Mali: les défis qui attendent IBK

5

Tout de blanc vêtu, IBK, 73 ans, réélu le 20 août au second tour, a prêté serment mardi 4 septembre pour un nouveau mandat. Une cérémonie qui s’est déroulée au Palais de la culture de Bamako. Vainqueur avec 67,16% des suffrages contre 32,84% à l’ancien ministre des Finances Soumaïla Cissé, Ibrahim Boubacar Keïta fait face depuis sa réélection à une contestation qui ne faiblit pas. Son rival n’a pas reconnu sa défaite, et ne reconnaît pas non plus son investiture. Un début de mandat révélateur des nombreux défis qui attendent le président malien.

La question sécuritaire s’impose comme une priorité, pour mettre fin aux conflits communautaires dans le centre du pays qui ont fait des dizaines de victimes civiles ces derniers mois, à la criminalité organisée qui n’a pas cessé et à la menace terroriste. Même si les extrémistes n’ont pas réussi à déstabiliser le processus électoral, ils ont été responsables de nombreuses attaques durant le scrutin.

Rassurer les habitants de la région de Mopti, mais aussi éviter une contagion plus au sud, c’est un des nombreux défis sécuritaires qui passe aussi par une réforme toujours urgente de l’armée malienne.

Le retour de la paix conditionne l’amélioration du quotidien des Maliens. Les attentes économiques et sociales sont aussi fortes qu’il y a 5 ans. La santé, l’éducation, mais aussi l’emploi sont autant de secteurs qui doivent être réformés. Pour ne citer qu’un chiffre, 28% seulement des lycéens ont réussi leur bac cette année.

Autre chantier, la lutte contre la corruption, qui va de pair avec une meilleure distribution des ressources et de manière générale avec une rupture en matière de gouvernance.

Ce début de mandat ne devrait donc pas laisser beaucoup de répit au président malien qui a été réélu par 34 % de la population seulement et dont le premier mandat a fait de nombreux déçus.

Par RFI Publié le 05-09-2018

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. 🔆LEBERER DE L ISLAM ! LIBERER DU FRANCISME! LIBERER DU CFA! RENFORCER L UNITE AFRICAINE! RETOUR A NOS VALEURS HUMANISTES ET ANIMISTES ANCESTRALES POUR LA SAUVEGARDE DE NOS TERRES ENVAHIES PAR LES TERRORISTS ABRAHAMIQUES FRANCO_ARABES🔆

    👤👥👤LE DEFI MAJEUR A TOUT CE PEUPLE MALIEN C EST SE DESISLAMISER ET SE DEFRANCISER POUR SE RETROUVER DANS SES VALEURS ANCESTALES, PRIANT NOS ANCESTRES AU LIEU DES ANCESTRES AUX ARABES ET JUIFS PUIS PARLER OFFICIELLEMENT NOS LANGUES ET SE DEBARRASER DU CFA! RENFORCER L UNITE ET LA SOUVERAINETE DES TERRES DES FAAROHS NOIRS! FAAROH FIN DENW!👤👥👤

  2. 👤COMBATS IDEOLOGIQUES👤🔆 NOUS N AVONS PAS BESOIN DE PRESIDENT MAIS DE FAAROH, CHOISIS POUR 10 ANS ET PARM CHAQUE PEUPLADE CONSTITUANT LE MALI!I🔆

    😇VIVE IBK ABAS SOUMAILA! POUR QUE LE MALI AVANCE! LA CONTINUITE !😇

  3. 1- M IBK est comparable à ce que de Gaulle écrivit dans ses Mémoires sur Albert LEBRUN après son entretien avec ce dernier:
    !!! … Le général prend congé en remerciant le président LEBRUN. Il commente cet entretien ainsi : “Au fond, comme chef de l’État, deux choses lui ont manqué : qu’il fût un chef ; qu’il y eût un État ” ________________________________________!!!!!!!

    2 – Mais que se passe t il en fait dans la tête de M IBK, nouveau et ancien arrivant ? MACHIAVEL qui sourit, dira t-on________________!

    3 – Quel est donc son sécret? Un homme, un “vrai” avec sa part d’ombre, il sait apparemment ce qu’il veut … Il serait devenu président par défaut, parce qu’il aurait bénéficié de la complicité nationale ou du moins de la partialité internationale…! ! ! ! ! !

    4 – Que faut-il en penser ? Le MOZART de l’évitement ! Son comportement avec les marches civiques, envers les libertés médiatique, physique……!!!Se laisse découvrir que pour intimider!

    5- Président par hasard ? Derrière le caractère débonnaire de l’homme en Français , se cache un culbuto assez violent à ramifications inféodées en lien avec des adultères juridiques bourgeois qui ne s’assument même pas! …! ! !

    6- Et le message de la rue à M IBK dira que pour rentrer à KOULOUBA, il faudrait en sortir, en sortir, il en sortira pour n’avoir jamais y habiter…! ! ! !

  4. Non il n’a pas été élu par 34% de la population du Mali mais par 34%des personnes inscrites sur les listes électorales ou par moins de 10% de la population malienne.

    Il faut dire clairement et correctement les choses.

    • 👤😇 CHER BEHANZIN POURQUOI ONT ILS DETRUI LE DAN-HOMEY? POUR Y ETEINDRE LA VRAIE DEMOCRATIE ET IMPLANTER MONDIALEMENT LA FAUSSE! CELLE D UNE MINORITE ABRAHAMIQUE😇👤

      😂MAIS C EST LA TOUT LE SENS DE LA DEMOCRATIE ABRAHAMIQUE! LESMINORITES TRIMBALENT LES MAJORITES! CEUX QUI NE TRAVAILLENT PAS MANGENT CEUX QUI TRAVAILLENT NE MANGENT PAS!😂

      👤😇AU DAN-HOMEY LES BEHANZINS AVAIENT UNE MEILEURE DEMOCRATIE, OUI LA LEUR! ELABOREE PAR LEURS ANCETRES! LES GRECQUES EUX MEMES NE SE RECONNAISSENT PLUS DANS LA DEMAGOGIE DITE DEMOCRATIE EUROPEENNE!😇👤

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here