La candidate indépendante Mme Kanté Djébou N’DIAYE” Ma candidature est soutenue par plus de 800 associations”

0

La seule représentante de la gent féminine à cette élection présidentielle, l’opératrice économique Mme Kanté Djébou N’Diaye, lancera sa campagne à Kidal avec les femmes de cette localité. Elle a fait cette révélation le week-end dernier lors d’une rencontre avec les journalistes.

Dans sa présentation liminaire, Mme Kanté Djébou N’Diaye a fait savoir qu’elle est opératrice économique et a longtemps séjourné en Centrafrique où elle fut conseillère de l’ancien président François Bozizé. C’est lorsque la crise politique a éclaté dans ce pays, a-t-elle ajouté, qu’elle est retournée au bercail.

Selon elle, en briguant la magistrature suprême, elle veut apporter sa contribution à l’amélioration du bien-être de nos compatriotes surtout des femmes et des jeunes qui souffrent le plus. “Au Mali, les richesses sont mal réparties, nous ne pouvons pas comprendre qu’en 2018 nos femmes se fassent transporter dans des charrettes pour rejoindre les centres de santé. Nous ne pouvons pas comprendre, de nos jours, qu’on évoque un problème de lits dans nos hôpitaux, que les jeunes manquent d’emplois. C’est pour toutes ces raisons que nos enfants, nos maris, fuient ce pays pour mourir soit dans le désert soit dans la Méditerranée, faute de perspectives. C’est pourquoi je me suis présentée à la présidentielle car je suis convaincue que le changement viendra des femmes” a-t-elle expliqué.

Puis elle a invité les femmes du Mali à voter pour elle : “En votant pour moi chères sœurs, vous votez pour vous-mêmes car je suis mieux placée que quiconque à connaître vos préoccupations. Dès que vous allez m’accorder vos suffrages, je vais vous donner un quota de 40% à tous les postes nominatifs et électifs. Aussi, une de mes priorités sera la lutte contre le chômage des jeunes” a soutenu Mme Kanté.

Pour la candidate indépendante, elle a décidé de faire le lancement de sa campagne à Kidal, car selon elle, ce sont les femmes du Nord et du Centre qui souffrent le plus des conséquences de la crise sécuritaire.

En somme, Mme Kanté Djébou N’Diaye s’est dite rassurante quant à sa victoire eu égard au nombre d’associations et de mouvements de soutien qui sont derrière sa candidature.

“Plus de 800 organisations de la société civile sont avec moi” s’est-elle flattée, avant d’inviter ses compatriotes à changer de mentalité à l’égard des femmes dans la gestion des affaires publiques.

              Kassoum THERA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here