Halte au saccage du M5-RFP et de la fondation du Mali Kura !

0

Malheureux, on est désormais dans le « après moi, le déluge », le « moi j’ai échoué, après moi personne ne réussira », la politique de la terre brûlée, la terre Mali brûlée.

Que c’est malheureux pour le pays après cette héroïque et historique lutte du peuple malien sous le leadership du M5-RFP qui a ouvert grandement la voie à la satisfaction des aspirations profondes du peuple malien qui y a cru et s’y est engagé au prix de sacrifices énormes, le prix du sang.

Qu’ils se le tiennent pour dit, les patriotes ne céderont pas un pouce de terrain aux imposteurs, aux opportunistes, ni aux nouveaux et anciens prédateurs de l’Etat. Nous n’abdiquerons jamais. Ils ne mesurent certainement pas notre détermination d’aller de l’avant.

Nous ferons tout pour que cette transition réussisse, qu’elle soit une transition de rupture avec les mauvaises pratiques de gouvernance qui ont plongé notre pays dans une crise existentielle afin d’ouvrir la voie au Mali Kura promis au peuple malien.

Tôt ou tard, tous les prédateurs rendront compte de leurs actes de prédation de nos ressources. Ils ont suffisamment enfumé les gens, mais dans pas longtemps l’écrasante majorité du peuple malien saura séparer le bon grain de l’ivraie.

Restez mobilisés, la victoire finale est au peuple, inexorablement. Ne permettons à personne de nous divertir, de diviser le M5-RFP, de diviser les entités membres du M5-RFP, de diviser toute la classe politique, de diviser et clasher les syndicats de travailleurs, de diviser la société civile, de diviser les notabilités et les leaders religieux en les opposant aux politiques, en fracturant le pays à travers le négationnisme de la révolution du 26 mars 1991 et le discours de restauration d’un régime de dictature et d’oppression auteur de crimes atroces contre le peuple malien, contre de nombreux patriotes et démocrates maliens, un régime qui a tiré à bout portant sur les manifestants aux mains nues (très jeunes pour la plupart) dont beaucoup peuplent aujourd’hui le carré des martyrs, qui a embastillé et assassiné le Président Modibo Kéïta en prison. Chanter les louanges de ce régime, c’est trahir tous ces martyrs de la cause Mali. Nous ne l’accepterons jamais, jamais nous ne trahirons ces martyrs et ceux de la lutte du M5-RFP.

Le M5-RFP a été possible parce que nous avons pris sur nous d’arrêter de regarder dans le rétroviseur pour avancer, sans nier l’histoire douloureuse du Mali d’après indépendance. Nous y ramener c’est trahir le M5-RFP. Mettons le Mali au-dessus de tout, pas seulement en paroles mais dans les actes posés tous les jours, et plus particulièrement les actes de gouvernance du pays.

Discours mielleux le jour sur la refondation, sur la rupture avec les mauvaises pratiques de gouvernance et le Mali Kura, et la nuit, prédateurs invétérés de ressources publiques plongés jusqu’au coup dans les marécages de la corruption, du népotisme, du favoritisme, de la concussion, du trafic d’influence !!! On a tout compris.

Mais comme le dit le vieux sage, « On peut tromper une partie du peuple pendant une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps ». MALI KURA SERA, c’est NOTRE SERMENT, notre cri de ralliement des partisans.

Konimba SIDIBE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here