Formation du nouveau gouvernement : Le jeu de ping-pong entre le Chef de l’Etat et le M5-RFP

0

Ce qui se passe entre le Président de la Transition et le Comité stratégique du M5-RFP ressemble plutôt à un jeu de ping-pong. Les parties se renvoient la patate chaude. Au moment où nous mettons sous presse, Choguel Kokalla Maiga et les siens n’avaient décidés de leur entrée ou pas dans le gouvernement de Moctar Ouane II. 

  La rencontre tant attendue entre le président de la Transition, Bah N’Daw et la délégation  du M5-RFP n’a pas lieu comme annoncée. En lieu et place, c’est le  directeur de Cabinet de la présidence qui a eu l’honneur de recevoir la délégation du M5. Si on s’en tient à la déclaration publiée par le M5-RFP, après sa réunion tenue aussitôt après la rencontre de Koulouba, c’est le directeur de Cabinet du Président de la Transition, qui a souhaité « échanger autour de leurs préoccupations exprimées en dix points ».

La déclaration signée par le président du Comité stratégique, Dr Choguel Kokalla Maiga révèle que « La délégation du M5-RFP a fait noter que les propositions de base mises à disposition par le directeur de Cabinet, tirées du Programme d’action du gouvernement de Transition, ne constituent pas les réponses appropriées à l’ensemble des dix-sept mesures contenues dans les dix  points soumis par le M5-RFP au Président de la Transition ».

Et qu’en conséquence, souligne Choguel Maiga, « le M5-RFP demeure dans l’attente de ces réponses appropriées qui seules permettraient une Transition réussie pour la Refondation du Mali ».

Pour le président du parti MPR, son mouvement « réaffirme sa disponibilité au dialogue sur la base des mesures énoncées dans son document du 6 mai 2021 ».

Les propos du M5 ne sont de nature à espérer sur l’entrée du mouvement dans le gouvernement, sauf que l’URD a réaffirmé au Premier ministre, sa volonté de faire parti du futur gouvernement.

La position ambigüe du M5 ne jette t-il pas la balle dans le camp du Président Bah N’Daw, qui au finish, est obligé de se décider. Quand est ce que ce jeux du chat et de la souris du Chef de l’Etat et du Comité stratégique du M5 va finir ? Si après deux rencontres avec le M5, le Président de la Transition n’arrive pas à rassurer ou à convaincre le Comité stratégique du M5, c’est dire que même si les parties venaient à accorder leur violon, la collaboration ne sera pas facile ou sera éphémère.

En somme, le M5 ne s’est toujours pas décidé s’il rentrera ou pas dans le gouvernement Ouane II. M. Le président, le temps presse et les problèmes n’attendent pas.

Mohamed Keita

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here