Mali: la CMAS de l’imam Dicko siègera au Conseil national de transition

14

La CMAS, le mouvement de l’imam Mahmoud Dicko qui a mené la révolte populaire pendant des mois contre l’ancien régime d’Ibrahim Boubacar Keïta, clarifie sa position en pleine polémique sur le Conseil national de transition. Elle affiche aujourd’hui sa volonté de jouer le jeu des autorités de transition et de participer au futur Conseil.

Alors que l’installation du dernier organe de la transition malienne se fait toujours attendre, la polémique à son sujet, elle, ne retombe pas. Depuis maintenant deux semaines, de nombreux acteurs civils et surtout politiques dénoncent un « accaparement » par les militaires de la transition et notamment de ce futur conseil.

Et tandis que la majorité des partis politiques ou des syndicats maliens n’ont déposé aucun dossier, la CMAS, le mouvement de l’imam Dicko, a bien des candidats pour le Conseil national de transition. Interrogé par RFI, Issa Kaou N’Djim, le coordinateur général du mouvement, ne souhaite pas communiquer sur leur nombre.

Mais il critique avec vigueur tous ceux qui refusent de siéger au CNT, au motif qu’ils estiment que la place accordée aux militaires est trop importante. Au premier rang desquels figurent ses anciens alliés de la coalition M5-RFP. « C’est un registre de propos de politiciens. Le plus important aujourd’hui, c’est d’unir nos forces. On s’est mis ensemble, nous et les autres pour chasser IBK et son régime corrompu. La suite logique et l’issue de la transition, c’est une question de principe et aussi d’intérêt national », estime-t-il.

La CMAS soutiendra un militaire à la tête du CNT

La CMAS est même favorable à la candidature du Colonel Malick Diaw à la présidence du CNT. Parmi les membres du CNSP, la junte militaire qui a réalisé le coup d’État du 18 août dernier, le Colonel Malick Diaw est le dernier à ne pas avoir de poste dans les organes de la transition.

Il semble donc tout désigné. Ce qui fait grincer des dents dans les organisations politiques ou de la société civile malienne, mais pas celles d’Issa Kaou N’Djim, qui le juge plus que légitime. « L’armée est la colonne vertébrale, l’armée est apolitique, l’armée ne sera pas à la Présidence et n’aura pas de députés à l’Assemblée nationale (après les élections générales qui achèveront la transition et donc lors du retour à l’ordre constitutionnel, ndlr). Nous pensons que le candidat Malick Diaw saura fédérer toutes les tendances et équilibrer les propositions de loi », confie-t-il.

Dès la fin de la semaine, la CMAS entamera l’installation de ses bureaux en région avec un objectif : mailler le territoire, et soutenir partout les autorités de transition.

En contrepartie, Issa Kaou N’Djim indique attendre « de la fermeté » de la part des autorités, à commencer par le président Bah N’Daw. Notamment face à la grogne sociale exprimée dans de nombreux secteurs, car le premier regroupement syndical du pays, l’UNTM, a achevé la semaine dernière une grève de trois jours et vient de déposer un nouveau préavis pour la mi-décembre. Des grèves « antipatriotiques » pour le porte-parole de la CMAS qui assène que « ce n’est pas le moment, donc Bah N’Daw doit s’assumer ».

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Kinguiranke,
    Je suis dans mon tâta et je me bats pour que les dieux de mes ancêtres reviennent dans mon Kenedougou.

    DIcko n’est pas mieux que IBK , c’est un opportuniste, pire qu’un apatride, c’est un traitre

    • Kenedougou derriere ton tata, je confirme que personne neut etre aussi apatride que Boua le ventru IBK, sa famille, ses amis et ses regimes. Dicko comprend clairement ce qui se passe et il refuse d’etre achete par des pourris politiciens comme Choguel ou l’autre Imam Diarra, etc.

  2. Pauvre DICKO vous serez totalement déçu de cette transition, cette phase difficile de la vie de notre très cher Mali n’avait pas besoin de trahison, de tricherie, de mensonge surtout de part d’un imam et son beau-fils, vous êtes des irresponsables et des moins que rien et Allah le tout puissant vous finirez très prochainement. Comment peut-on trahir un mouvement comme ça? Alors que c’est lui qui était au four et au moulin pour le départ du lâche IBK et son régime fantoche. Aujourd’hui vous et votre beau-fils le lâche Issa Kaou DJIM prenez la part du loup de façon irresponsable en oubliant les trois grandes marches du M5-RFP, c’est indigne et très lâche de votre part. Les membres de ce mouvement ont même passé toute une nuit de marches et d’affrontements avec la police pendant que vous imam et votre beau-fils dormiez calmement dans vos lits, ce jour là (Le 10 juillet 2020), les jeunes du mouvement étaient sous la pluie jusqu’au petit matin. Notre terre malienne est un espace béni, à ce titre tous menteurs, voleurs, tricheurs, lâches, dribleurs serons punis à juste titre. Des rapaces et dinosaures se sont accaparés de cette transition en excluant les vrais acteurs, les plus méritant de cette difficile épreuve dans la vie de notre très cher pays.

  3. BRAVO A KAOU DJIM POUR SON SENS DE PARTIOTISME ET DE REALISME
    VRAIMENT CHAPEAU.
    LES POLITICARDS QUI VIVENT SUR LE DOS DU PAYS ET INCAPABLES D’APPORTER UNE SEULE BONNE REPONSE POUR L’INTERET DU MALI SONT AUJOURD’HUI DANS LE DESESPOIR.
    ET JE SOUHAITE QUE CELA CONTINU POUR LE BIEN DU MALI.
    BARRONS LA ROUTE AUX ENNEMIS INTERIEURS DU MALI.
    VIVE LE CNSP, VIVE NOTRE BELLE TRANSITION QUI ELEMINE UN A UN LES CRIMINELES POLITICARDS.
    COURAGE A KAOU DJIM ET A LA CMAS.
    JE VAI SOUTENIR DESORMAIS LA CMAS POUR LE BIEN DU MALI, C’EST MERITE

  4. Aux situations exceptionnelles des solutions exceptionnelles, voici que les enfants de se pays comme l’Imam Dicko qui ne le prennent pas en otage pour des interets politiciens et individuels. Choguel n’a que que ces deux yeux pour pleurer sinon preter ceux de Tall ou l’Imam Diarra ou Mme Sow, ou meme de KENEDOUGOU derriere son tata de Sikasso et disons-leur bonne chance sur la route d ‘Addis Abeba.

    • @ Kenedougou: Aux situations exceptionnelles des solutions exceptionnelles, voici que les enfants de ce pays comme l’Imam Dicko qui ne le prennent pas en otage pour des interets politiciens et individuels. Choguel n’a que que ces deux yeux pour pleurer sinon preter ceux de Tall ou de l’Imam Diarra ou de Mme Sow, ou meme de KENEDOUGOU derriere son tata de Sikasso et disons-leur bonne chance sur la route d ‘Addis Abeba.

  5. Enfin, il montre son vrai visage, je ne suis pas du tout surprise,
    Mes sœurs nous allons découvrir les joue du niqab ,

  6. KAOU DJIM EST UN BILAKORO IGNORANT ET ETHNOCENTRISTE QUI PENSE QUE LES MALIENNES ET LES MALIENS DOIVENT LE SUIVRE DANS SES IMBECILITE’S!!!!LE MALI EST ENTRE LES MAINS DES ETHNOCENTRISTES DANGEREUX QUI SONT PRETS A BRULER NOTRE FASO! VOUS POUVEZ ME CROIRE LORSQUE JE VOUS DIS QU’AVOIR UN PEUL AU POSTE DE PREMIER MINISTRE ET UN PEUL AU POSTE DE PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION PLUS UN IMAM NAIF PEUL QUI SE CROIT ALLAH PEUL, CONDUIRA NOTRE FASO A’ UNE INSTABILITE’ GRAVE!
    LES MALIENNES ET LES MALIENS DE TOUTES LES AUTRES ETHNIES DU MALI ET PLUS PARTICULIEREMENT DE L’ETHNIE BAMANAN, DOIVENT S’ORGANISER POUR DEFENDRE LEURS INTERETS!
    LE MOUVEMENT PULASKI A LE POUVOIR!!!!! C’EST UN MOUVEMENT ETHNOCENTRISTE ET DANGEREUX QU’IL FAUT COMBATTRE AVEC LA DERNIERE ENERGIE!

  7. The Origins of the Terms ‘Pilgrim’ and ‘Pilgrimage’
    The English term ‘pilgrim’ originally comes from the Latin word peregrinus (PER, through (A TRAVERS)+ ager, field(LES CHAMPS), country, land), which means a foreigner, a stranger, someone on a journey, or a temporary resident. … Peregrinatio was used of the journey undertaken.(MARCHER A TRAVERS LES TERRES, LE TOURISME, LE VAUDRUILLAGE, VAGABONDER, POUR VOLER ET PARASITER!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here