Koulouba : Le chef de l’état a reçu les experts chargés de la révision constitutionnelle et le président de Khalifa Funds

6
LE CHEF DE L’ÉTAT A REÇU LES EXPERTS CHARGÉS DE LA RÉVISION CONSTITUTIONNELLE ET LE PRÉSIDENT DE KHALIFA FUNDS

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu, hier à la Résidence des hôtes, le Comité d’experts chargé de l’élaboration de l’avant projet de révision constitutionnelle. L’audience s’est déroulée en présence du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, du ministre secrétaire général de la Présidence de la République, Moustapha Ben Barka et du ministre directeur de Cabinet du président de la République, Ibrahim Traoré.

Le président du Comité, Pr Makan Moussa Sissoko a présenté ses collaborateurs au chef de l’Etat et l’a remercié pour la confiance placée en lui et son équipe pour «cette lourde et exaltante tâche» qu’ils sont «prêts à accomplir avec humilité et esprit participatif et inclusif».

En retour, le président de la République a indiqué que chacun sait le souci qui l’anime de doter notre pays d’institutions solides, contemporaines, fiables et viables, de manière élaborée et convenue, donc de manière inclusive et conviviale. «Cette Commission a été mise en place selon nos directives, quand nous avons décidé en Conseil des ministres conformément à nos prérogatives constitutionnelles de consulter notre peuple par référendum sur l’évolution de nos institutions, singulièrement notre loi fondamentale. Elle est de 1992, beaucoup d’eau a coulé sous le pont des martyrs. Les institutions sont comme les hommes, elles ne sont pas insensibles à l’usure du temps», a laissé entendre le président Keïta.

Le chef de l’Etat a expliqué ensuite que dans notre Constitution, certains aspects demandaient à être revus et corrigés. Ibrahim Bouba Keita a ajouté qu’il y a un besoin de conformité avec les institutions de la sous-région, ainsi que la question lancinante de la Cour des comptes par rapport à laquelle il veut être à l’aise avec ses collègues de la sous-région.

«Nous avons également dans l’ordre administratif convenu qu’il était temps que nous fassions évaluer notre gouvernance territoriale, nous n’avons pas attendu des évaluations récentes pour en être convaincus», a fait remarquer le chef de l’Etat qui rappellera que déjà en 1992, à son arrivée aux affaires comme chef du gouvernement, il avait mis en chantier une mission de décentralisation pour que les populations soient au cœur des décisions les concernant.

Tout en rappelant l’urgence absolue de la réforme constitutionnelle, le président Keïta a assuré que celle-ci sera conduite de manière inclusive et que tout le monde sera consulté.

«Pour qu’au bout du parcours, le produit soit l’exact reflet de la volonté du peuple malien», a souligné le président Keita, se disant confiant quant à la capacité des membres de la Commission à effectuer un travail qui sera à la hauteur de nos attentes.

Le président de la République a reçu aussi en audience Hussain Al Nowais, le président de Khalifa Funds. L’imminente personnalité des Émirats Arabes Unis, accompagnée de Boucari Sidibé, ambassadeur du Mali aux Émirats Arabes Unis, séjourne dans notre capitale depuis dimanche. Hussain Al Nowais est à la tête d’une équipe d’experts chargée de suivre trois projets convenus entre son pays et le Mali lors du récent séjour du président Keita à Abu Dhabi.

A sa sortie d’audience, M. Hussain a expliqué qu’il était arrivé dans le cadre du suivi de la visite que le président de la République a effectuée à Abu Dhabi il y a quelques semaines ; une visite durant laquelle Ibrahim Boubacar Keïta a rencontré l’Emir des Émirats Arabes Unis, Khalifa ben Zayed Al Nahyane. «Pendant ces échanges entre les deux dirigeants, il avait été question d’un certain nombre de projets, et j’ai été désigné à cet effet pour suivre l’évolution de ces projets au Mali. Je dois discuter avec les autorités maliennes sur trois grands projets portant sur l’énergie solaire, la transformation du coton sur place au Mali et des opportunités d’emplois pour les jeunes maliens. Actuellement, une équipe technique est en discussion avec le ministre de l’Energie pour établir un calendrier bien déterminé pour la mise en œuvre du projet de l’énergie solaire», a expliqué le responsable émirati.

Source : Présidence de la République

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. C’est tres tristes et c’est seulement en Afrique qu’on attend et voit des choses de la sotre soi disant experts etrangers pour travailler sur la constitution d’un pays et si surtout ces experts sont des imperialistes qui n’ont jamais oeuvre dans la paix, la stabilite ou le developement de l’Afrique. Ou sont les Maliens/Maliennes qualifies pour travailler sur a constitution du Mali. C’est une tres grave erreur et une soumission aveugle du Mali.

  2. Ce qui apparait manifeste pour le renforcement de notre jeune
    Democratie,c’es la separation des trois Pouvoirs: L’Executif,.le Legislatif et le Judiciaire pour eviter un Pouvoir Personnel et creer un pouvoir pret a servir l’interet national.Notre Democratie n’est pas seulement politique ,elle est aussi economique et sociale.Le developpement economique vise a ameliorer les conditions de vie de toutes les couches de la population Malienne.Le revenu national doit etre reparti de facon equitable ,pour eviter l’exploitation de certaines couches des populations,telles que les paysans.Compte tenu l’importance de nos relations economiques exterieures,nos partenaires doivent etre choisis avec le consensus des frois pouvoirs et non imposes par des influences exterieures.La solidarite doit etre institutionnalisee:la prise en charge des personnes incapacitees,la renovation de notre securite sociale promettant la santé des populations,le developpement harmonieux de l’enfance,la protection des droits sacres des femmes et la tolerance des differences anormales.Nous devons concevoir notre Constitution avec l’idee ,la conviction de notre appurtenance future d’abord a une Federation Regionale et ensuite aux Etats Unis d’Afrique.Chaque Nation Africaine doit viser a creer non seulement la cohesion nationale, mais a pratiquer une bonne politique de bon voisinage basee sur la coordination et la rationnalisation economiques avec ses voisins.De ce fait la decentralisation vise a renforcer l’unite nationale et a prepare notre Souverainete nationale a la fusion de la Souverainete collective.

  3. ” le président de la République a indiqué que chacun sait le souci qui l’anime de doter notre pays d’institutions solides, contemporaines, fiables et viables “.
    Monsieur le président illégitime,
    Quand on est animé d’aussi bonne intention comme vous le prétendez, on ne commence pas par trafiquer les élections,
    On ne nomme pas les amis, la famille et les proches comme ambassadeurs et ignorer les diplomates de formation, d’experience et de carrière.
    On ne nomme pas des dizaines de ministres inutiles et budgetivores.
    On ne s’offre pas un Avion sans consulter le parlement
    On ne s’adonne pas à des voyages inutiles
    on ne dilapide pas l’argent public dans des hotels de luxe pendant que 70% de la population n’a pas accès à l’eau potable.
    On ne distribue pas des enveloppes de billets de banque pour acheter les consciences
    On ne donne pas des milliards à des entreprises étrangères pour imprimer une carte electorale puis organiser une fraude.
    On ne permet pas à son fils de devenir milliardaire par le détournement de fonds publics,
    On ne donne pas des décorations aux magistrats de la cour suprême avant une élection présidentielle.
    Bref, on ne se comporte pas comme vous le faîte depuis bientôt 5 ans.

  4. Nous nous acheminons vers le même résultat qu’en avril 2018, c’est dommage de voir des gens bizarres qui ne peuvent pas intégrer les autres dans ce processus de révision constitutionnelle de notre pays. Certainement qu’ils veulent intégrer des choses que seul IBK acceptera. Ce que ce groupe d’experts ignorent c’est que personne n’a refusé cette révision constitutionnelle, mais le contenu de cette proposition.

  5. “Tout en rappelant l’urgence absolue de la réforme constitutionnelle, le président Keïta a assuré que celle-ci sera conduite de manière inclusive et que tout le monde sera consulté”.
    S’il y une urgence absolue aujourd’hui c’est bien le retour de la paix et de l’Etat sur tout le territoire, la fin de la chienlit qui sévit à Kidal et la fin des caprices des apatrides de Kidal. Comme urgence encore plus absolue le départ des troupes étrangères du Mali sans exception et le déguerpissent
    des troupes françaises en particulier.

    • comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. Transparency plus accountability are two key elements for constitution. If those elements are given due consideration it will not be IBK or any other president that determine constitution say. In fact constitution should in its entirety be taken before citizen-voters to vote on plus modifications should be made as citizens by way of their government representatives determine draft amendment should be modified prior to vote.
      To allow a president especially Old Men such as IBk to determine constitution is kind of backwardness that have kept Mali in poverty plus incompetent Ubuntu men as leaders. We are within a blindingly quick 20 year Ubuntu genocide. It is Old Men who will not work smart or hard that got us there. They certainly will not get us out instead likely before their natural death they will lead us to our genocide death if we continue to allow their, corrupt, little energy, incompetent, oppressive plus murderously violent ways against non violent citizens to lead us. Could you imagine having a leader that obtain loan from world bank for development projects in his nation proclaim he is due ten percent of loan for personal wealth as reward for obtaining loan? That is what people of Mali would be doing if Constitution is not voted on by citizen-voters.

      Well once again I have not won in trying to obtain necessary documents so that bank will give me loan to be paid off when my assets are released to me in 2020. My assets have been placed in sealed container unto 2020 thus, no documents of reference to them will be released to me. I must obtain job to sustain me unto 2020.
      Very much sincere,
      Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
      translationbuddy.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here