Gouvernement d’union nationale : Le Premier ministre Dr. Boubou Cissé tient la corde

2

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a annoncé, mardi 16 juin, devant les forces vives de la nation, sa volonté de mettre en place un gouvernement d’union nationale. Lequel sera sans doute dirigé par le Dr. Boubou Cissé reconduit quelques jours plus tôt. Cela pour plusieurs raisons.

Il ne peut y avoir meilleur profil que lui. Dr. Boubou Cissé est le candidat idéal pour diriger un gouvernement d’union nationale au Mali. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles le président de la République a maintenu sa confiance en l’homme malgré sa volonté de mettre en place un gouvernement d’union nationale. C’est d’ailleurs lui qui est à la manœuvre pour former le nouveau gouvernement.

Il faut dire que plusieurs choses militent en faveur de Dr. Boubou Cissé. D’abord son profil. Le Premier ministre est un technocrate et n’est membre d’aucun parti politique. Il bénéficie à ce titre de l’acceptation des hommes politiques. 

Maîtrisant les dossiers et avec un carnet d’adresse riche et fourni, le chef du gouvernement a la confiance des partenaires techniques et financiers qui jouent un rôle haut combien important dans le développement de notre pays.

Ensuite, le maintien de Dr. Boubou Cissé à la Primature assure la continuité de l’Etat. Membre des gouvernements successifs depuis l’arrivée d’IBK au pouvoir en 2013, Dr. Boubou Cissé a parcouru le pays de long en large. Il connaît les réalités du pays dans les moindres détails et conduit avec maestria les affaires publiques. Ce qui lui donne une large marge de manœuvre pour apporter les solutions nécessaires aux différents problèmes.  

Aussi, est-il important que les chantiers déjà ouverts soient entretenus et suivis avec la même rigueur, dans une vision globale d’amélioration continue au vu des défis et des perspectives. Il faut dire que le chef du gouvernement a lancé plusieurs chantiers avant sa reconduction. Il s’agit de la route Kati-Kolokani-Diédini-Diéma, la route de Tombouctou, la rénovation du lycée de Diré, pour ne citer que ceux-ci, respectant ainsi ses promesses.

Dans le cadre du redéploiement de l’armée et du retour de l’administration sur toute l’étendue du territoire national, Dr. Boubou Cissé a réussi à faire bouger les lignes. Le comité de suivi de l’Accord pour la paix a de nouveau siégé après des mois de brouille. L’armée reconstituée, malgré toutes les difficultés, est de retour dans les localités de Kidal, Aguelhok, Ménaka, Tessalit…

Enfin, le Dr. Boubou Cissé bénéficie jusqu’à preuve du contraire de la confiance du président de la République. Ce n’est pas pour rien qu’il est l’un des rares ministres à figurer dans le gouvernement depuis 2013. De plus, Dr. Boubou Cissé est très adulé par une bonne partie de la population.

Gros travailleur et très économe en mots mais pas avares, Dr. Boubou Cissé est réputé être un bon gestionnaire des finances publiques. Ce qui n’est pas faux. Il vient de faire de la bancarisation des salaires des militaires une réalité. Toute chose qui participe à l’assainissement des finances publiques.

Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Cisse do something about me make you nervous. Every comment I make concerning you or some action you take get deleted? Well here is one more I showed your photo in article to Arabs who laughingly remarked more traitorous corrupt you become fatter your neck get.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Well in Mali in government phrase government of “national unity” have been used so much that it have taken us away from fulfillment of needs plus fulfillment of best interest. It is now perceived as a phrase used to indicate who will become member of corrupt group of government officials thereto another traitor in generation of traitors existing in Malian history. We must stop excusing plus idolizing traitors. It is by way of traitorous acts ongoing crisis plus every crisis before it came into existence.
    What Mali need is good governance free of foreign Masters dominance plus influence. Under total circumstance existing it would be somewhat painful to those already financially hurting for Mali to have good governance but that pain would end far quicker under good governance as oppose to anything else available.
    Foreigners continuously drive us farther into abyss of debt plus poverty by giving stupid government officials loans at high interest rates they know we are unable to repay with present income. World do not give stupid break. We must increase our income by having all ores mined in Mali processed in Mali. In doing so government will find financial resources to pay foreign debt plus keep development projects going unto they are completed. For officials to maintain thieving alliance with foreigners is genocidal especially with systemic racism existing throughout world. We must cast stupid leaders out plus keep or/ plus elect leaders who will help us save ourselves.
    Henry Author PRICE Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here