Liptako Gourma : Les directeurs des transmissions des pays membres se concertent à Bamako

0

La 13è rencontre des directeurs des transmissions des pays membres du Liptako Gourma se tient, depuis hier dans un hôtel de la place. L’ouverture des travaux était présidée par le directeur des transmissions et des télécommunications des Armées, le général Moussa Traoré, représentant le chef d’état-major général des Armées. C’était en présence des délégations nigérienne et burkinabé conduites respectivement par le lieutenant-colonel Hachirou Yacouba Farka et le colonel-major Boureima Ouédrago.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre du renouvellement de documents techniques des réseaux du Liptako Gourma. Elle offre également l’occasion pour les participants de faire le bilan des activités, de corriger les lacunes des réseaux en vue de les rendre plus performants. Selon le directeur des transmissions et des télécommunications des Armées, les réseaux du Liptako Gourma ont été mis à contribution et peuvent continuer à l’être dans le cadre des opérations de la force conjointe du G5 Sahel dont le fuseau central regroupe les trois pays membres (Mali, Burkina Faso et Niger).

Le général Moussa Traoré a, par ailleurs, rappelé que les réseaux du Liptako Gourma constituent un outil à la disposition des chefs d’état-major de leurs armées respectives pour l’échange sécurisé d’informations en vue d’une synergie d’action dans la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme transfrontalier.

Selon le directeur des transmissions et des télécommunications des Armées, la région du Liptako Gourma constitue en effet cette bande sahélienne commune au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Il a rappelé que la richesse de sa faune en éléphants et en girafes a toujours constitué une attraction pour les touristes locaux et étrangers. «Une région, a indiqué le général Traoré, où les populations n’ont jamais accordé de l’importance à ces lignes imaginaires appelées frontières». «Malheureusement, a-t-il déploré, cette zone est aujourd’hui marquée au rouge sur les cartes touristiques de beaucoup de pays occidentaux par la faute de ces groupes armés terroristes qui y mènent des trafics de tout genre». «Nous devons donc conjuguer nos efforts pour relever ces défis sécuritaires», a invité le général Moussa Traoré qui a insisté sur l’union des forces dans ce sens.

Bembablin DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here