Les Ténors du Pdes lors de la 2e Convention du parti: « La réconciliation ne sera effective sans la réhabilitation d’ATT… »

2
Le CE du PDES (photo archives)
Le CE du PDES (photo archives)

A la faveur de leur 2ème convention extraordinaire, les héritiers d’ATT regroupés au sein du parti pour le développement et la solidarité(Pdes) ont porté plus haut l’idéologie de l’ex-président Amadou Toumani Touré(ATT) qui se trouve en exil au Sénégal.

Depuis la fin des travaux de la 1ère convention extraordinaire du Pdes en décembre 2011, les héritiers de l’ex-président ATT(en exil au Sénégal) ne s’étaient plus retrouvés. Cette 2ème convention a été alors l’occasion idéale pour eux de jeter un regard rétrospectif sur la vie du parti.

« En politique comme en tout, le socle de stabilité et de solubilité de toute action repose sur la vérité.  C’est pourquoi, chers amis militants du Pdes, nous devons en toute circonstance nous dire la vérité en assumant pleinement la responsabilité de nos actes », a martelé d’entrée de jeu le président du Pdes, Hamed Diane Séméga. Avant de poursuivre : « les mots : réconciliation et reconstruction constituent les points d’encrages de la dynamique de revitalisation de notre parti. Chers amis du Pdes, notre devoir historique, c’est d’assumer avec dignité et fierté le bilan de l’action politique du président Amadou Toumani Touré, avec ses réussites et ses échecs, avec ses forces et ses faiblesses ».

En effet, cette 2ème convention extraordinaire est couplée avec celle des femmes et des jeunes du Pdes. Venus de l’intérieur comme de l’extérieur du Mali, les délégués veulent impulser une nouvelle dynamique au Pdes. Pour ce faire, le toilettage des textes et la mise en place d’un nouveau bureau national seront au menu des travaux. « Aujourd’hui, nous sommes réunis grâce aux idéaux de notre parti, pour parler de nous je dis nous parce que nous sommes des citoyens et citoyennes utiles pour notre parti », a précisé la présidente des femmes du Pdes, Dandara Touré. Avant d’ajouter : « Du pacte national au aux accords d’Alger, ATT a toujours prôné le dialogue et aujourd’hui l’histoire nous a donné raison. Notre Mandela national, c’est ATT ». Et s’agissant de la paix et de la réconciliation nationale, la présidente des femmes du Pdes, Dandara Touré, a été on peut plus clair : « la réconciliation nationale ne sera effective sans la réhabilitation d’ATT. ATT est un symbole, il mérite considération et respect ».

Pour le président de la jeunesse du parti, Moulaye Haidara, le Pdes est et restera l’instrument idéal pour continuer à rassembler et à agir et inculquer les valeurs que sont : la solidarité, l’équité et la proximité avec les citoyens. « Notre rôle d’acteur politique, c’est d’avoir le courage de rechercher la verité et de la dire. Nous sommes en face de nos responsabilités et l’idéologie d’ATT sera portée plus haut puisque les vrais héritiers sont toujours là », conclura le président de la jeunesse du Pdes, Moulaye Haidara.

Dans tous les cas, les militants du parti des « amis d’ATT » s’engagent à traduire en acte concret leur credo : « tout pour le Mali, tout pour ce pays qui nous lie tous, retrouvons ce qui nous unit ».

Soulignons que la cérémonie d’ouverture des assises de la 2ème convention extraordinaire s’est tenue, le week-end dernier au Cicb. On notait la présence de hautes personnalités politiques que sont entre autres : Soumaila Cissé( de l’Urd), Modibo Sidibé( des Fare Anka-wuli), Iba N’Diaye( du Fdr), Dliguiba Traoré( du Parena)…

Et pour des raisons d’occupation professionnelle et d’alternance, le président sortant Hamed Diane Séméga n’est pas candidat à sa propre succession.

Aliou Agmour            

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. 🙄 bonjours pds on est avec vous on sous tien que la verite ce mannifeste
    🙄

Comments are closed.