Le président du MR, Ainea Ibrahim Camara à IBK : “Votre régime budgétivore a transformé notre si beau pays en une République bananière…”

15

Dans une Lettre ouverte adressée au président IBK, le président du Mouvement républicain (MR) et non moins promoteur de Camara Bank-sa, Ainéa Ibrahim Camara, affirme approuver la revendication du M5-Rfp parce que le “régime budgétivore” de IBK a transformé notre si beau pays en une République bananière où l’insécurité, l’incompétence, l’injustice, la corruption et la pauvreté ont atteint leur paroxysme.

A l’en croire, dans sa précédente lettre ouverte datée du 10 Juillet 2019, il avait décrit au président IBK la situation délétère de notre économie nationale due au fait que la politique du gouvernement ne prenait pas suffisamment en compte nos spécificités locales.

En somme, il décriait le fait de favoriser la consommation au lieu de l’investissement puisqu’un pays qui importe à outrance les produits de première nécessité, tout comme les biens et équipements ne pouvait qu’accroitre sa dépendance en poursuivant une telle politique.

Ensuite, il précise que, dans sa précédente lettre il avait évoqué qu’il fallait développer d’autres mécanismes d’attractions et de captation des fonds innovants pour financer notre économie sans alourdir l’ardoise de l’Etat, comme c’est le cas actuellement.

Aussi, il dit avoir attiré l’attention du président de la République sur cette question et en l’invitant à veiller à ce que, sous sa présidence, tous les Maliens qui ont les moyens puissent investir en toute quiétude dans notre patrie. “J’ai même ajouté que l’exclusion d’un leader politique par des subterfuges technico-juridiques n’est pas de bon aloi. Puis j’en appelais à votre sagesse et votre patriotisme pour mettre fin à cette campagne d’intimidation et de blocage de mes investissements dans mon propre pays en citant le projet bancaire de Camara Bank, qui ont pour seul but inavoué d’éliminer arbitrairement un candidat sérieux à votre succession en 2023”, peut-on lire dans la lettre ouverte.

Cependant, déplore-t-il, malgré tous ses efforts pour mettre fin au blocage de ses comptes bancaires qui constitue une violation flagrante de l’Article 68 alinéa 4 de la Loi n° 008 du 17 Mars 2016 relative à la Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, le président IBK a choisi, face à une injustice notoire à son égard, à impliquer le gouvernement malien pour faire entrave à la Justice. “Malheureusement Monsieur le Président, mon cas n’est pas un cas isolé. La grande majorité des Maliens souffre comme jamais auparavant sous votre régime, pendant que votre famille et vos proches vivent dans un luxe insolent et ostentatoire au frais de l’Etat.

Votre régime budgétivore a transformé notre si beau pays en une République bananière ou l’insécurité, l’incompétence, l’injustice, la corruption et la pauvreté ont atteint leur paroxysme”, a-t-il mentionné dans sa lettre ouverte.

Il a saisi l’occasion pour exiger la libération immédiate de l’Honorable Soumaila Cissé pris en otage depuis plusieurs mois par des groupes non encore identifiés. Il ajoutera que, compte tenu de toutes ces réalités, le Mouvement républicain (MR) approuve les revendications légitimes du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-Rfp) parrainé par l’Imam Dicko et réclame la dissolution de l’Assemblée nationale et la nomination d’un Premier ministre de consensus avec les pleins pouvoirs.

Par ailleurs, le Mouvement républicain invite le président IBK à mettre fin à la souffrance du peuple malien en convoquant des élections générales anticipées, municipales, législatives et présidentielles d’ici la fin de l’année 2020. “Veiller à ce que, ni vous, ni aucun de vos proches qui ont été mêlés dans la gestion du pays sous votre régime ne se présentent, afin que le peuple malien puisse élire des femmes et des hommes honnêtes avec les mains propres”, a-t-il laissé entendre.

Pour finir, le président du MR dira que, cette fois, il en appelle à la lucidité du président IBK pour éviter à notre pays des souffrances supplémentaires inutiles. “Ne dit-on pas qu’il faut savoir quitter les choses avant que les choses ne vous quittent ? Sachez qu’en quittant le pouvoir ainsi, Monsieur le président, vous prendrez la seule bonne décision de votre présidence”, conclut-il.                                                                

 Boubacar PAÏTAO

 

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. Merci M. le President CAMARA. Je suis parfaitement d’accord avec votre analyse de la situation du Mali. Mais vous avez adressez la lettre a celui qui n’a ni le temps de lire , encore moins le courage de rencontrer celles et ceux qui s’opposent a lui pour la mal gouvernance dans la quelle il a plongé Notre beau pays . Jamais le Mali n’a connu un President aussi mediocre comme IBK. Chaque jour qu’il reste à la tete du pays , est une souffrance de plus pour les maliens .

  2. problem is when parties take these positions whether they are in best interest or not they should show feasible after IBK exit plan that may immediately be implemented. A failure invites chaos plus strengthen position of terrorists encouraging those financially well off to support those terrorists with those funds increasing terrorists ability to recruit plus arm.
    All of this due to lack of a feasible replacement plan for IBK if he would be so bold as to leave office.
    If IBK government have truly come apart it is due to use of European model of how Mali should be governed.
    Purchase of equipment is good thing but it should be equipment that will help cost efficiently plus more timely move Mali forward to perpetual world class modern living nation it absolutely must be for us to avoid genocide set to hit us from blind side within 2o years.
    Henry Author Price Jr. aka Kankan

  3. Bien dit Gilet Noir quant à Mr CAMARA ne vous fatiguez pas à faire de lettre ouverte au Président IBK car avec l assaut final du M5 RFP il ne lira pas puisqu il a chaud actuellement

  4. Arrêtez vos lettres ouvertes à cette tête de cancre pour ne pas qu’il ait l’impression d’être toujours aux commandes….

  5. Dicko le mendiant a faim, IBK ne le nourrit plus avec l’argent des maliens, c’est ça son problème il veut spolier le pays comme les KEITA

    • Oh mec tu as une dent 🦷 contre les keita?
      Tu peux dire n’importe quoi sur ibk puisqu’on est en démocratie et c’est un personnage public
      S’il te plaît laisse les KEITA tranquille si tu es jaloux de notre histoire ton problème car tu le veuilles ou pas le soleil se lèvera de la même manière

  6. Le Mali depuis 60 ans est une democratie fiable, si vous voulez etre chef du pays, presentez vous aux elections et ayez le soutiens du peuple, pas par la violence !

    • Non,c’est le bilan de de Boua et de Manassa!
      C’est fini pour eux,ils vont vivre dans la peur jusqu’à leurs arrestations dans les jours à venir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here