pensent à la république. Comprenne que la seule personne à comprendre et à soutenir est notre président que nous avons tous choisie pour la bonne cause. IBK est là pour apporter le drapeau du Mali haut, plus haut avec la participation de tout un chacun.
    Cette paix n’est pas un mot, Elle est un comportement qui doit être le nôtre de tous les jours et de tout le temps.
    Vive le Mali Vive les maliens et vive le Président des maliens Ibrahim Boubacar Keïta.

  19. Notre volonté à nous tous est d’assister à un Mali qui gagne et ce n’est pas par des critiques et des discutions sans importance que ce Mali gagnera.
    Toujours les mêmes conférences de presse sur les mêmes thèmes avec les mêmes mots de critique.
    Ne pensez-vous pas que cela est une faiblesse pour la démocratie malienne ?

  20. En ce qui concerne l’accord de paix et de réconciliation, je dirais qu’il n’y a jamais un accord à 100% parfait, mais l’accord qui a été signé le 20 juin dernier constitue une bonne base pour arriver à une paix durable.
    Nos leaders politiques doivent arrêter d’apporter seulement des critiques et se donner les mains pour un avenir radieux.
    Le président IBK est là pour tous les maliens, quel qu’en soit leurs statuts (une majorité ou l’opposition).
    Il est temps que les maliens se donnent la main et être un pour sortir du Mali dans cette crise qui secoue tend.
    TOUS DERRIÈRE IBK SANS CRITIQUES NI MUR MUR…

  21. Ne dit-on pas que le linge sale se lave en famille. En effet, le président IBK en rencontrant la majorité présidentielle en marge de la visite d’Etat à Ségou pour discuter des maux qui minent leur coalition. Lors de cet entretien, le président n’a pas eu la langue dans la poche en demandant à ses alliés de taire les querelles et de se mettre en ordre de bataille.

  22. Le président fait bien d’interpeller ses frères d’armes sur les différents tiraillements au sein du parti. A lui de leur dire de mettre leurs intérêts mesquins de côtés et de s’unir pour la cause commune. Et il va plus loin en leur demandant l’acceptation des autres pour la reconstruction du Mali. Cela est à saluer et à encourager.

  23. Pour ma part, je pense que le président n’a pas tort en disant que l’accord de paix n’est pas parfaite, mais elle ouvre une porte de pacification. Effet, comme la perfection n’existe pas de ce monde, mais on essaye tant bien que mal de tendre vers celle-ci, il faudrait que tous nous nous donnions la main pour parvenir à une sortie intelligente et pacifique de la crise.

  24. “Il n’y aucune raison que vous rasiez les murs… pourquoi ne défendez-vous pas le bilan, bec et ongle, faits contre dires.”
    Effectivement, je pense que la majorité devrait prendre ce bilan pour défendre le président face à ses détracteurs au lieu de toujours créer des scandales intestinaux qui ternissent l’image de la majorité.

  25. “J’ai les grandes oreilles, je suis au courant de tout. Car, je suis informé à travers des institutions autorisées par la République”
    Effectivement, les grands hommes ont toujours de grandes oreilles qui leur permettent d’avancer dans leurs tâches. Mais c’est dommage que le président soit dans une coalition politique pleines de vautours et d’arrivistes qui ne voient que leurs intérêts mesquins au détriment de ceux de la nation et du parti dont ils sont issus.

  26. “N’ayez pas peur ! Sachez-vous ouvrir ! Acceptez l’adhésion des autres. Ce n’est pas une histoire de club ni de clan mais celle du pays. N’allez pas dans les mesquineries”.
    A mon humble avis, je pense que le président à travers ses dires, il veut une majorité soudée, forte et une et indivisible. Parce que c’est étant uni qu’on arrivera à relever le challenger qui est nôtre.

  27. L’heure n’est pas au partage du gâteau, il y’a d’abord des défis à relever. Ne vous limiter pas seulement au nom de la MP, il faut l’acte et c’est ce qui va vous donner beaucoup dans l’avenir politique.

  28. Je pense que la majorité devrait prendre le bilan qu’elle a présenté au président comme un instrument de réponse aux détracteurs du président. Elle doit arrêter les écarts de langages qui pourraient les fragiliser.

  29. A chaque action du président on acharne sur lui-même si c’est dans l’intérêt général du pays non cherche à saboter et la cmp ne fout rien. Il faut que vous vous investissiez dans les débats politiques du pays pour défendre les actions du président.

  30. Merci à la majorité présidentielle d’avoir pris cette décision sage de réunir tous les fils du Mali pour voir ce qui est bon pour notre mère patrie.

  31. Les alliés d’IBK doivent se mettre à la place d’IBK , en tant que vous vous êtes alliés vous devez avoir les mêmes ambitions. La CMP mouvez-vous, IBK a besoin de vous.

  32. Les vrais alliés doivent avoir les mêmes soucis et les mêmes ambitions. Malheursement IBK mais je pense pas si votre compagnonnage est le cas. Que Dieu vous sauve !!!

  33. C’est sur l’ensemble de la CMP que les maliens ont mis leurs confiances totales. Ce n’est pas le moment que la cmp baisse le bras, la route est longue et le meilleur est à venir. Du courage !!!

  34. Le pays est en train d’écrire l’une des pages les plus importantes de son histoire politique.
    Tous les acteurs politiques doivent se donner la main .

  35. La CMP est bourré des opportunistes. Beaucoup d’entre eux ont accepté d’accompagner IBK pour des raisons personnelles, ils ne songent même pas aux défis qui les attendent. Le pire c’est le cas du RPM, quelque chose qu’on ne pouvait jamais imaginer. Que Dieu sauve IBK !!!

  36. Depuis qu’IBK est venu à la tête de ce pays, la CMP n’a jamais posé un acte concret qui peut au moins nous permettre de dire qu’IBK a des alliés. Particulièrement le RPM on n’en parle pas. IBK a besoin de vous, il faut lui aider à accomplir cette mission, c’est vous sa force.

  37. Comme un chroniqueur l’a dit dans une parution nommée « la majorité présidentielle est une coquille vide ». Cette majorité est plus qu’une coquille vide et non seulement elle est vide et elle a tendance à devenir dangereuse aussi. IBK doit beaucoup parler à son entourage et les inciter à travailler encore.

  38. Même lors de la tournée du président IBK dans la région de SIKASSO, quant il a rencontré les partis de la majorité présidentielle, IBK a déclaré qu’il ne sent pas la cmp dans les débats. Ce qui montre que le pays est dirigé par IBK seul et ses quelques-uns bons ministres dans une grande menace d’une opposition enragée qui ne cherche qu’à détruire seulement. Qu’Allah sauve le Mali !!!

  39. Les militants du RPM et ceux de la CMP doivent avoir conscience à temps. IBK est à la tête de ce pays grâce à leurs efforts et aux maliens conscients. Donc l’heure n’est pas au relâchement à cause des guerres de place. Battez-vous pour accomplir la mission que le plébiscite de 77,6% vous a confiée.

  40. Je loue le patriotisme et le courage d’IBK en faveur de la majorité présidentielle qui ont permis d’avoir ce cadre d’échange avec l’opposition politique.
    Vive un Mali uni et fort
    Vive un Mali émergent
    Vive la L’union des parties pour un objectif de paix et de sécurité
    VIVE LE RPM

  41. En se donnant la main nous pouvons ensemble scintiller une lumière sur le Mali. On aura toutes les possibilités de revoir ce pays encore de nouveau débout, uni et puissant. Faisons notre possible pour le Mali ainsi nous pourrons le mettre au-dessus de tout.

  42. En tant que fils de ce pays, il est tout à fait normal qu’on porte ce pays au fond de nos cœurs. Je rappelle que personne d’autres ne fera ce pays à notre place. Prenons conscience et unissons-nous pour un Mali uni et émergent.

  43. De toute évidence, le président IBK est au courant de tout comme il l’a si bien dit. L’être humain peut s’étendre à n’importe quel moment. D’ici là, donnons le meilleur de nous-même et rebâtissons notre chère patrie.

  44. Comme le dit bien cet adage, « ma liberté s’arrête là où commence celle des autres ». à travers ce proverbe, j’aimerais rappeler à l’opposition malienne, que seule le Mali compte. Juste pour les dires que les critiques ne servent à rien tant qu’ils ne sont pas accompagner des propositions. A bon entendeur Salut !!!

  45. je pense que cette initiative de IBK en faveur de la cohésion sociale et de la consolidation
    de la paix dans notre cher pays est un geste de grand cœur

  46. Le Mali a besoin de chacun de nous tous, ne laissons pas notre pays s’engouffré dans le sombre pendant que nous pouvons nus unir pour le sauver..Ce pays fait appel au devoir patriotique de tous ses fils. Unissons nos forces pour porter haut le Mali

  47. A l’heure actuelle, les classes politiques maliennes sont prié de serer les mains et s’unir pour un Mali uni et fort. Ainsi, nous pouvons donner au Mali ce dont il mérite et rassurer l’avenir d’un Mali de nos enfants. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  48. Le Mali a besoin de la main d’œuvre de tous ses fils sans exceptions. Juste pour dire à l’opposition qu’elle tout autant concerné à la convalescence du Mali. Ces critiques ne servent à rien.

  49. Malgré la tension qui prévaut entre le président IBK et l’opposition malienne. La mouvance présidentielle a tenu un geste salutaire en conviant les barons de l’opposition pour discuter de la situation du pays. Cela étant, l’opposition malienne doit comprendre que les critiques en servent à rien mais seul le Mali compte.

  50. Construisons ensemble le Mali, laissons nos rancunes à coté et participons à la reconstruction du Mali. On doit prendre soin de cet héritage légué par nos parents, le Mali est à nous.

  51. Arrêtez de vous entre tuer, le pays est en train de brûler, le président est en mauvaise posture à cause de cette crise qui affecte tout le monde !!!

  52. Le mali est notre bien à tous et les divisions internes ne nous apportent rien.
    C’est pour cela que IBK lutte pour l’adhésion de tous les maliens sans exception pour relever notre pays.
    Soutenons le donc dans sa lutte pour le développement de notre Maliba…

  53. Vu la situation, je dirais que cette majorité n’a nullement lieu d’exister dans ce pays de par le différents actes qu’elle à tendance à poser !!!

  54. L’opposition malienne doit contribuer à la reconstruction du pays et cessez de monter le peuple contre le gouvernement. En tant que patriote, chacun de nous a le devoir de participer à la gestion du pays.

  55. Le salut du Mali ne peut venir que de l’union de ses enfants.
    Nous devons donc tous nous unir pour travailler dans l’intérêt supérieur de notre pays.
    C’est ce à quoi à le président IBK invite tous les maliens pour sortir notre pays du trou.
    Merci au président…

  56. Le Mali a besoin de chacun de nous tous, ne laissons pas notre pays s’engouffré dans le sombre pendant que nous pouvons nus unir pour le sauver. Bon vent à ce nouveau comité de coalition majorité-opposition
    J’approuve cette initiative de la majorité présidentielle, espérons que nos opposants prennent consciences cette fois ci et laisse de cotés leurs rancunes pour participer à la convalescence du Mali.Ce pays fait appel au devoir patriotique de tous ses fils. Unissons nos forces pour porter haut le Mali. La majorité a fait preuve de maturité et patriotique, seul le Mali compte.

  57. Il est vraiment temps que mettez de côté vos différents, et qu’ensemble vous vous alignez derrière le président de la république, et que vous le soutenez !!

  58. Un président fort,c’est un entourage engagé et un opposition qui fait de bonnes propositions.
    Tous les maliens ont donc le devoirs de soutenir et accompagner le président dans ces actions car c’est en cela que réside l’intérêt de tous…

  59. Le temps n’est plus à la dissociation au sein d’un même parti, à plus forte raison le parti présidentiel, le temps est à l’unisson !!!

  60. “N’ayez pas peur ! Sachez-vous ouvrir ! Acceptez l’adhésion des autres. Ce n’est pas une histoire de club ni de clan mais celle du pays. N’allez pas dans les mesquineries”.
    Ces quelques phrases du président IBK doivent montrer à la classe politique malienne que notre intérêt commun c’est le mali et c’est lui que nous devons d’abord chercher à protéger avant toutes autres considérations…

  61. En tout état de cause, vous avez intérêt à accompagner et soutenir les actions du président de la république, car il y va de votre intérêt à tous sans exception !

  62. Je me demande comment les militants d’un même parti peuvent s’en vouloir autant, alors que, si je ne me trompe pas, vous plaidez la même cause !!!

  63. Lorsqu’il y a un problème dans une famille,le chef de famille a le devoir de réunir ses enfants pour les mettre au pas.
    En bon chef,le président IBK ne pouvait regarder la division s’installer au sein de la majorité.C’est pour cette raison qu’il a eu cette rencontre avec la majorité pour mettre chacun devant ses responsabilités pour la bonne marche de notre Maliba.
    Merci président pour votre maturité d’esprit…

  64. Les doléances des populations sont nobles car il faut rapprocher la justice des justiciables pour éviter que des faits ne restent impunis ou même les populations en ont besoin pour l’établissement de certains actes.
    Concernant le pont sur le fleuve Niger cela va permettre à la population de se déplacer plus aisément et facilitera aussi les échanges commerciaux.
    Cependant concernant l’emploi des jeunes il faut qu’on sache que l’état ne peut pas employer tout le monde. Il faut que la jeunesse se rapproche des agences de promotion de l’emploi pour se lancer dans les initiatives privées.

  65. En tout état de cause, vous avez intérêt à accompagner et soutenir les actions du président de la république, car il y va de votre intérêt à tous sans exception !!!

  66. Il est important que tous les acteurs politiques maliens,surtout ceux de la majorité comprennent que le président IBK est le président qui est ouvert à tous le monde et qui ne fait aucune différence.
    Je pense que tous le monde devais faire comme lui.

  67. Aucun pays dans ce monde ne peut prétendre au développement sans l’union de ses fils.
    Si IBK a compris cela et a exhorté ces collaborateurs à prendre conscience des conséquences de leurs division,cela prouve qu’il est un président qui se soucie du bien être de son pays.
    Vive le Mali et merci à IBK…

  68. Il a également ajouté : “N’ayez pas peur ! Sachez-vous ouvrir ! Acceptez l’adhésion des autres. Ce n’est pas une histoire de club ni de clan mais celle du pays. N’allez pas dans les mesquineries”.
    Ce message d’IBK est destiné certes à la majorité présidentielle mais dans l’optique du dialogue avec l’opposition ; je pense que cela doit nous servir.
    Nous devons laisser les intérêts mesquins et mettre celui du pays en avant.
    LE MALI D’ABORD.

  69. IBK est le président des maliens et non du CMP par conséquent s’il y a des citoyens compétents qui ne sont pas de son parti et qui peuvent travailler pour le pays, je cautionne qu’il travaille avec eux pour les intérêts du pays. LE PAYS D’ABORD!

  70. Certains membres du CMP doivent revenir sur terre, ils doivent réfléchir avant d’agir. IBK n’a jamais fait de la discrimination. Il est plutôt pour l’inclusion pour le bien du pays.
    Il la toujours dit qu’il veut travailler avec ceux qui sont prêt pour aider le Mali

  71. Je me demande pourquoi le RPM tient tant à porter la poisse au président de la république, alors que vous avez tout eu grâce à ce monsieur !!!

  72. Le président IBK est un homme de grande valeur qui croit en l’union des fils de notre Mali.
    C’est pourquoi il appelle les chefs locaux de la majorité à s’unir pour apporter chacun sa contribution à la construction de notre pays.
    Merci au président pour ce conseil à nos représentants locaux…

  73. A mon avis IBK doit travailler avec les personnes en qui il a confiance ; des personnes qui partagent sa vision qu’il a pour le Mali et non ceux qui ne veulent que des intérêts mesquins.

  74. Au lieu de vous acharner les uns sur les autres pour une question de place, vous ferez mieux de soutenir les actions du président de la république car si jamais il tombe, vous n’aurez plus à vous faire la tête pour une question de place !!!

  75. Le parti majoritaire, le RPM qui ne remplit aucune tâche d’une majorité, qui n’est d’aucun soutient au président de la république, qui ne peut même pas tenir tête à minorité comme opposition !!!

  76. Cela à toujours été comme ça avec le RPM depuis que IBK est devenu le président de la république, au lieu que les dirigeants en son sein soient d’une aide au président de la république, ils lui portent la poisse !!!

  77. Les militants des partis de la majorité présidentielle ont tendance à primer l’intérêt personnel sur l’intérêt public. Ils ne réagissent que si seulement leur intérêt en résulte. Cela doit cesser maintenant

  78. Certains députés de la majorité présidentielle sont à l’origine de toutes diffamations politiques. Dans les débats politiques, on se sent que l’opposition. La majorité à tendance à céder la scène politique à l’opposition. Cela est une catastrophe pour le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta

  79. Scandale des engrais frelatés, une affaire dont la véracité est contestée, a été révélée par un député du parti RPM de la majorité. Cet acte de Bafotigui Diallo est assimilable à une trahison de son parti.

  80. L’entourage du président du chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, comme il le martèle, est rempli de fossoyeurs. Jamais aucun président de ce pays n’avait hérité d’une majorité faible et opportuniste que celle d’aujourd’hui, l’heure d’IBK. Certains ont rejoint cette classe politique par avidité et par cupidité. Ils pensaient qu’étant à côté d’IBK, tout leur allait être permis

  81. Ce sont les opposants et les journalistes malveillants qui désinforment le peuple et empoissonnent le système du régime au pouvoir avec des mensonges et des balivernes. Le pays n’a pas besoin de cela, si vous n’avez rien n’à dire aller vous faire à ailleurs. La presse et l’opposition malienne ont perdue toutes leurs crédibilités, considérations, dignités et honneurs vis-à-vis de la population malienne.

  82. La majorité présidentielle n’est pas faite des fous et ni par des égoïstes pour se comporter comme ces voyous opposants qui n’ont point de pensée pour l’avenir de ce pays.

  83. Au Mali, les hommes politiques font de la politique du ventre. Ils font des coalitions pour leurs intérêts. Un politique doit avoir son idéologie, la défendre à tous les prix et ne pas se laisser détourner de cette vision par aucun moyen.

  84. La CMP est bourrée des opportunistes. Beaucoup d’entre eux ont accompagné IBK pour des raisons personnelles, ils ne songent même pas aux défis qui les attendent.

  85. Une chose est sure. Au Mali on a vu que les partis politiques adhèrent à la majorité présidentielle pour des places et non pour faire un pôle pendant tout le mandant du parti au pouvoir auquel ils se sont alliés. La preuve en est que seule l’opposition alimente les débats politiques et cela est inconcevable en politique.

  86. Les partis CODEM, CNID, MPR, ADP-Maliba, et CDS, et autres n’ont pas rejoint la majorité présidentielle pour autre chose si ce n’est pour profiter du pouvoir.
    IBK a donc raison de les appeler à l’union et au travail.

  87. « Il terminera en reconnaissant l’imperfection de l’accord pour la paix et la réconciliation mais arguera, qu’il offre “un cadre propice” pour la pacification.»
    En effet, il faut de réjouir de la signature de cet accord d’abord mais comme le président de la république l’a dit l’accord étant imparfait, il sera modifier au fur et à mesure de sa mise en application. Nous comptons sur la bonne foi des parties signataires pour respecter leurs engagements.

  88. Ce sont des compagnons comme l’honorable THIAM de l’ADP-MALIBA, BAFOTIGUI, Bakary Koné et autres qui humilient IBK et la CMP chaque jour. Ce sont des faux compagnons, des opportunistes. Mais que Dieu sauve le Mali !!!

  89. IBK a seulement fait une mise en garde. Monsieur le journaliste nous ne sommes pas en concours de clash ni en campagne présidentielle. Donc trop parler c’est la faiblesse

  90. Comme vous l’avez dit dans ton article IBK ne se base jamais sur la majorité présidentielle pour faire sa mission. Parce que depuis longtemps il se sent seul dans la gestion de son pouvoir.

  91. Hééééééé IBK, les grands ont les oreilles partout. C’est dommage que tu sois entouré des énergumènes qui ne pensent qu’à faire la politique du ventre.
    Messieurs de
    L’ Adéma/PASJ, la Sadi, le Miria, le RPM, l’UM-RDA, le Cnid, Yéléma, la Codem, le Cap, le MPR, l’APM-Maliko, l’UDD, l’APR, le PSDA, l’ADP/Maliba, on n’adhère pas à une majorité pour faire de la figuration.

    Quand on est un parti de la majorité, on se bat pour rependre l’idéologie politique du chef de l’Etat.
    Ne permettez plus que les perdrix et les faux opposants gagnent du terrain. IBK est le président du MALI et pour son quinquennat, il mérite respect, assistance et considération.

  92. Hééééééé IBK, les grands ont les oreilles partout. C’est dommage que tu sois entouré des énergumènes qui ne pensent qu’à faire la politique du ventre.
    Messieurs de
    L’ Adéma/PASJ, la Sadi, le Miria, le RPM, l’UM-RDA, le Cnid, Yéléma, la Codem, le Cap, le MPR, l’APM-Maliko, l’UDD, l’APR, le PSDA, l’ADP/Maliba, on n’adhère pas à une majorité pour faire de la figuration.

    Quand on est un parti de la majorité, on se bat pour rependre l’idéologie politique du chef de l’Etat.
    Ne permettez plus que les perdrix et les faux opposants gagnent du terrain. IBK est le président du MALI et pour son quinquennat, il mérite respect, assistance et considération.

    • Pourtant M. ces opposants ne sont pas des faux opposants. Ils sont dans leur rôle d’opposition démocratique. Ils cherchent à animer le débat politique de façon démocratique, et pour animer ce débat, il faut être deux, malheureusement pour nous, face à eux, il n’y a que des muets.

  93. Après sa sortie de Sikasso contre sa majorité personnelle pas présidentielle IBK est toujours sur sa faim. Une majorité “FRILEUSE” ne peut pas defendre un bilan qui n’est pas à defendre par ce que mitigé.
    Mon cher Ibk vous voullez que les “FRILEUX” fassent de publicité mensogère alors qu’il ne s’agit même d’être un politique pour connaitre la situation réelle du pays.
    Ça ne va pas mon cher président on sent à tous le niveau sauf pour quelques zélés de tous le régime dont vous même.
    Ne vous fatiguez pas IBK car vous n’avez la confiance de la majorité des maliens donc les “FRILEUX” savent,ils ne veulent pas hypothéquer leur avenir politique votre presence.
    Soucrane mon président pour cette visite dans le Mali profond!!!

  94. Certaine personne sont dans la majorité présidentielle mais ils ne sont que de mauvaise foi. Ils ne pensent qu’à leurs propres intérêts, ils voilent la face des honnêtes fidèles dans le seule but de vouloir satisfaire leurs ambitions mal placées et qualifié d’apatride. Ce sont ses personnes qui infiltrent la majorité présidentielle pour satisfaire leurs ambitions sataniques. Ils sont proches d’IBK et prétendent être ses amis alors qu’ils sont ses pires ennemis.

  95. Je pense que les membres de la CMP doivent faire preuve de responsabilité, de maturité et d’objectivité. Comment voudront-il soutenir et accompagner le régime au pouvoir si eux-mêmes sont toujours en conflit de post, susciter par des amertumes.

  96. Le faite de soutenir un président jusqu’à la tête de la présidence ne signifie pas que le parti d’appartenance du président à la main mise sur lui. Dès son élection à la tête de la magistrature suprême le président est élu pour tout le pays. Les membres de son parti et la CMP doivent le comprendre et le soutenir dans toutes ses décisions.

  97. La famille politique doit de plus en plus faire preuve de patriotisme, ils doivent serré, c’est-à-dire rehausser le niveau. Le soutien de la famille politique est le pilier inséparable et inlassable de tout régime en place. Les actions gouvernementales doivent toujours être soutenues primordialement par la famille politique du régime en place. Je ne dirai pas que la famille politique ne soutient pas le régime en place mais ils le font timidement et le manque d’acceptabilité cause beaucoup de problème entre eux.

  98. Le rôle primordial de la majorité présidentielle est d’apporter soutien au régime en place, soutenir les actions gouvernementales, mobiliser et sensibiliser la population à suivre et garder d’avantage de confiance et d’espoir au président. Le RPM doit faire un travail remarquable, il accomplit sa tâche en particulier comprendre et faire comprendre, soutenir et faire soutenir le régime d’IBK.

  99. La famille politique d’IBK est son soutien le plus primordiale, IBK et sa famille politique doivent rester encore plus solidaire que jamais. Il a raison d’inciter sa famille politique à être encore plus disponible et plus déterminant sur la scène politique que jamais et en plus éviter les divergences au sein de la convention de la mouvance présidentielle. ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

  100. L’opposition s’entête à porter atteinte à la crédibilité du régime en place, le plus bizarre dans cette affaire est qu’ils le font d’une manière sordide et ils se ridiculisent. Le peuple malien n’a pas besoin de cela, le pays veut avancer et ce n’est pas ainsi que le Mali pourra aller de l’avant. Les membres de la CMP doivent arrêter les divergences au sein de la mouvance présidentielle et se mettre au travail.

  101. La mouvance présidentielle laisse trop de champ libre à l’opposition. L’opposition est plus présente dans la politique malienne que la majorité présidentielle. IBK a raison de le souligner à ses proches et les incités à relever ce défis politique.

  102. La mouvance présidentielle laisse trop de champ libre à l’opposition. L’opposition est plus présente dans la politique malienne que la majorité présidentielle. IBK a raison de le souligner à ses proches et les incités à relever ce défis politique.

  103. Le régime d’IBK a besoin d’un soutien plus rude et disponible de la part de la CMP. La majorité présidentielle doit toujours lutter pour ne pas que l’opposition arrive à satisfaire ses intentions mal placées qui pourrait nuire à tout le pays.

  104. Au membre de CMP, je pense que l’heure n’est pas aux querelles de poste. Les membres de la CMP doivent commencer à aider leurs leaders au pouvoir au pouvoir. L’union fait la force, La CMP doit faire preuve de bonne foi et s’associer ensemble pour mieux travailler.

  105. Il faut que cependant, qu’IBK cesse d’écouter des menteurs autour de lui, il faut mettre en place un dispositif qui vérifie la véracité des dires de votre entourage direct; sinon vous prendrez de très mauvaises décisions. Au Mali les cardes sont devenus des menteurs invétérés, des chercheurs de place au détriment des hommes les plus véridiques et des plus sincères; cette situation détruirait la nation. Et malheureusement que vous ne vous rendez compte qu’après avoir tout détruire de bon autour de vous; il y a des mensonges qui se vérifient seulement après avoir cassé toutes les bonnes choses qui se trouvent autour de vous. Faite attention aux langues fourchues. Les plus grands menteurs font ombrage aux plus sincères.
    Merci et à très bientôt, qu’Allah le tout puissant protège et aide le Mali.

  106. Hééééééé IBK, les grands ont les oreilles partout 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 . C’est dommage que tu sois entouré des énergumènes qui ne pensent qu’à faire la politique du ventre. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Messieurs de
    L’ Adéma/PASJ, la Sadi, le Miria, le RPM, l’UM-RDA, le Cnid, Yéléma, la Codem, le Cap, le MPR, l’APM-Maliko, l’UDD, l’APR, le PSDA, l’ADP/Maliba, on n’adhère pas à une majorité pour faire de la figuration. 8) 8) 8) 8)

    Quand on est un parti de la majorité, on se bat pour rependre l’idéologie politique du chef de l’Etat.
    Ne permettez plus que les perdrix et les faux opposants gagnent du terrain. IBK est le président du MALI et pour son quinquennat, il mérite respect, assistance et considération. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  107. Au Mali, les hommes politiques font de la politique du ventre. Ils partent là où cela leur arrange. Ces exemples vont prouver cela : les cas de Dramane Dembélé, Bafotigui Diallo, Bakary Koné, Bocary Treta parce qu’aucun politique digne de son idéologie ne trahira jamais son parti politique quelle que soit la cause. C’est dommage que le président revienne encore sur ce qu’il avait déjà martelé lors de sa visite dans la 3ème région, Sikasso. ➡ ➡ 😛 😛 😛 😀 😀 😀 😀

  108. Certaines personnes sont dans la majorité présidentielle pour seulement la place dans le gouvernement et dans les autres Administrations. Sinon les partis d’une majorité présidentielle sont tous prêts à défendre leur numéro 1. Mais chez nous cela n’est pas le cas avec des militants comme les députés Bafotigui, Bakary Koné, Kalilou Ouattara, j’en passe. Même après cette visite cette majorité ne changera pas. Le président se fatigue pour rien. 👿 👿 👿 👿

  109. Les politiques maliens sont des opportunistes à la con. Au moment où le président de la république est dans les difficultés et compte sur leur coup de main dans les débats politiques, ils sont bouche-b. Mais quand il s’agit de mener une guerre de place à l’intérieur même du parti, ils sont tous ambulants dans les débats. C’est vraiment décevant de la part des membres de la majorité présidentielle de ne pas pouvoir tenir de débats en tête en tête avec une majorité aussi faible et inconsciente que celle dirigée par Soumaïla Cissé, Tièbilé Dramé, Modibo Sidibé et Ahamadou Abdoulaye Diallo. 💡 💡 💡 😆 😆 😆

  110. Ibrahim Boubacar Keita, lors de sa visite en troisième région, a manifesté sa déception face à son entourage, la majorité présidentielle. Il a eu à soulever certains points dans leur réaction. Ces proches, il s’agit toujours de la majorité, sont tous opportunistes. Ce sont leurs intérêts de places qui les préoccupent et non la logique de faire partie d’un parti politique. C’est dommage qu’il soit obligé de faire les reproches à Ségou encore. 😛 😛 😀 😀 😀

  111. Les membres d’un camp politique, parti, doivent s’entraider sur la scène politique. Surtout lorsqu’on est parti majoritaire de la présidence. En politique, il ne suffit pas seulement d’être militant d’un parti. Il s’agit aussi de partager l’idéologie de ce parti et toujours soutenir son collègue dans toutes les activités à caractères politiques. Mais Ibrahim Boubacar semble ne pas bénéficier de l’aider politique de ses collègues du RPM et de toute la majorité. Je crois que la solution serait que le chef de l’Etat ignore la présence même d’une majorité derrière lui. 😀 😀 😛 😛 😛

  112. Une chose est sure. Au Mali on a vu que les partis politique adhèrent à la majorité présidentielle pour des places et non pour faire un pôle pendant tout le mandant du parti au pouvoir au quel ils se sont alliés volontairement. La preuve en est que seule l’opposition alimente les débats politiques avec la présence de la majorité, chose inadmissible en politique. 🙁 😀 😀 😀 😀

  113. Les partis CODEM, CNID, MPR, ADP-Maliba, et CDS, et autres n’ont pas rejoint la majorité présidentielle pour autre chose si ce n’est pour profiter du pouvoir. Ce qui me casse la figure dans cette situation, c’est le silence des membres du RPM, le parti du président de la république lui-même. Imaginez une minute, chers compatriotes. Ce sont les députés du RPM, Bafotigui Diallo, Bakary Koné, Kalilou Ouattara, Bocary Treta, j’en passe qui sont soit à la base de révélation du scandale dit des engrais frelatés et de l’avènement de ce scandale. 8) 8) 8) 😯 😯 😯

  114. C’est après leur échec au premier tour des élections présidentielles de 2013 que la majeure partie de ces partis politiques, CODEM, MPR, CNID, ADP-Maliba, … ce sont mis au côté du RPM dont tout le monde comme le sortissant victorieux du deuxième tour. Voilà pourquoi aucun politicien de ces partis n’a pas une seule fois défendue la cause de la majorité présidentielle. Ils se disent déjà dans le lot qu’ils voulaient. C’est d’ailleurs ce qui fait que les opposants se permettent de dire de n’importe quoi sur le bilan de la gestion d’IBK. 😯 😯 😛 😛

  115. Les militants de la majorité présidentielle sont des attentistes parfaits. Chacun se bat pour son intérêt et ne se soucie point de l’intérêt de la majorité. Certains aillent jusqu’à se confronté pour la place. Nos politiciens sont de cette catégorie de politiques de ventre et non de vrais politiques. IBk peut même pleurer la mort de son camp, il s’agit de la majorité. 👿 👿 👿 💡 💡 💡

  116. On peut ne pas aimer Ibrahim Boubacar Keïta. Mais on sait qu’il n’est pas soutenu pas son entourage politique, la majorité présidentielle. La preuve en est que dans les débats regroupant les deux camps, la majorité et l’opposition, aucun militant du camp de la présidence ne dit un seul mot. A plus forte raison partir dans le même sens que le chef de l’Etat. C’est déplorable. 😀 😀 😀 😛 😛 😛

  117. Le président de la république, en visite dans la région de Ségou, n'a pas caché sa déception vis à vis de son camp politique qui est la majorité présidentielle. Depuis qu'il est au pouvoir ectte majorité semble avoir perdu la langue et les oreilles dans les débats politiques avec l'opposition démocratique. Ce qui n'est pas digne d'une majorité digne de ce nom.

    • l’union fait la force le mali appartienne à nous tous le président seule ne peut rien ensemble nous pouvons.

Comments are closed.