Mali : nomination des membres additifs du Conseil National de Transition

11

-L’organe législatif passe de 121 à 147 membres conformément aux recommandations des assises nationales

Le Président de la Transition au Mali, le Colonel Assimi Goïta, a nommé, vendredi soir, les membres additifs du Conseil National de Transition (CNT) qui passe, ainsi, de 121 à 147 membres.

La décision a été prise par un décret présidentiel publié vendredi 28 octobre.

Parmi les 26 nouveaux entrants une ancienne Présidente du Conseil Consultatif National des Enfants et Jeunes du Mali, des anciens ministres et députés.

« Le Conseil National de Transition est l’organe législatif de la Transition. Il est élargi par des représentants des Forces Armées et de Sécurité, du Mouvement du 5 juin et rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), des partis et regroupements politiques, des organisations de la société, des regroupements de femmes, des jeunes, des groupes armés signataires de l’accord pour la paix, des Mouvements de l’inclusivité, des organisations de défense des droits de l’homme entre autres » précise la présidence.

La révision de la charte de la transition au Mali approuvée en février dernier par le Conseil national de transition (CNT) a autorisé l’augmentation du nombre des membres du CNT de 121 à 147, conformément aux recommandations des Assises nationales.

Les autorités de la transition ont fixé, la date du 4 février 2024 pour l’élection du président de la République, le 19 mars 2023 pour le référendum constitutionnel et le 29 octobre 2023 pour les législatives.

Une décision qui a permis la levée le 3 juillet dernier des sanctions économiques et l’ouverture des frontières avec les États membres imposées par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le 9 janvier 2022 à Accra au Ghana.

Source: https://www.aa.com.tr/fr

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Cette nomination de membres additifs au CNT est une erreur de la transition, une faiblesse que des organisations et autres groupements vont exploiter pour mettre la transition le dos au mur. Que la transition sache aussi que les recommandations des ANR ( assises nationales) ne sont pas la bible. Beaucoup de recommandations sont contre productives et ne servent qu une poignée de maliens qui ont été aux assises pour leur propres intérêts. Il faut encore tamiser ces recommandations, si non l application de beaucoup d entre elles conduit à la catastrophe.

  2. Quelle honte ! Voilà le Malikura , le népotisme prendd corps un membre de ce CNT additif a bel et bien enseigné Mlaick Diaw et il est à la retraite depuis 3 ans on est parti le chercher au village , monsieur bonjour venez un peu profiter avec nous, vive le MALI KORO KURA

  3. E ALLAH,
    Est ce que les maliens savent ce que cela signifie exactement ?
    Des députés nommés par un président.
    Wallaye, les coup d’Etat mènent à tout.
    Heureusement que nous sommes dans un pays avec 90% d’illettrés.
    Notre pays est devenue une véritable République bananière.
    C’est le président de la république qui nomme les membres de l’assemblée censés contrôler le travail du gouvernement.
    Après, son excellence monsieur le président peut choisir les candidats qui ont réussi dans les examens et concours. Puis, il pourra choisir qui doit se marier avec qui et c’est lui qui doit désigner sûrement si le soleil doit se lever à l’Ouest, au Sud ou au Nord du Mali.
    Kabako !!

    • La faute à qui ? Aux politiques corrompus, dans un pays où tout est faux ,regarde des établissements scolaires qui fonctionnent avec des faux documents, faux diplômes alors que reste t il de ce pays ? Faut-il continuer ainsi ? Absolument pas.

    • Monsieur Sylla, le Président ne nomme pas les députés nous sommes dans une période exceptionnelle. A ce rythme chers maliens si vous ne faites pas attention, le Mali deviendra ingouvernable. Tout le monde connait tout. Il n’y a pas de régime que les maliens ne critiquent. Finalement même le plus saint des Saints ne pourra diriger le Mali. A bon entendeur, salut.

  4. le vaurien assimi a chaud. il cherche une porte de sortie. il a été lâché par la guinée et son maitre le tueur poutine.
    la guinée coopère maintenant avec l’armée française a ses frontieres.

    • tu n a rien compris du mali coura on s enfout de assimi de la france et les russe c est le le mali d abord et jamais la france apres qu ils ont choisi leurs champs ( les touregss minoritaires contre les noirs rester a l ecoute ….

    • On se calme vous êtes peut-être parmi les voleurs de ce pays, vœu ne voulez pas que ça change d’où vos critiques à l”égard du président.

  5. C’est mal réfléchit .Il y a d’autres priorités que d’augmenter la CNT.Il fallait faire face à la vie chère.Les gens ne trouvent pas de quoi à manger.Vous augmenter le budget de l’État.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here