Manif du 05 juin : Oui à la marche, non au chaos !

12

Le vendredi 05 juin 2020 est un jour de tous les dangers au Mali. Car, c’est le jour où un regroupement politico-religieux composé de la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Iman Mahmoud Dicko (Cmas), le mouvement Espoir Mali Koura (EMK) et le Front pour la sauvegarde de la Démocratie (FSD) ont prévu de  battre le pavé pour demander la démission du président de la République. Marcher est un droit constitutionnel, mais exiger la démission d’un président de la République démocratiquement élu dans le contexte actuel sera chaotique pour le Mali.

Le comble du ridicule est que ceux qui demandent la démission d’IBK sont comptables de son bilan. Au lieu de faire leur mea-culpa, ils veulent nous entraîner dans une autre impasse. Les deux principaux artisans de cette marche de tous les dangers sont le chérif de Nioro, M’bouillé Haïdara et l’iman MahamoudDicko. Ce sont ces deux leaders religieux même qui ont étaient les principaux artisans de l’élection d’IBK à la magistrature suprême en 2013. Ah, au Mali on aura tout vu. Sinon, les leaders religieux sont très influents au Sénégal et pourtant personne ne les a vus prier dans la rue pour demander la démission d’un président. On ne verra jamais le Khalife Général des Mourides descendre dans la rue au Sénégal pour prier afin de demander la démission du président de la République. Ils ont d’autres moyens pour faire pression sur les  décideurs politiques de leur pays et dans la plupart des cas, ça marche très bien. À un moment donné, les imams politico-affairistes du Mali doivent comprendre qu’on peut se faire entendre sans trop crier et se faire respecter sans descendre dans la rue. Tout est une question de savoir-faire et de niveau de respectabilité…

À qui profitera la démission d’IBK ?

« Aucun profit pour le Mali si ce n’est le chaos et l’anarchie. Par contre, il sera très profitable aux intérêts saoudo-émiratis. Le peuple n’est juste qu’un moyen de déstabilisation à l’instar des djihadistes », nous répond un grand observateur averti sous anonymat. Avant de rappeler les enjeux géostratégiques auxquels le Mali fait face. « Nous avons tout vu, comment l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis se sont positionnés après les manifestations de rue en Égypte et au Soudan », indique-t-il.

En tout cas, le remake de la mythique bataille de Kirina aura lieu le vendredi 5 juin. D’un côté il y aura les défenseurs de la démocratie et des institutions républicaines et de l’autre côté il y aura les partisans du chaos et de l’anarchie. IBK a certes échoué, mais les religieux-affairistes ne constituent pas une alternative à son échec surtout que leur unique objectif c’est de nous imposer la charia. Ce que ces religieux-affairistes ne peuvent ne pas obtenir par les urnes, c’est ce qu’ils sont en train de chercher en instrumentalisant la rue. Les élus de la nation, les élus locaux, les dignitaires du Hcim, les hauts gradés de l’armée, les cadres de l’administration publique, les partis politiques, les associations ou organisations de la société civile, les syndicats,… doivent s’assumer afin que nos institutions ne tombent pas au profit de la « ruecratie ».

La marche n’est pas interdite par nos textes, mais marcher pour exiger la démission d’un président élu démocratiquement n’est pas admissible. Le Mali ne doit plus jamais revivre ce qui s’est passé en mars 2012. Les plaies sont encore béantes.

Tientigui

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. EN TOUT CAS, IBK AUSSI N’EST PAS LA SOLUTION, IL FAUT LE DEGAGER D’ABORD ET , COMME LE RECLAME DEPUIS TOUJOURS ZOUMANA SACKO, ORGANISER UN “CONGRES DU PEUPLE” MALIEN.
    ET J’ESPERE QUE CETTE FOIS CI LES MALIENS NE SE FERONT PAS “YABE” EN PREFERANT UN AUTRE HOMME POLITIQUE MALIEN AA “ZOU NATIONAL”.

  2. Le problème du Mali est un problème de société. Meme si IBK part, le probleme reste entier.
    Il faudra imperativement instaurer un mandat unique de 5 ans a tous les postes electifs! Si nous avions un mandat unique , IBK ne serait pas là aujourd’hui! Karim Keita, Moussa Timbiné, Hady Niangadou …. seraient tous deja parti aujourd’hui!
    Les membres de la cour constitutinnelle et toutes les autres institutions doivent etre, egalement només, pour 5 ans, pour nous eviter des gens comme Manassa, ou au moins limiter leurs degats à 5 ans!
    Ça resoudrait pas tous nos problèmes, mais c’est un debut! Alors commencerait le travail de changer la société Maliene. Cela prendrait beaucoup de temps, mais il faudrait commencer quelque part.
    Desolé

  3. A CE POINT LES SERVICES DE SECURITE DU MALI DOIVENT PASSER A L ACTION D EUX MEMES ET ELIMINER TOUS CEUX LA QUI NUISENT!

    BRAVO!
    RASSEMBLEZ VOUS LE LENDEMAIN DE LA DEMISSION DE IBK POUR ALLER LIBERER KIDAL, ELIMINER TOUS LES DJIHADISTES ET TERRORISTES QUI VIOLENT VOS MERES ET VOS SOEURS, QUI COUPENT LES MAINS A VOS FRERES ET QUI VOUS DEROBENT VOS TERRES DEPUIS DES SIECLES DEJA!

    LES ARABES ET LEURS METISSES SONT MAINTENANT AUX FRONTIERES DE LA COTE D IVOIRE , DU GHANA, DU BENIN DU TOGO…ILS AVANCENT BIEN LES ARABES, LES MOSQUEES CONSTRUITES PAR LES IDIOTS COMME DES BOUTIQUES FAMILIALES, LES MADERSAS PARTOUT A COTE DE CHAQUE BOUTIQUE-MOSQUEE, ET LES NEGRES ISLAMISES SO-DO-MI-SES PAR ARABES NOUS INVITENT A SEMER D AVANTAGE DE MERDE DANS CETTE MERDE!

  4. ET journaleux, ne te permet pas d’insulter nos guides religieux. Comparaison n’est pas raison. si tu veux essayons. Au Senegal, il existe une rebellion mais l’etat est present sur l’ensemble du territoire et ceci n’est pas le cas du Mali. Et alors. Pour finir demande Pardon a nos guides religieux car celui qui manque de respect a un guide religieux est maudit a jamais.

    • Ce sont des idiots ignorants qui ont besoin d’être guidé.
      Les guides réligieux ne sont ni plus ni moins que des escrots charlatant qui profitent des abrutis ignorant pour atteindre leur objectif.
      Et malheureusement, depuis des décennies, le Mali a laissé ses jeunes sans instruction. Des jeunes sans repère qui suivent des guides charlatant comme les moutons suivent le berger.
      Toi, tu devrais ouvrir les yeux au lieu de traîter les gens de maudit.
      Le premier des maudit est celui qui, malgré son statut d’adulte responsable, a besoin de se faire guider comme un incapable achevé.
      idiot-dé !

  5. Le chaos dépendra des collaborateurs d’IBK, car étant donné que ce peureux a déjà quitté le pays en se réfugiant en Arabie Saoudite, il faut que ses acolytes sachent que le jeu est déjà fait et qu’il faut rapidement penser à l’après IBK en mettant en place un gouvernement de transition et une Assemblée Constituante pour assurer une transition de quatre ans qui préparerait de nouvelles élections législative et Présidentielle, ceux-ci garantiraient le bonheur d’un nouveau Mali. Il faut que les acolytes d’IBK sachent que c’est fini avec ce temps de lâcheté, de trahisons, de méchancetés, de jalousies, d’égos sans limite, de mensonges sans fin, de favoritismes exacerbés, de tricheries sans honte, et d’indignités perpétuelles. Il faut des hommes et des femmes qui aiment le Mali et non l’argent comme IBK et ses acolytes qui restent focalisés sur l’argent et rien que l’argent.

  6. Le chaos dépendra des collaborateurs d’IBK, car étant donné que ce peureux a déjà quitté le pays en se réfugiant en Arabie Saoudite, il faut que ses acolytes sachent que le jeu est déjà fait et qu’il faut rapidement penser à l’après IBK en mettant en place un gouvernement de transition et d’un Assemblée Constituante pour assurer une transition de quatre ans qui préparerait de nouvelles élections législative et Présidentielle, ceux-ci garantiraient le bonheur d’un nouveau Mali. Il faut les acolytes d’IBK sachent que c’est fini avec ce temps de lâcheté, de trahisons, de méchancetés, de jalousies, d’égos sans limite, de mensonges sans fin, de favoritismes exacerbés, de tricheries sans honte, et d’indignités perpétuelles.

  7. Le chaos est déjà là même si Mr le journaliste voit autre chose. C est pas la marche qui va créer le chaos on s y trouve déjà. Un chaos qui profite à une camarilla de journalistes fainéants comme l auteur de cet article.
    Il ne reste plus au peuple que la résistance. Après la marche c est l organisation de la résistance jusqu’à la victoire finale du bien sûr le mal

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here